London, CANADA — Le gouvernement de l’Ontario octroie deux millions de dollars à CEM Specialties Inc. (CEMSI) au moyen du fonds L’Ontario, ensemble pour aider l’entreprise à commercialiser et à accélérer la production de Kontrol BioCloud (BioCloud), son détecteur du virus de la COVID-19 en suspension dans l’air. Cette technologie novatrice ajoutera une couche de protection supplémentaire en surveillant en temps réel la qualité de l’air dans les endroits où les gens se réunissent, par exemple les écoles, les bureaux, les foyers de soins de longue durée, les hôpitaux, le transport en commun et les usines de fabrication.

« Dès le départ, l’Ontario a libéré sa puissance en matière d’innovation et de fabrication dans la lutte contre la COVID-19, alors que des entreprises ont déployé de nouvelles innovations et de nouveaux produits pour assurer la sécurité des premières lignes et du public, a déclaré Vic Fedeli, ministre du Développement économique, de la Création d’emplois et du Commerce. C’est la créativité et l’ingéniosité d’entreprises dynamiques comme CEMSI, avec sa technologie novatrice de détection du virus de la COVID-19, qui aideront l’Ontario et le reste du monde à se sortir de cette pandémie, tout en créant des centaines de bons emplois pour les travailleurs qualifiés de notre province. »

Conçu par CEMSI (une filiale de Kontrol Technologies Corp), Kontrol BioCloud (BioCloud) est un dispositif de détection du virus de la COVID-19 en temps réel fabriqué en Ontario qui surveille en permanence la présence du virus SARS-COV-2 dans l’air. La technologie favorise la circulation d’air, surveille la qualité de l’air et prélève constamment des échantillons, à la recherche de pathogènes comme des virus, des bactéries et des champignons. Lorsque la présence du virus est détectée, BioCloud lance une alerte dans le nuage ou au moyen d’un intranet local. CEMSI a reçu toutes les approbations nécessaires pour commercialiser et produire la technologie.

Avec le soutien de l’Ontario, CEMSI fera grimper sa capacité de production à 20 000 unités par mois. Le produit sera fabriqué à London, et plus de 85 % de ses composants sont produits dans la province.

« Nous désirons remercier le gouvernement de l’Ontario de son appui pour la commercialisation et l’accélération de la production de BioCloud, affirme Paul Ghezzi, directeur général de Kontrol Technologies Corp. Notre équipe chez CEMSI s’est concentrée à mettre au point une solution visant à créer des espaces plus sécuritaires grâce à la surveillance en temps réel du virus SARS-CoV-2. BioCloud vise à offrir un mécanisme de détection rapide avec un système d’alerte silencieuse. Tout comme les détecteurs de fumée et de monoxyde de carbone font maintenant partie de la sécurité des bâtiments, nous avons créé BioCloud à titre de technologie novatrice de détection virale afin d’aider l’économie et la vie quotidienne à revenir à un état plus près de la normale. BioCloud se veut un complément et un soutien au déploiement de la vaccination, aux tests de dépistage rapide et à la recherche de contacts dans la province, et peut être installé dans les écoles, les bureaux, les lieux de culte, les foyers de soins de longue durée, les hôpitaux et dans bien d’autres endroits. Nous sommes fiers d’être les concepteurs d’une technologie fabriquée en Ontario et sommes ravis d’embaucher et de créer des emplois. »

Grâce au fonds L’Ontario, ensemble, le gouvernement effectue des investissements ciblés qui augmenteront les réserves provinciales de produits et d’EPI fabriqués en Ontario. Cette nouvelle technologie novatrice et capacité de fabrication et de recherche aidera la province à lutter contre l’actuelle pandémie de COVID-19 et à se préparer pour d’éventuels défis à l’avenir, tout en soutenant les entreprises locales durant le déconfinement sécuritaire et graduel de la province.

Faits en bref

  • L’Ontario est le seul endroit en Amérique du Nord où cinq importants constructeurs d’automobiles — Fiat Chrysler, Ford, General Motors, Honda et Toyota — construisent des véhicules, de même que le fabricant de camions Hino.
  • L’Ontario abrite la deuxième plus grande grappe de TI en Amérique du Nord et possède une infrastructure de RD impressionnante qui a attiré l’attention de géants de la technologie de renommée mondiale tels que Google, IBM et Amazon.

Renseignements pour les médias

Lauren Nucciarone, Unité du marketing à l’étranger
Ministère du Développement économique, de la Création d’emplois et du Commerce
lauren.nucciarone@ontario.ca

8 février 2021
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook

Parlez-en à un conseiller commercial


Demande d’entretien

Inscrivez-vous à notre bulletin


Ouvrez-en un maintenant

Retour en haut de la page