Un jour, votre voiture pourrait fournir de l'électricité à l'immeuble où se trouve votre bureau pendant qu'elle est stationnée, et vous seriez rémunéré pour cette électricité. Science-fiction? En fait, ce pourrait très bien être à notre portée. Le plus grand projet d'énergie transactive au monde est en cours de lancement, au centre-ville de Toronto. Il est dirigé par la société Peak Power de Toronto (Ontario).

Le réseau d'électricité de l'avenir est numérique et connecté

L'« énergie transactive » est un concept d'avant-garde qui permet de gérer le flux ou l'échange d'électricité au sein d'un réseau d'électricité à l'aide d'une approche axée sur le marché. Dans le cadre du projet, la plateforme de Peak Power appelée Energy Market Platform permettra d'acheter et de vendre des ressources énergétiques distribuées, et ce, en temps réel et sans heurts.

Les centrales électriques et les lignes de transport massives qui acheminent l'électricité au milieu de nulle part seront bientôt une chose du passé, selon Derek Lim Soo, cofondateur et président-directeur général de Peak Power. Après avoir travaillé pendant plusieurs années dans l'industrie, M. Lim Soo a été l'un des premiers à observer une transition vers ce qu'il appelle les « ressources énergétiques distribuées » : des sources d'énergie souples qui peuvent prendre diverses formes, allant des grandes batteries industrielles aux batteries de véhicules électriques. « En raison de la fréquence accrue des phénomènes météorologiques extrêmes ainsi que de la demande de clients avisés qui cherchent des solutions plus intelligentes, j'ai commencé à comprendre que la croissance de l'industrie de l'énergie, dans un avenir prévisible, dépendrait de sa capacité d'acquérir ou d'optimiser ces ressources, et c'est ainsi que Peak Power a vu le jour. »

Fondée en 2015, Peak Power (en anglais seulement) combine des logiciels prédictifs et des solutions de stockage de l'énergie pour réduire la tension ressentie par les services publics d'électricité et les grands consommateurs d'énergie durant les périodes de pointe. Son offre primaire est le logiciel Peak SynergyMC, qui utilise l'apprentissage machine et des algorithmes d'optimisation en temps réel pour maximiser les économies et les revenus liés aux équipements de stockage de l'énergie, tout en permettant aux propriétaires d'installations de mieux gérer leurs coûts énergétiques et de profiter d'une meilleure fiabilité.

L'entreprise travaille déjà avec des partenaires stratégiques qui sont parmi les meilleurs de leur catégorie, pour offrir les solutions les plus innovantes et rentables qui soient à ses clients. Parmi ces partenaires, on compte son principal investisseur, Osmington Inc., une société privée d'immobilier commercial qui appartient à David Thomson, président du conseil d'administration de Thomson Reuters, qui la dirige.

« Nous offrons aux propriétaires d'immeubles des économies allant de 15 % à 20 %, une amélioration de la résilience des locaux et une réduction des gaz à effet de serre, a expliqué M. Lim Soo. Cependant, il a été difficile de constituer notre clientèle au début, et c'est pourquoi nous avons eu de la chance que Starlight et Thomson Reuters fassent partie de nos premiers clients. »

Maintenant que l'entreprise a réussi en Ontario, Peak Power poursuit sa croissance de façon énergique aux États Unis, ayant déjà établi une présence à New York, à Boston et à San Diego. « Un grand avantage de mener nos activités en Ontario était la complexité de la structure du marché de l'énergie ici. Étant donné que les périodes annuelles de demande de pointe du réseau ne sont pas connues d'avance, nous avons été forcés de concevoir une solution qui ne dépend pas de signaux d'un exploitant de réseau, ce qui signifie qu'elle est viable autour du monde, » a déclaré M. Lim Soo.

En savoir plus sur l'investissement dans le secteur des technologies propres en Ontario.

Souhaitez-vous utiliser l'intelligence artificielle au sein de votre entreprise? Téléchargez notre guide pour surmonter les cinq défis les plus courants liés à l'adoption de l'IA.

Secteur/sous-secteur: 

2 mai 2019

Partager

  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook

Commentaire : Cette page a-t-elle été utile?

Parlez-en à un conseiller commercial


Demande d’entretien

Inscrivez-vous à notre bulletin


Ouvrez-en un maintenant

Inscrivez-vous à
notre bulletin

Le formulaire est à des fins commerciales.

Retour en haut de la page