Chaque véhicule qui circule sur les routes compte aujourd'hui sur des dizaines d'ordinateurs internes pour fonctionner de manière sécuritaire. Chaque année, la société Renesas Electronics produit environ un milliard de processeurs qui assurent l'efficacité de ces mêmes systèmes.

Bien que chaque type de microprocesseur produit par Renesas doive faire l'objet de tests méticuleux, ce contrôle de la qualité s'avère plus important que jamais quand il assure la bonne marche de la technologie révolutionnaire derrière les véhicules autonomes.

« Les ordinateurs des véhicules autonomes ne ressemblent en rien aux systèmes que nous avons connus jusqu'à ce jour », affirme John Buszek, directeur principal des systèmes évolués d'assistance au conducteur et des systèmes de conduite autonome de Renesas. En effet, ces ordinateurs doivent non seulement offrir la même fiabilité que les systèmes compris dans les véhicules traditionnels, mais ils doivent également être dotés de la puissance immense requise pour calculer et évaluer tous les scénarios de conduite possible, comme peut le faire l'humain.

À la lumière de ces contraintes, Renesas a décidé qu'il était nécessaire d'investir dans sa propre piste d'essai, où l'entreprise pourrait s'assurer que les véhicules autonomes équipés de ses microprocesseurs sont en mesure de reproduire toutes les nuances du comportement humain.

À la fin de 2017, Renesas a trouvé l'emplacement idéal pour ce projet dans la ville ontarienne de Stratford. Elle y a lancé sa toute première piste d'essai pour véhicules autonomes, la prochaine étape nécessaire pour devenir un chef de file de ce secteur d'innovation.

Mettre l'intelligence artificielle – et la sécurité – à l'épreuve

Par le passé, Renesas devait obtenir un permis spécial pour procéder à l'essai des véhicules autonomes sur les routes publiques, et demander à ses ingénieurs de passer derrière le volant. Mais l'entreprise avait besoin d'une piste exclusive où simuler plusieurs autres scénarios avec davantage de contrôle.

Sur sa piste d'essai de Stratford, Renesas peut désormais mesurer la façon dont ses microprocesseurs gèrent les manœuvres à faible vitesse, le stationnement et les obstacles, tels que les piétons et les autres véhicules. Les installations ontariennes de Renesas sont également idéales pour tester la performance des véhicules autonomes dans une variété de conditions météorologiques, par exemple dans une tempête de neige, lorsque les marques sur la chaussée ne sont pas visibles.

Lors du développement de microprocesseurs informatiques destinés aux véhicules, la sécurité est évidemment une préoccupation de tous les instants. Si la puce d'un ordinateur portable ou d'un téléphone intelligent ne fonctionne pas parfaitement, les conséquences sont beaucoup moins graves que pour le microprocesseur d'une automobile. « Les microprocesseurs implantés dans les véhicules sont conçus pour assurer la sécurité des usagers de la route et sauver des vies. Il est impératif qu'ils fonctionnent parfaitement à tout coup », poursuit M. Buszek.

La capacité de tester ses microprocesseurs sur sa propre piste d'essai a donné à Renesas un avantage concurrentiel non négligeable. Aujourd'hui, l'entreprise ne fait plus que vendre des microprocesseurs : elle offre aux fabricants de véhicules autonomes une confiance accrue envers la fiabilité de leurs systèmes sur la route.

Stratford, force motrice derrière la croissance de Renesas

La ville de Stratford se situe à proximité des installations de Renesas au Michigan, ce qui favorise la collaboration avec les différentes équipes de l'entreprise, ainsi qu'avec ses partenaires ontariens. La collaboration est centrale aux tests menés par Renesas, qui a besoin de l'aide d'autres sociétés et professionnels pour concevoir ses microprocesseurs. Parmi ses plus importants partenaires se trouvent le fabricant de logiciels de Waterloo BlackBerry QNX – qui a introduit Renesas à l'Université de Waterloo et à son centre de recherche automobile WatCAR (Waterloo Centre for Automotive Research) – ainsi que la ville de Stratford.

« Beaucoup de nos partenariats sont développés au Canada, explique M. Buszek. Le pays fait preuve d'un engagement énorme envers le développement de nouvelles technologies dans le secteur de l'intelligence artificielle, notamment en ce qui a trait à la conduite autonome. »

Principalement connue pour ses festivals artistiques et son amour du théâtre de Shakespeare, la ville de Stratford n'est pas spontanément synonyme de technologies automobiles de pointe. Mais Renesas a vu dans la passion et les idées novatrices de Stratford un moteur de croissance. « L'intelligence artificielle a le vent dans les voiles à l'heure actuelle. On sent un talent et une énergie incroyables propulser le secteur du génie [en Ontario] », poursuit M. Buszek.

Plus précisément, M. Buszek souligne l'apport du maire de la ville de Stratford, qui a grandement aidé l'entreprise à trouver le futur site de sa piste d'essai et à gérer toute la logistique nécessaire.

« J'ai vite compris que le maire de Stratford ferait tout en son pouvoir pour nous aider à réaliser notre projet de piste d'essai. Tous les gens qui travaillent avec lui affichent le même engagement, la même énergie, la même motivation. »

Secteur/sous-secteur: 

1 mai 2018

Partager

Commentaire : Cette page a-t-elle été utile?

Parlez-en à un conseiller commercial


Demande d’entretien

Inscrivez-vous à notre bulletin


Ouvrez-en un maintenant

Inscrivez-vous à
notre bulletin

Le formulaire est à des fins commerciales.

Retour en haut de la page