Par : 
Clare Barnett
24 novembre 2017

L'économie mondiale connaît une transformation continue d'une manière jamais vue auparavant.

Les entreprises étendent leurs activités au-delà de leurs frontières et sont en quête de travailleurs talentueux – et elles doivent souvent en embaucher plus rapidement. Attirer des investissements directs étrangers en Ontario, au Canada, est une priorité pour nous. Aider les entreprises et les collectivités dans lesquelles elles se trouvent à prospérer et, par le fait même, s'assurer que les gens ont de bons emplois et bénéficient d'une qualité de vie attrayante sont les raisons pour lesquelles nous faisons notre travail. En collaborant étroitement avec des représentants en matière d'investissements mondiaux au cours de ma carrière, j'ai acquis certaines connaissances uniques de l'environnement des investissements directs étrangers.

La révolution numérique ainsi que la croissance des économies émergentes qui devrait devancer celle des économies développées représentent d'énormes défis à relever pour les entreprises. Pour rester concurrentielles, les entreprises doivent établir des liens avec de nouveaux clients dans des domaines inconnus, protéger le centre de leurs activités contre les risques des marchés qui ne sont pas encore parvenus à maturité et qui sont encore volatiles, et attirer des talents de grande qualité de partout dans le monde. C'est un ensemble de problèmes qui se chevauchent que certains d'entre nous au sein du gouvernement reconnaissent, et l'Ontario a pris des décisions afin d'aider les entreprises à les surmonter.

J'ai récemment pris parole dans le cadre de la conférence City Nation Place, où les discussions étaient axées sur les idées d'images de marque des emplacements internationaux. Nous avons également tenté de déterminer la façon par laquelle nous pouvons mieux résoudre les problèmes pour aider à améliorer nos pratiques en matière d'investissements directs étrangers.

Dans l'ensemble, nous constatons que l'innovation, la diversité et l'éducation des talents locaux sont une priorité croissante pour bon nombre de personnes, et les entreprises utilisent de plus en plus de moyens non conventionnels pour se distinguer.

Dans le monde des affaires, il n'est plus toujours question de « nous » et d'« eux ». Les compétiteurs s'associent les uns aux autres pour stimuler la collaboration et l'innovation, et nous observons plus d'exemples d'« aidez-moi, aidez-vous ». Les grandes entreprises établissent en collaboration des incubateurs et des accélérateurs et tissent des partenariats avec des entreprises en démarrage. Les incubateurs collaborent avec des universités dans le cadre d'activités de R-D.

Le centre d'innovation des cours Bayview de l'Ontario en est un exemple. Ce guichet unique d'accélération des affaires, le premier carrefour d'entrepreneuriat du genre dans la région d'Ottawa, sert de camp de base pour un certain nombre de talents et d'entreprises locaux. Il offre une combinaison de services, de ressources et d'expertise techniques pour les activités commerciales et la commercialisation qui permettent aux entrepreneurs et aux entreprises de lancer leurs activités, de croître et d'être concurrentiels sur la scène mondiale.

Voici trois domaines à l'égard desquels nous, au Bureau ontarien des investissements (BOI), accordons une attention particulière afin de demeurer en tête de la vague de changement, en nous assurant que les entreprises ont les renseignements dont elles ont besoin pour prendre des décisions intelligentes en matière d'investissements directs étrangers.

Créer une forte présence numérique

Nous reconnaissons que les appareils intelligents ont changé radicalement la façon dont les gens consomment et partagent l'information. Les gens passent aujourd'hui en moyenne plus de 12 heures à consulter les médias. Les plateformes numériques surpassent même la télévision, et les médias sur les plateformes mobiles présentent la croissance la plus rapide parmi tous les autres médias. En adoptant une démarche similaire à celle de nombreuses entreprises, dont les éditeurs de presse, nous partageons maintenant la plus grande partie de l'information numérique sur les plateformes mobiles. Cette initiative comprend la création de courtes séquences vidéo accrocheuses, d'une durée variant de 30 secondes à deux minutes, qui ciblent exactement la capacité d'attention des gens. L'infographie et le contenu interactif sont une autre manière de saisir l'attention de l'auditoire et de partager l'information rapidement. Il est également important de connaître la plateforme numérique que consultent les gens dont vous voulez retenir l'attention. Les pistes ne sont plus seulement saisies par l'entremise d'un site Web; LinkedIn, par exemple, est devenu un portail essentiel pour les nouvelles occasions d'affaires. Et on a maintenant l'habitude d'adapter le message en se fondant sur le canal qui le diffuse – que ce soit LinkedIn, Twitter ou l'un des nombreux autres canaux de diffusion maintenant disponibles – et en ciblant le public dont nous souhaitons attirer l'attention, par région géographique, au moyen de certains événements ou l'une des nombreuses autres caractéristiques.

Utiliser les technologies émergentes

Les possibilités sur le plan numérique qui nous sont maintenant offertes ont augmenté de façon spectaculaire au cours des dernières années, et ce serait de la négligence de ne pas en tirer parti. Au BOI, nous avons pour objectif de nous tenir au courant des technologies nouvelles et émergentes pour veiller à offrir le meilleur service à nos partenaires. Par exemple, les entreprises en démarrage de l'ensemble de l'Ontario et du Canada mettent au point des produits d'intelligence artificielle (IA) intéressants qui peuvent grandement améliorer le travail que nous faisons. ROI Recherche sur les Occasions d'Investissement, une société canadienne de technologies offrant des services de développement économique modernes, est un exemple de la manière dont cette nouvelle technologie peut aider à orienter les décisions en matière d'investissements directs étrangers. Son outil de génération de pistes utilise l'IA afin de prévoir les entreprises qui devraient croître, une information qu'elle peut ensuite utiliser pour jumeler des entreprises en essor à des bassins de talents et à des emplacements qui permettront de s'assurer qu'ils continuent à connaître du succès. C'est un exemple éloquent de la manière par laquelle une nouvelle technologie ne stimule pas seulement les résultats économiques, mais elle définit les villes au sein desquelles les entreprises s'établiront.

Favoriser les relations personnelles

Bien qu'il soit nécessaire d'intégrer une nouvelle technologie dans le processus décisionnel pour demeurer à jour, nous ne pouvons pas négliger les personnes. Lorsque nous cherchons des débouchés, nous recherchons des ambassadeurs et des influenceurs sur nos marchés prioritaires et nous faisons appel à nos relations d'affaires pour les aider à nous aider à faire connaître les avantages de l'Ontario. En s'associant avec eux et en puisant dans leurs réseaux, nous pouvons tisser de nouvelles relations personnelles avec des personnes au sein des marchés locaux, ce qui nous aide à stimuler une collaboration authentique et efficace.

Nous sommes convaincus qu'en restant concentrés sur le croisement de la technologie et des relations personnelles, nous pouvons surfer sur la vague du changement et éviter qu'elle ne s'abatte sur nos têtes. En fait, nous le faisons déjà – consultez les données ci-dessous. D'autres nouvelles sont encore à venir, donc suivez de près cette page.

Quelques faits sur l'avantage de l'Ontario

À ce jour en 2017, l'Ontario a attiré 128 projets d'investissements directs étrangers, soit une hausse de 17 pour cent par rapport à l'an dernier.

Soixante-huit pour cent des adultes en Ontario détiennent un diplôme d'études postsecondaires, un pourcentage supérieur à celui des autres pays de l'OCDE.

L'Ontario s'est engagé à accroître le nombre de diplômés en STIM de 25 pour cent au cours des 5 prochaines années.

Selon le rapport de 2017 sur les investissements en installations nouvelles dans le monde entier réalisé par fDi Intelligence, l'Ontario est devenu l'une des trois destinations incontournables des investissements en immobilisations.

Le Canada a continué son ascension dans le rapport annuel Nation Brands en figurant au 7e rang dans le plus récent sondage

Commentaire : Cette page a-t-elle été utile?

Vous désirez faire des affaires en Ontario?

Parlez-en à un conseiller commercial.
Retour en haut de la page