L’initiative place l’industrie automobile de l’Ontario, Canada dans une position avantageuse pour la durabilité et la croissance à long terme

Oakville, CANADA — Le gouvernement de l’Ontario associe un investissement de 295 millions de dollars à un investissement du gouvernement fédéral en vue de transformer le complexe d’assemblage de Ford du Canada à Oakville en une plaque tournante mondiale pour la production de véhicules électriques à batterie. Cet investissement de 1,8 milliard de dollars représente l’un des plus importants investissements dans le secteur automobile de la province en une génération.

« En réalisant cet investissement dans Ford du Canada, nous faisons en sorte que notre province continue d’être le chef de file de l’Amérique du Nord et du monde dans le domaine de la fabrication automobile et de l’innovation, tout en stimulant notre compétitivité dans ce secteur clé, a déclaré le premier minister Doug Ford. Nous assurons également des milliers d’emplois bien rémunérés, non seulement à l’installation d’Oakville, mais dans l’ensemble de la province. Ce projet aidera à soutenir notre secteur des pièces automobiles ainsi que d’autres fournisseurs et prestataires de services. »

« L’annonce d’aujourd’hui témoigne de l’attrait qu’exerce le Canada à titre de destination pour les technologies propres, le talent et l’infrastructure dans l’industrie automobile, a déclaré le premier ministre Justin Trudeau. Des entreprises comme Ford contribuent à accélérer notre transition vers une économie à faible intensité de carbone et à croissance propre, ce qui permettra de protéger notre environnement, de stimuler l’innovation et de créer de nombreux emplois intéressants pour la classe moyenne. »

L’usine de Ford à Oakville emploie directement plus de 3 000 personnes et sera modernisée au moyen d’un système de fabrication flexible, capable de s’adapter à de nombreux modèles de véhicules électriques à batterie (VEB). La modernisation comprendra également l’installation d’une chaîne de montage de blocs-batteries. Le complexe d’assemblage d’Oakville deviendra l’une des usines de VEB de Ford au volume le plus élevé en Amérique du Nord, et les premiers véhicules électriques devraient sortir de la chaîne de production en 2025.

« Toute région désireuse de s’assurer un avenir à long terme dans le secteur de la fabrication automobile doit ajouter de la valeur à chaque étape de la chaîne d’approvisionnement, en particulier dans les deux technologies qui forgent la prochaine génération de véhicules, soit des véhicules à émission zéro et connectés et autonomes, a déclaré le ministre Vic Fedeli. Fort de ces partenariats stratégiques gouvernementaux, l’Ontario se trouve maintenant à l’avant-garde. Cette collaboration continue entre l’industrie, le gouvernement et la main-d’œuvre sera essentielle alors que nous faisons face aux immenses défis économiques causés par la pandémie de COVID-19 et que nous bâtissons pour l’avenir. »

La construction de véhicules électriques ici en Ontario constitue une composante essentielle pour assurer de futurs investissements dans la chaîne de valeur des véhicules électriques. Ceci comprend des occasions pour l’industrie minière de la province, puisque les batteries des véhicules électriques nécessitent différents minéraux que l’on trouve dans le Nord de l’Ontario.En plus d’assurer l’avenir du complexe d’assemblage d’Oakville, cet investissement constitue un important gain pour l’industrie des pièces automobiles de l’Ontario et ses 63 000 travailleurs, qui contribuent à construire des pièces et des composantes pour les véhicules assemblés dans la province et à l’étranger.

Faits en bref

  • L’Ontario est le seul endroit en Amérique du Nord où cinq importants constructeurs d’automobiles — Fiat Chrysler, Ford, General Motors, Honda et Toyota — construisent des véhicules, de même que le fabricant de camions Hino.
  • Les installations d’assemblage de véhicules de la province sont appuyées par une chaîne d’approvisionnement formée de plus de 700 fabricants de pièces et plus de 500 fabricants d’outils, de matrices et de moules.
  • L’Ontario abrite plus de 250 entreprises et organisations actives dans la conception de technologies pour véhicules connectés et autonomes. Ces expertises sont liées par le Réseau d’innovation pour les véhicules autonomes (RIVA) de l’Ontario.

Citations

Avec le soutien des gouvernements fédéral et provincial, Ford du Canada investit dans l’avenir de ses activités en Ontario, solidifiant ainsi son engagement d’offrir des milliers d’emplois bien rémunérés en Ontario et de devenir le premier constructeur automobile au pays à construire des véhicules entièrement alimentés par batterie, tout en apportant des améliorations opérationnelles qui optimiseront la flexibilité de la production pour nous assurer de demeurer compétitifs d’un point de vue opérationnel.

- Dean Stoneley
président et chef de la direction, Ford du Canada Limitée

Ce niveau de collaboration et de soutien pour l’industrie automobile démontre la vision même que les Ontariens attendent du gouvernement provincial, et je félicite le premier ministre Ford pour le leadership dont il a fait preuve avec cet important investissement afin de garantir de bons emplois à Oakville pour des décennies.

- Jerry Dias
président national, Unifo

Ressources supplémentaires

Renseignements pour les médias

Lauren Nucciarone
Unité du marketing à l’étranger
lauren.nucciarone@ontario.ca

Secteur/sous-secteur: 

8 octobre 2020
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook

Parlez-en à un conseiller commercial


Demande d’entretien

Inscrivez-vous à notre bulletin


Ouvrez-en un maintenant

Retour en haut de la page