Elucid Labs Inc. située à Toronto, offre une nouvelle perspective reposant sur l'intelligence artificielle pour diagnostiquer les mélanomes et d'autres problèmes cutanés. Pour les médecins et les patients, cette nouvelle perspective permet un diagnostic et un traitement plus précoces du cancer de la peau qui, s'ils ne sont pas traités, peut causer des souffrances énormes, voire la mort.

« Chaque année, 20 000 personnes en Amérique du Nord meurent d'un cancer de la peau qui est soit mal diagnostiqué ou qui n'est pas diagnostiqué du tout », déclare Iman Khodadad, Ph. D., l'un des cofondateurs d'Elucid Labs. « Pourtant, il s'agit d'un type de cancer qui peut être guéri s'il est traité ».

Malgré les diverses avancées concernant les diagnostics et les traitements du cancer, les médecins d'aujourd'hui continuent à examiner les lésions cutanées au moyen d'un instrument peu technologique qui remonte au 13e siècle : la loupe. Afin de confirmer ou d'infirmer tout soupçon de cancer de la peau, les médecins doivent faire une biopsie – une intervention effractive qui nécessite un prélèvement partiel ou complet de la zone suspecte, pour une analyse par un pathologiste.

Grâce à la technologie d'Elucid Lab, cette biopsie est réalisée de façon numérique et non effractive. Un imageur computationnel examine la composition moléculaire de la peau afin de produire une « empreinte numérique » de la lésion. Un moteur d'apprentissage profond traduit ensuite cette empreinte en renseignements cliniques qui peuvent aider les docteurs à faire un diagnostic plus précis en temps opportun.

« Il peut y avoir un délai de plusieurs semaines pour obtenir les résultats d'une biopsie », explique Farnoud Kazemzadeh, Ph. D., chef de la direction et cofondateur d'Elucid Labs. « Grâce à notre appareil, nous pouvons déterminer en quelques secondes s'il y a une chance de malignité ».

« Le dispositif, qui est en cours d'essai dans le cadre d'une étude pilote réalisée à Calgary, pourrait être en utilisation par les cliniciens dès 2019 », affirme M. Kazemzadeh, Ph. D. « Cette technologie peut également être utilisée pour détecter d'autres maladies », ajoute-t-il.

Elucid Labs ne devrait pas avoir de problème pour trouver le talent nécessaire pour continuer à mettre au point sa technologie », affirme M. Khodadad; Ph.D. L'endroit où est située l'entreprise en Ontario la met au centre d'un foyer de l'IA.

« La ville au cœur du secteur de l'IA », dit-il. « Nous voulons tirer parti du talent qui sort des établissements d'enseignement secondaire et postsecondaire en Ontario et au Canada ».

Commentaire : Cette page a-t-elle été utile?

Parlez-en à un conseiller commercial


Demande d’entretien

Inscrivez-vous à notre bulletin


Ouvrez-en un maintenant

Inscrivez-vous à
notre bulletin

Le formulaire est à des fins commerciales.

Retour en haut de la page