Les officiels se rassemblent lors de l'annonce de Roche Canada à Mississauga

L’entreprise Roche Canada procède à un investissement majeur de 500 millions de dollars pour la création d’un centre des opérations à Mississauga

TORONTO, CANADA ― Le gouvernement de l’Ontario salue la décision de l’entreprise Roche Canada d’investir 500 millions de dollars sur cinq ans pour la création à Mississauga d’un centre des opérations techniques Global Pharma, d’où sera contrôlée sa chaîne d’approvisionnement internationale. Cet investissement devrait permettre de créer 500 emplois, soit 200 d’ici fin 2020 et jusqu’à 300 d’ici fin 2023. Le nouveau centre des opérations renforcera la compétitivité et le leadership de l’Ontario dans le secteur des sciences de la vie.

Le premier ministre Doug Ford était accompagné aujourd’hui de la vice-première ministre et ministre de la Santé, Christine Elliott, du ministre du Développement économique, de la Création d’emplois et du Commerce, Vic Fedeli, et du président-directeur général de Roche Pharmaceuticals pour le Canada, Ronnie Miller, afin d’annoncer cette bonne nouvelle.

« Cet investissement est une preuve supplémentaire que notre province est particulièrement propice à l’emploi et aux nouvelles possibilités et que nous sommes des leaders pour la conception de médicaments, de traitements et d’équipements médicaux qui sauvent des vies, a déclaré le premier ministre Ford. Le nouveau centre des opérations de Roche Canada à Mississauga viendra confirmer le statut prédominant de l’Ontario dans le domaine des sciences de la vie, en créant des emplois bien rémunérés dans ce secteur et en offrant aux plus brillants chercheurs de notre province l’environnement idéal pour faire progresser le travail important qu’accomplit cette entreprise pour révolutionner les soins de santé, chez nous et ailleurs. »

Le nouveau centre des opérations techniques Global Pharma soutiendra les opérations de fabrication et d’approvisionnement de la compagnie Hoffmann-La Roche Limited à l’échelle mondiale, notamment en matière de contrôle de la sécurité et de la qualité des produits pharmaceutiques et de leur distribution dans le monde entier. En 2012, Roche Canada inaugurait à Mississauga un centre de conception dédié à la supervision des essais cliniques de ses produits pour le Canada et le marché international. C’est grâce au succès de cette première implantation, mais aussi à la main-d’œuvre hautement qualifiée dans les domaines des sciences, de la technologie, de l’ingénierie et des mathématiques (STIM), aux collèges et universités de classe mondiale et à l’environnement commercial compétitif dont jouit la province, que Roche a préféré l’Ontario à 12 autres de ses emplacements à travers le monde pour effectuer ce nouvel investissement qui créera des possibilités pour les Ontariens et Ontariennes.

« Notre province compte des instituts de recherche de pointe, les meilleurs spécialistes en STIM, et les secteurs des sciences de la vie et de l’innovation parmi les plus florissants au monde, a souligné le ministre Fedeli. Nous sommes fiers que Roche fasse confiance à l’Ontario en le choisissant pour y implanter ce nouveau centre qui permettra la création de 500 nouveaux emplois bien rémunérés et renforcera davantage encore notre compétitivité dans le domaine des sciences de la vie. »

La branche du secteur des sciences de la vie dédiée à la santé humaine joue un rôle essentiel au sein de l’économie provinciale : elle représente quelque 66 000 emplois spécialisés et bien rémunérés et génère plus de 53,2 milliards de dollars de revenus par an. Le gouvernement travaille avec ses partenaires du secteur pour mieux en exploiter le potentiel par l’élaboration d’une stratégie pour les sciences de la vie, qui vise à explorer de nouvelles initiatives et à en réaliser les objectifs. Cette stratégie porte notamment sur la réforme de l’approvisionnement dans le secteur de la santé et la modernisation des systèmes de données.

Au titre de la Loi de 2019 pour mieux servir la population et faciliter les affaires, le gouvernement a réduit davantage le fardeau réglementaire du secteur des sciences de la vie et favorisé les investissements dans ce domaine en offrant aux entreprises une déduction fiscale pour les coûts d’immobilisation annuels associés à l’achat de nouvel équipement. Par ailleurs, la province a respecté son engagement de fournir un allégement de 3,8 milliards de dollars de l’impôt sur le revenu des sociétés provincial, par l’entremise de l’Incitatif à l’investissement pour la création d’emplois en Ontario.

« Cet investissement important que Roche réalise dans notre province contribuera de manière globale à renforcer l’Ontario, a ajouté la ministre Elliott. L’annonce d’aujourd’hui est une bonne nouvelle pour les Ontariens et Ontariennes au moment où nous nous efforçons de relancer notre économie. Elle est la promesse de nouvelles occasions de travailler ensemble pour trouver des moyens novateurs de renforcer notre système de soins de santé. »

Afin de positionner l’Ontario comme une destination de premier plan pour les investissements générateurs d’emplois, le gouvernement a créé Investissements Ontario, un nouvel organisme de promotion des investissements qui offre un guichet unique pour attirer des investisseurs dans la province, en mettant l’accent ― dans un premier temps ― sur l’industrie manufacturière de pointe, les sciences de la vie et la technologie. À cette fin, Investissements Ontario tire parti des méthodes du secteur privé en matière de développement des entreprises ainsi que des nombreux avantages offerts par la province, notamment une qualité de vie élevée, des institutions académiques et de recherche de renommée mondiale, une main-d’œuvre hautement qualifiée, un secteur de l’innovation dynamique et en pleine croissance, et la stratégie du gouvernement visant à réduire les formalités administratives et le coût de fonctionnement des entreprises.

« Nous avons choisi d’effectuer cet investissement en Ontario en raison du climat d’affaires très concurrentiel de la province, de son bassin de talents exceptionnel et de l’engagement du gouvernement à favoriser la croissance du secteur, a conclu M. Miller. Nous applaudissons les efforts déployés par le gouvernement de l’Ontario et le cabinet du premier ministre Ford pour créer un contexte économique compétitif à l’échelle internationale et attirer les investissements. L’engagement de Roche à créer jusqu’à 500 postes spécialisés en Ontario est le résultat direct de ces changements positifs. »

Roche est la plus importante compagnie de biotechnologie au monde et un leader mondial en oncologie, immunologie, maladies infectieuses, ophtalmologie et maladies du système nerveux central. Fondée en 1931, Roche Canada emploie plus de 1 800 personnes au pays par l’intermédiaire de sa division pharmaceutique établie à Mississauga, en Ontario, et de ses divisions de diagnostics et de traitement du diabète établies à Laval, au Québec.

Faits en bref

  • Le secteur ontarien des sciences de la vie est le plus important au pays. Il représente 57 % du total des revenus dans ce domaine au Canada et emploie 54 % du personnel canadien des sciences de la vie.
  • En 2017, le secteur des sciences de la vie de l’Ontario a généré plus de 53,2 milliards de dollars de revenus.
  • La branche du secteur des sciences de la vie dédiée à la santé humaine emploie 66 000 personnes en Ontario, ce qui représente une masse salariale annuelle d’environ 5 milliards de dollars.
  • En 2018, le secteur ontarien des sciences de la vie a exporté des biens évalués à environ 9,7 milliards de dollars, ce qui représentait 65 % du total des exportations canadiennes dans ce domaine.
  • Le secteur ontarien des sciences de la vie compte environ 1 900 entreprises, soit 44 % du total des entreprises dans ce domaine au Canada.
  • Chaque année, les programmes en STIM des collèges et universités de l’Ontario produisent environ 50 000 diplômés. La province s’est fixé pour objectif de faire passer ce chiffre au-delà de 70 000 d’ici 2025.

Renseignements pour les médias

Lauren Nucciarone
Unité du marketing à l’étranger
lauren.nucciarone@ontario.ca

Secteur/sous-secteur: 

16 octobre 2020
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook

Parlez-en à un conseiller commercial


Demande d’entretien

Inscrivez-vous à notre bulletin


Ouvrez-en un maintenant

Retour en haut de la page