PlantForm Corporation a breveté un système qui repose sur l'utilisation de plantes pour fabriquer une vaste gamme de produits pharmaceutiques, notamment des anticorps, des protéines thérapeutiques et des vaccins pour traiter le cancer, le VIH/SIDA, le virus Ebola, l'arthrite, la maladie de Crohn et plus. Le système de fabrication repose sur l'agriculture pharmaco-moléculaire, une technologie complexe qui nécessite des travailleurs possédant un ensemble de compétences scientifiques pointues. Heureusement, de tels talents abondent en Ontario.

En quoi consiste l'agriculture pharmaco-moléculaire?

L'agriculture pharmaco-moléculaire s'entend de l'utilisation de plantes génétiquement modifiées afin de produire une vaste gamme de produits pharmaceutiques et industriels couramment appelés produits biologiques, étant donné qu'ils proviennent d'organismes vivants. PlantForm a obtenu la licence pour la plateforme d'agriculture pharmaco-moléculaire de PlantForm de l'Université de Guelph, qui l'a créée à l'origine, et la société possède des laboratoires à Guelph, en plus de bureaux à Toronto, à Sarnia et à Rio de Janeiro, au Brésil.

Le côté positif du tabac

Le système d'agriculture pharmaco-moléculaire vivoXPRESS® de PlantForm utilise une souche particulière de feuilles de tabac, imprégnées de bactéries qui contiennent les gènes nécessaires pour produire le médicament souhaité. Contrairement à la variété de tabac utilisée pour les cigarettes, ces plants de tabac sont très petits et poussent bien à l'intérieur. Ils conviennent parfaitement à l'objectif de la société, affirme le président et directeur général de PlantForm, Don Stewart, parce qu'ils fournissent « une grande quantité de feuilles dans une petite superficie ». La société peut donc maximiser la production.

Des plantes utilisées comme bioréacteurs

Parce que les coûts de production représentent environ le dixième de ceux des systèmes de fermentation de cellules de mammifères, la technologie unique de PlantForm est bien placée pour tirer parti de la croissance de la demande mondiale de produits biologiques abordables. « Essentiellement, nous utilisons les plantes comme bioréacteurs. C'est, comparativement, très peu coûteux », ajoute M. Stewart.

En plus des coûts moins élevés, le processus de PlantForm offre des avantages considérables comparativement aux systèmes de fermentation de cellules de mammifères et de cellules bactériennes :

  • croissance plus rapide;
  • polyvalence accrue;
  • capacité d'augmentation de la production potentiellement illimitée.
Don Stewart
Don Stewart, président et directeur général, PlantForm Corp.

Une base solide de talents et de technologies

La province est une excellente source de main-d'œuvre compétente, affirme M. Stewart. Quand PlantForm a installé son établissement de recherche à Guelph, l'entreprise n'a eu aucun mal à attirer du personnel qualifié provenant des environs. « Ici, nous avons accès à une solide base de talents et de technologies, et la province nous aide à l'exploiter. »

M. Stewart a également été impressionné par le District de la découverte MaRS, et il apprécie l'accès inégalé qu'il offre à la connaissance, à l'expertise, au mentorat et à la formation. « L'Ontario possède une vision de soutien à long terme de la fabrication de pointe, alors nous correspondons bien à ses objectifs. La province fait tout ce qu'elle peut pour nous aider. »

Des ventes de 100 millions de dollars d'ici 2020

Des plantes utilisées comme bioréacteurs
Une fois les plants de tabac imprégnés de matériel génétique pour un anticorps ciblé, ils continuent de pousser pendant une autre semaine, ce qui leur permet de créer des anticorps dans chaque cellule. Les plants sont ensuite récoltés, et la matière protéique en est extraite et purifiée afin d'en faire un médicament injectable.

PlantForm a recueilli environ 16 millions de dollars en capitaux propres, en contrats et en subventions. M. Stewart explique que l'entreprise a atteint un jalon quand son premier investisseur important, la société Atlantic Asset Trust installée au Royaume-Uni, lui a accordé son soutien. Aujourd'hui, l'entreprise sollicite un financement supplémentaire de 35 millions de dollars pour que son premier candidat-médicament, un médicament de traitement du cancer du sein biosimilaire du Trastuzumab (Herceptin®), passe à l'étape des essais cliniques.

La société prévoit commencer à vendre l'Herceptin® en Europe en 2020, puis au Canada et, enfin, aux États-Unis. Elle s'attend à ce que ses ventes atteignent les 100 millions de dollars d'ici 2020-2021.

Viendra ensuite un antidote à la ricine, qui fait partie du programme de la société pour la création de contre-mesures du bioterrorisme. Recherche et développement pour la défense Canada a mis au point le médicament et s'est associé à PlantForm pour la fabrication et la commercialisation. M. Stewart est convaincu qu'il s'agira du meilleur médicament au monde (pour cette fin).

Le troisième programme d'importance de PlantForm est la mise au point d'un biosimilaire de l'adalimumab (Humira®), utilisé pour combattre l'arthrite et la maladie de Crohn. Le produit est mis au point en coentreprise avec Axis Biotec Brasil.

De l'Ontario vers le monde

M. Stewart affirme que son entreprise explore la région de Mississauga, à l'ouest de Toronto, pour ériger une installation d'une valeur de 15 à 20 millions de dollars. Il préfère cette région, entre autres, parce qu'il s'y trouve un grand nombre d'importantes sociétés pharmaceutiques et qu'il aura ainsi un accès direct à la main-d'œuvre.

M. Stewart affirme qu'il est stimulant de diriger une société qui commercialise une technologie originaire de l'Ontario sur les marchés mondiaux. « La technologie pour laquelle nous sommes titulaires d'une licence et que nous avons perfectionnée a attiré de l'attention de partout dans le monde, du Brésil à la Chine », déclare M. Stewart. « Nous avons recours à la base de connaissances et à l'expertise de l'Ontario pour créer une société qui répondra à des besoins mondiaux. »

Secteur/sous-secteur: 

Commentaire : Cette page a-t-elle été utile?

Vous désirez faire des affaires en Ontario?

Parlez-en à un conseiller commercial.

Inscrivez-vous à
notre bulletin


Le présent formulaire est utilisé uniquement à des fins professionnelles.

*Tous les champs sont obligatoires.



Inscrivez-vous à notre bulletin

Abonnez-vous pour recevoir des nouvelles et des mises à jour d'Investir en Ontario.


Inscrivez-vous

Retour en haut de la page