De nos jours, il existe une convergence entre le secteur de l'automobile et les technologies de l'information. Les exigences des consommateurs pour de nouvelles capacités à l'intérieur des voitures ont mené à un changement dans la façon dont le secteur de l'automobile aborde la fabrication. Il n'est plus seulement question d'assembler des composantes, des pièces et de l'acier; il est aussi question de l'intelligence de l'automobile. Cette nouvelle perspective génère de nouvelles possibilités, et certaines des recherches les plus novatrices au monde reliées aux voitures intelligentes et autonomes se font en Ontario, au Canada.

Cette convergence technologique apporte son lot de défis : aborder un fabricant d'équipement d'origine (FEO) du secteur de l'automobile constitue souvent un terrain inconnu pour les petites et moyennes entreprises de TI. L'Ontario offre un contexte qui facilite la collaboration. L'Association des fabricants de pièces d'automobile (AFPA) de l'Ontario constitue un exemple parmi tant d'autres de la façon dont de telles alliances se forment.

L'AFPA représente les FEO de pièces, d'équipement, d'outils, de fournitures et de services destinés à l'industrie automobile partout dans le monde. Steve Rodgers, ancien président de l'AFPA, s'est rendu compte que pour établir les bons partenariats, il faudrait un facilitateur ayant une connaissance approfondie de l'industrie automobile.

M. Rodgers déclare : « Nous avons constaté qu'un grand nombre des entreprises qui tentaient de pénétrer le marché automobile provenaient d'industries comme l'aérospatiale ou étaient de petites entreprises en démarrage, et qu'elles ne comprenaient pas ce que recherchent les FEO ou ignoraient comment les atteindre. L'AFPA a senti le besoin de fournir une plateforme pour aider ces entreprises à rejoindre les FEO et à mettre leurs technologies en valeur. »

Cette plateforme a pris la forme d'une Lexus RX 350 fabriquée en Ontario et généreusement offerte par Toyota Canada.

Établir les bons liens – créer les occasions

En janvier 2014, l'AFPA a réuni 13 entreprises représentant différents domaines du spectre technologique. On a intégré leurs technologies respectives à l'architecture existante du véhicule, non pas sous la forme d'une courtepointe de systèmes disparates, mais bien sous la forme d'un système intelligent unifié – une voiture véritablement intelligente. Les technologies incluaient entre autres un nouveau système ACS (alcohol countermeasure system), un système de télématique météorologique et des capteurs de caméra et de proximité de prochaine génération.

Les entreprises technologiques ayant travaillé sur ce projet incluent : QNX, TE Canada, MIS Automotive, IMS, Pravala Networks, Alcohol Counter Measure Systems, Weather Telematics, Lixar IT, BRAKERS Early Warning Systems Inc., Leggett & Platt Automotive, Magna, XYZ Interactive et Rogers.

APMA Lexus - une voiture véritablement intelligente

M. Rodgers affirme : « [Il s'agit de] 13 technologies différentes regroupées dans un seul véhicule, une plateforme d'incubation sur roues, si vous voulez, que nous pouvons amener chez les FEO. »

Le produit fini a fait ses débuts au congrès annuel de l'AFPA en juin 2014, et a fait les manchettes aussi loin qu'au Japon, en Corée du Sud, en Chine, en Inde et en Malaisie.

L'élaboration de cette voiture-vitrine démontre l'incroyable possibilité pour les organisations novatrices du monde entier de présenter leurs produits directement auprès des FEO. Et cela ne s'arrête pas avec cette version de la plateforme; celle-ci continuera d'évoluer au gré des progrès technologiques. Que vous soyez un fournisseur de pièces automobiles ou un fournisseur de solutions TI, une multitude de possibilités vous attendent en Ontario.

Un projet soutenu par un moteur de l'ingénierie, l'Université de Waterloo

Ce projet fait plus que réunir une coalition d'entreprises technologiques; il favorise un écosystème d'innovation exceptionnel. L'un des principaux avantages du contexte d'affaires en Ontario est l'accès à des établissements universitaires et de recherche de renommée internationale. Dans le cas de la voiture intelligente, un énorme facteur de réussite du projet réside dans la relation avec l'Université de Waterloo.

Ross McKenzie, directeur général de WatCAR à l'Université de Waterloo, explique : « L'Université de Waterloo dispose d'une capacité unique en raison de sa force en développement logiciel, qui lui vient de sa faculté de mathématiques… combinée à la plus grande faculté d'ingénierie, située littéralement juste à côté. »

Le Dr Sebastian Fishmeister, professeur agrégé à l'Université de Waterloo, ajoute : « Notre département compte près de 90 membres du corps professoral qui travaillent dans différents secteurs, notamment la nanotechnologie, le génie électrique et informatique, ainsi que le génie logiciel. »

Le contexte de collaboration que l'on retrouve en Ontario réunit certains des plus importants établissements universitaires dans le monde, un soutien financier pour les organisations et l'entreprise privée. Les entreprises situées en Ontario n'ont jamais à innover de manière isolée; grâce à de généreux encouragements à la R-D et à des coûts d'exploitation concurrentiels, vous recevrez le soutien dont vous avez besoin pour laisser votre marque unique dans le paysage technologique.

Tout cela n'est possible qu'en Ontario

« L'Ontario est un chef de file dans la technologie des voitures intelligentes », explique M. Rodgers. « Aucune autre région ne possède un véhicule ayant ce degré d'intégration, qui fonctionne en conjonction avec l'architecture existante. Cela en dit long sur la technologie à notre disposition ainsi que sur la collaboration possible dans la province de l'Ontario. »

M. Rodgers ajoute encore : « La voiture intelligente constitue une solution ontarienne qui ne pouvait se réaliser qu'ici. »

En tant que seul territoire infranational au monde accueillant les cinq principaux constructeurs automobiles, en plus de posséder le deuxième regroupement d'entreprises TI en importance en Amérique du Nord, l'Ontario est clairement l'endroit où se trouver pour être à l'avant-plan de la conception des véhicules intelligents et autonomes.

Vous pouvez créer en Ontario – bâtir en Ontario – et vendre au monde entier.

Commentaire : Cette page a-t-elle été utile?

Vous désirez faire des affaires en Ontario?

Parlez-en à un conseiller commercial.

Inscrivez-vous à notre bulletin

Abonnez-vous pour recevoir des nouvelles et des mises à jour d'Investir en Ontario.


Inscrivez-vous

Retour en haut de la page