L'entreprise innovante établie en Ontario qui offre un acier plus respectueux de l'environnement

CHAR Technologies met au point des combustibles rentables et efficaces qui aident les fabricants à réduire considérablement leurs émissions de gaz à effet de serre (GES), tout en valorisant des ressources qui seraient autrement gaspillées. Andrew White est le chef de la direction de CHAR Technologies Ltd., une entreprise de technologies propres innovante établie à Toronto qui se spécialise dans la mise au point de combustible de biocarbone et offre des équipements sur mesure pour le traitement industriel de l'air et de l'eau, des services de gestion environnementale, l'étude et l'assainissement de site ainsi qu'une efficacité des ressources.

M. White a commencé à élaborer le premier produit de l'entreprise, le SulfaCHAR, alors qu'il étudiait à l'Université de Toronto. Le SulfaCHAR est une forme brevetée de biocharbon activé qui élimine le sulfure d'hydrogène du gaz naturel renouvelable de la même manière qu'un filtre à eau BritaMD élimine les contaminants de l'eau du robinet, laissant ainsi un biogaz propre pouvant être utilisé pour diverses applications énergétiques.

Le prochain défi de CHAR Technologies est de mettre au point un produit appelé CleanFyre, un biocombustible solide qui vise à remplacer le charbon traditionnel. Fondamentalement, CleanFyre est produit par pyrolyse, le même processus utilisé depuis toujours pour transformer le bois en charbon de bois. « La pyrolyse consiste à chauffer un matériau d'origine biologique en l'absence d'oxygène, explique Devon Barry, directeur du biocarbone de CHAR Technologies. Puisqu'il n'y a pas d'oxygène, la matière organique ne brûle pas. Ce sont plutôt les composés chimiques dans la matière qui se décomposent en gaz combustibles et en charbon de bois. »

Comme chacun le sait, le brûlage du charbon émet des GES. Malheureusement, il n'existe pour l'instant aucune solution commercialement viable qui produit assez d'énergie pour remplacer le charbon dans de nombreux procédés de fabrication, comme la fabrication du fer. Toutefois, CHAR Technologies croit qu'elle peut offrir une solution qui répond aux besoins d'une source d'énergie et de réactif de remplacement à teneur élevée en carbone qui produit peu de cendres.

ArcelorMittal Dofasco, établi à Hamilton, en Ontario, est le plus important producteur d'acier laminé à plat au Canada. En 2017, le producteur d'acier s'est présenté à l'un des centres régionaux d'innovation de l'Ontario, les Centres d'excellence de l'Ontario (CEO), car il souhaitait trouver un combustible de remplacement rentable pour ses hauts fourneaux qui permettrait de réduire les GES.

« Rien ne permettait de générer les niveaux élevés de carbone et d'énergie nécessaires à la production d'acier », explique M. White, qui est en pourparlers avec ArcelorMittal Dofasco depuis maintenant 18 mois. CHAR Technologies expérimente son produit d'énergie combustible CleanFyre grâce à cette collaboration établie en Ontario dans l'optique d'ouvrir un marché estimé à 340 millions de dollars rien qu'en Ontario.

ArcelorMittal Dofasco prévoit activement d'effectuer un essai initial avec 20 tonnes de CleanFyre dans ses hauts fourneaux et d'augmenter la quantité une fois que l'entreprise aura confirmé l'efficacité du combustible. M. White affirme que le principal avantage de la solution de CHAR Technologies est la « simplicité ». « Aucune modification importante du processus de fabrication du fer n'est nécessaire. Nous nous efforçons d'obtenir un biocombustible solide qui pourra remplacer le pétrole. »

Les recherches en cours de l'Université de Toronto seront la clé du succès de CleanFyre. « Nous travaillons de concert avec des chercheurs de l'Université de Toronto sur certaines façons innovantes de réduire considérablement la production de cendre. Cela nous permettra d'utiliser également nos « déchets » de peu de valeur comme matière première, lesquels sont composés de précieux carbone, mais n'émettant que peu de GES, et qui autrement, serait inaccessible. »

Les entreprises comme CHAR Technologies sont essentielles à la réalisation du plan de la province visant l'établissement d'un équilibre entre une économie et un environnement sains. Ainsi, elles encouragent l'adoption de solutions énergétiques innovantes en cette période de changement technologique sans précédent.

Inscrivez-vous pour en apprendre davantage sur les entreprises innovantes ontariennes qui mettent à profit une technologie de pointe pour lutter contre le changement climatique

Secteur/sous-secteur: 

28 février 2019

Partager

  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook

Commentaire : Cette page a-t-elle été utile?

Parlez-en à un conseiller commercial


Demande d’entretien

Inscrivez-vous à notre bulletin


Ouvrez-en un maintenant

Inscrivez-vous à
notre bulletin

Le formulaire est à des fins commerciales.

Retour en haut de la page