La robotique est une technologie perturbatrice qui joue un rôle de plus en plus important dans l'industrie manufacturière. Nous disposons de l'environnement approprié pour permettre à la robotique et aux entreprises spécialisées en automatisation de prospérer : une combinaison idéale de marchés industriel et de consommation, de groupements de chaînes d'approvisionnement, et d'établissements universitaires et de recherche.

La robotique est l'avenir de la fabrication

En tant que technologie perturbatrice, la robotique offre de nombreux avantages aux utilisateurs.

La demande mondiale en matière de robotique continuera d'augmenter jusqu'en 2020 et au-delà

On prévoit que le marché de la robotique atteindra 41 millions de dollars d'ici 2020. De 2005 à 2008, le nombre moyen de robots vendus s'élevait à environ 115 000 unités par année. Ce chiffre passait à 171 000 unités par année de 2010 à 2014, ce qui représente une augmentation de 48 %.

L'automatisation des tâches qu'offrent l'automatisation industrielle et la robotique présente des avantages extraordinaires :

  • une réduction des coûts de main-d'œuvre;
  • une accélération du débit;
  • une amélioration marquée de la productivité;
  • qualité;
  • sécurité;
  • une amélioration de la compétitivité.

Grâce à la base importante de fabrication et à l'environnement de classe mondiale en R-D en Ontario, l'occasion n'a jamais été meilleure pour permettre aux entreprises spécialisées en automatisation industrielle d'exceller.

Provision mondiale annuelle estimée de robots industriels
Année Milliers d'unités
2002 69
2003 81
2004 97
2005 120
2006 112
2007 114
2008 113
2009 60
2010 121
2011 166
2012 159
2013 178
2014 229
Source : World Robotics 2015

L'Ontario accueille des entreprises de classe mondiale et une vaste chaîne d'approvisionnement

Qu'il s'agisse de sociétés de conception ou de génie, de fournisseurs de pièces, de FÉO ou d'intégrateurs de systèmes, on trouve de tout en Ontario.

Nous accueillons plus de 350 entreprises du domaine de l'automatisation et de la robotique, notamment Autodesk, Siemens, Rockwell Automation, Omron, Lapp Group, Denso Robotics, Schneider Electric, Toshiba, Universal Robotics et ABB – soit la plus importante concentration d'entreprises dans le domaine de la robotique et de l'automatisation au Canada (étrangères et intérieures). On retrouve également chez nous des fournisseurs de composants et de sous-systèmes qui offrent des logiciels et des solutions de visionique et d'automatisation.

Une photo montrant le système robotique de la société MDA Corporation qui est employé pour examiner un réacteur nucléaire.
Le système robotique de MDA Corporation est employé pour examiner un réacteur nucléaire.

Cela est sans compter les FÉO et intégrateurs de systèmes établis ici qui offrent des solutions complètes. Leur savoir-faire touche une multitude d'industries :

  • les sciences de la santé
  • l'énergie
  • le transport
  • l'exploitation minière
  • le secteur industriel
  • les produits de consommation
  • les aliments et boissons
  • les pâtes et papiers
  • le pétrole et l'essence
  • les produits chimiques
  • l'électronique
  • les télécommunications

Une gamme variée de capacités dans les domaines de l'automatisation et de la robotique

L'Ontario accueille une multitude d'industries, notamment dans les domaines de la robotique industrielle, chirurgicale et mobile, des produits de contrôle, des drones et de l'exploration spatiale.

Ce n'est pas comme si on parlait de chirurgie du cerveau ou d'aérospatiale. En fait, oui.

Les entreprises ontariennes sont reconnues pour leurs innovations dans le secteur de la robotique, dont certaines sont, effectivement, spécialisées dans les domaines de la chirurgie du cerveau et de l'aérospatiale :

  • MDA Corporation (en anglais seulement), à Brampton, à l'origine du mondialement reconnu télémanipulateur, fabrique des systèmes d'exploration spatiale et des robots chirurgiens comme le neuroArm.
  • ATS Automation (en anglais seulement), à Cambridge, est un fournisseur de solutions complètes d'automatisation dans les domaines des dispositifs médicaux et pharmaceutiques, des télécommunications, des semiconducteurs, de la fibre optique, des systèmes automobiles, de l'informatique, de l'énergie solaire et des produits de consommation.
  • Clearpath Robotics (en anglais seulement), à Kitchener, conçoit et fabrique des véhicules autonomes pour entrepôts.
  • Deep Trekker (en anglais seulement), à Ayr, conçoit et fabrique des véhicules sous-marins téléguidés, un produit tout à fait unique dans le marché.
  • Synaptive Medical, une entreprise en démarrage de Toronto, a mis au point un système d'imagerie optique et d'automatisation robotique pour les neurochirurgiens.

Liste sélective des participants à la chaîne d'approvisionnement mondiale en Ontario :

  • Entreprises des domaines de la conception, de la R-D et de la PI : OneCAD Solutions Ltd, Automation Design Group, Autodesk
  • Composants et sous-systèmes : Honeywell, Emerson, Beckhoff, Autonics, Omron, Lapp Group, Rockewell Automation, Simens, Turck, SMC, Memex, Teledyne Dalsa
  • FÉO (machines, robots, outillage) : ABB, Festo, Kuka Robotics, Rethink Robotics, Adept, Hibar Systems, 2G Robotics, CimCorp, Tiercel Technology
  • Intégrateurs de systèmes : Bluewrist, Liburdi, M&R Automation, Eclipse, Tech-Con Automation, Valiant, StrongPoint, Reko, Radix, ABI Automation, Inovatech
Une photo montrant un bras robotique de KUKA qui aide à la production de panneaux solaires de Silfab.
Un bras robotique de KUKA aide à la production de panneaux solaires de Silfab.

Les occasions abondent en Ontario

Les entreprises ontariennes sont prêtes à tirer parti des nombreux avantages qu'offrent l'automatisation industrielle et la robotique.

Importantes occasions en vue de combler les écarts dans le domaine de l'automatisation

La solide industrie automobile de la province compte 57 % des robots utilisés en Ontario, suivie par le secteur des aliments et boissons, avec 9 %. L'écart entre l'industrie automobile et les secteurs moins automatisés en Ontario représente pour les entreprises une importante occasion d'accroître leur marché. Ces industries sont prêtes à adopter des technologies robotiques pour s'adapter aux tendances mondiales en automatisation.

L'Ontario dispose d'un large bassin de fabricants dans de nombreux secteurs :

  • l'automobile
  • la fabrication de produits alimentaires
  • les produits chimiques
  • les métaux
  • la machinerie
  • les ordinateurs et l'électronique
  • le plastique et le caoutchouc
  • le transport et le papier
Les 10 principaux secteurs manufacturiers en Ontario
(pourcentage du PIB de l'Ontario provenant de la fabrication)
secteurs pourcentage du PIB de l'Ontario provenant de la fabrication
Automobile 16,7
Produits alimentaires 11,6
Produits chimiques 7,8
Métaux ouvrés 7,5
Métaux de première transformation 6,3
Ordinateurs et électronique 6,0
Plastique et caoutchouc 5,6
Transport 4,9
Papier 3,4
Source : Statistique Canada, données sur le PIB, contribution annuelle moyenne au PIB de 2007 à 2012

Une éducation de classe mondiale adaptée aux secteurs de l'automatisation industrielle et de la robotique

L'écosystème de collaboration et d'innovation que l'on trouve en Ontario est doté d'une infrastructure d'éducation et de formation postsecondaire solide.

L'Ontario dispose de la main-d'œuvre qualifiée nécessaire pour être un chef de file dans les secteurs de l'automatisation industrielle et de la robotique. La province propose de nombreux programmes offrant des applications en robotique, en automatisation, en commandes, en électronique et mécatronique, aux premier, deuxième et troisième cycles.

  • Vingt-quatre collèges de la province offrent des programmes liés aux milieux de l'automatisation et de la robotique.
  • Quatorze universités offrent des diplômes d'études en génie industriel.
  • Quatre universités offrent des programmes en mécatronique.
  • On trouve des programmes de stage liés à plus de 150 métiers spécialisés dans des secteurs multiples, y compris la construction et les industries de la fabrication et de l'automobile.

Cette concentration permet de former le talent nécessaire requis pour entreprendre la recherche en matière de robotique, par exemple, la robotique aérospatiale, les technologies de drone, les véhicules terrestres autonomes et les applications souterraines et sous-marines.

Une photo montrant Brandon Chen du Nanofabrication Centre de l'Université de Toronto qui présente un robot nanotechnologique utilisé à l'intérieur d'un microscope électronique.
Brandon Chen du Nanofabrication Centre de l'Université de Toronto présente un robot nanotechnologique utilisé à l'intérieur d'un microscope électronique.

L'Ontario est un carrefour de recherche et d'innovation en robotique

La combinaison de l'industrie, du milieu universitaire et des programmes de soutien offre l'environnement parfait pour alimenter la R-D et favoriser l'innovation.

La R-D et la commercialisation d'applications nouvelles et avancées en robotique en Ontario ont été principalement menées par les réseaux universitaires de recherche :

  • Le Canadian Surgical Technologies and Advanced Robotics Centre est un établissement de collaboration en recherche à l'Université Western qui englobe la recherche, la mise au point, la mise à l'essai et la commercialisation de nouvelles techniques de robotique chirurgicale.
  • Le triangle technologique du Canada situé dans la région de Waterloo est un carrefour de la technologie de pointe et un centre d'innovation regroupant plus de 1 000 sociétés des technologies de l'eau, des entreprises en démarrage actives et plusieurs établissements d'enseignement postsecondaire.
  • Le Centre canadien de recherche en robotique de terrain à l'Université York utilise du financement provenant de la Fondation canadienne pour l'innovation pour créer un laboratoire de robotique de terrain destiné à la recherche en matière de véhicules robotisés terrestres (avec contact au sol) capables d'évoluer en environnement extérieur complexe, de véhicules aériens sans pilote, de robotique aquatique (de surface) et de véhicules sous-marins sans pilote.
  • L'Hospital for Sick Children de Toronto a reçu dix millions de dollars de FedDev Ontario pour perfectionner davantage le système robotique chirurgical KidsArm, le premier outil technologique au monde conçu pour la chirurgie pédiatrique.
Une image montrant le premier bras chirurgical robotique guidé par imagerie KidsArm.
Premier bras chirurgical robotique guidé par imagerie KidsArm de MDA Corporation.

Commentaire : Cette page a-t-elle été utile?

Vous désirez faire des affaires en Ontario?

Parlez-en à un conseiller commercial.

Inscrivez-vous à notre bulletin

Abonnez-vous pour recevoir des nouvelles et des mises à jour d'Investir en Ontario.


Inscrivez-vous

Retour en haut de la page