Le magazine Automotive News (en anglais seulement) ayant récemment signalé une augmentation de 9 % des ventes de voitures neuves (en anglais seulement) en Europe pour le mois de juillet, Honda n'aurait pu choisir un meilleur moment pour adapter la stratégie de production mondiale de son populaire VUS compact CR-V. Parmi toutes ses usines dans le monde, Honda a décidé que l'usine ontarienne primée située à Alliston, en Ontario, serait le choix logique pour construire la prochaine génération de CR-V destinés au marché européen.

Honda CR-V

Du Royaume-Uni à l'Ontario

Les parts en déclin de certains marchés européens pour Honda au cours des dernières années ont haussé l'importance d'optimiser la stratégie de production du CR-V. Chez Honda, la qualité est primordiale – et pour atteindre les niveaux de qualité auxquels les clients de Honda sont habitués, seul un lieu offrant un accès aux travailleurs les plus talentueux et les plus qualifiés pouvait convenir. En même temps, la décision de déménager la production du Royaume-Uni devait avoir un sens du point de vue logistique.

Pourquoi Honda a choisi l'Ontario

Jerry Chenkin, président et chef de la direction de Honda of Canada Mfg. (HCM), a donné plusieurs raisons pour lesquelles l'usine ontarienne a finalement été choisie :

  1. « Nous sommes très bons pour fabriquer les CR-V », affirme-t-il, en faisant remarquer que l'usine produit environ 200 000 CR-V par année pour les acheteurs de l'Amérique du Nord.

  2. « Avec près de 30 années d'expérience, l'organisation est bien rodée. »

  3. « Le taux de roulement est très bas, ce qui signifie que nous avons un grand nombre de personnes expérimentées qui produisent un excellent produit. Beaucoup de robots et de mécanisation font partie du processus, mais c'est la qualité des personnes qui produit des résultats, et nous avons d'excellents employés. »

  4. « La négociation d'une entente de libre-échange avec l'Europe par le gouvernement du Canada en vertu de l'AECG (Accord économique et commercial global entre le Canada et l'Union européenne) a agi comme catalyseur de notre décision d'exporter des CR-V. Ces possibilités ouvriront de nouveaux marchés pour les véhicules de qualité supérieure que nous fabriquons au Canada et nous aideront à rester concurrentiels dans le contexte mondial. »

Un portail ouvert sur le monde

En confiant à HCM le mandat de construire les CR-V selon les spécifications européennes à des fins d'exportation, Honda a montré au monde que faire des affaires en Ontario peut ouvrir les portes du monde. La province offre des travailleurs qualifiés exceptionnels, aide à maintenir un environnement d'innovation et possède un système d'infrastructure qui peut faciliter l'expédition de dizaines de milliers de véhicules de l'autre côté de l'océan.

Jerry Chenkin ajoute : « Nous sommes si fiers que nos employés du Canada aient la réputation de produire des véhicules de qualité supérieure qui répondront aux besoins du client européen exigeant. »

Secteur/sous-secteur: 

Tag: 

Commentaire : Cette page a-t-elle été utile?

Vous désirez faire des affaires en Ontario?

Parlez-en à un conseiller commercial.

Inscrivez-vous à notre bulletin

Abonnez-vous pour recevoir des nouvelles et des mises à jour d'Investir en Ontario.


Inscrivez-vous

Retour en haut de la page