L'Ontario est situé de façon stratégique à proximité du plus important marché au monde

Profitez d'un avantage stratégique à long terme en établissant votre entreprise à proximité de la plus grande puissance économique mondiale, c'est-à-dire les États-Unis. Au fur et à mesure que les économies des États-Unis et du monde se développent, la demande en produits de bois de l'Ontario continuera d'augmenter.

La proximité des marchés

L'Ontario est situé de façon stratégique à proximité de la plus grande économie mondiale. En 2018, l'Ontario a exporté des produits forestiers d'une valeur de près de 6,5 milliards de dollars canadiens vers les États-Unis, ce qui représente plus de 96 % de la totalité des exportations de bois de la province.

L'Ontario possède l'infrastructure pour faire circuler vos produits. Par exemple, le corridor commercial Windsor-Détroit, le point de passage international le plus important en Amérique du Nord se trouve dans la province. Les marchandises transportées par camion grâce au corridor commercial Windsor-Détroit comptent pour 30 % des échanges commerciaux entre le Canada et les États-Unis.

Des possibilités de croissance mondiale

Des possibilités existent par-delà la frontière américaine. En 2018, les exportations de l'Ontario à l'échelle mondiale se chiffraient à 6,7 milliards de dollars canadiens. Les exportations vers des pays comme l'Inde et Singapour ont augmenté considérablement (plus de quatre et près de neuf fois, respectivement) au cours des cinq dernières années, ce qui met en évidence la demande croissante pour nos produits forestiers.

Résumé des exportations de bois par destination ($ CA)
Pays 2014 2018
États-Unis 5 260 213 913 6 478 552 503
Chine 33 485 939 63 996 581
Mexique 37 093 346 38 773 956
Royaume-Uni 24 205 092 16 306 369
Hong Kong 2 198 922 14 842 201
Inde 3 508 278 14 267 952
Singapour 1 402 875 12 335 565
Japon 13 016 606 10 553 034
Australie 7 327 918 6 986 783
Allemagne 9 981 150 5 074 561
Total partiel 5 392 434 039 6 661 689 505
Autres 117 094 158 74 810 190
Total de tous les pays 5 509 528 197 6 736 499 695
Source : Industrie Canada – Données sur le commerce en direct

Des ressources abondantes et diversifiées font de l'Ontario le choix logique

Les nombreuses et diverses ressources forestières de l'Ontario soutiennent vos besoins d'affaires. Que vous désiriez fabriquer du bois, de la pâte ou des produits à valeur ajoutée, nous avons ce dont vous avez besoin.

Valeur de plus 16 milliards de dollars toujours en croissance

L'industrie forestière de l'Ontario a généré 16,6 milliards de dollars canadiens de recettes totales en 2017, et la croissance est loin d'être terminée. Les forêts de la province peuvent assurer une récolte durable de plus de 30 millions de mètres cubes par an, qui ne sont d'ailleurs pas tous utilisés actuellement. Le ministère des Richesses naturelles et des Forêts travaille avec les gestionnaires d'unité de gestion forestière et les intervenants de l'industrie pour estimer les réserves de bois disponibles de chaque unité de gestion de l'Ontario. Ces renseignements peuvent être utilisés par les investisseurs potentiels à la recherche de nouvelles occasions de fabrication.

Des ressources productives qui répondent à vos besoins

L'Ontario possède 2 % des ressources forestières mondiales et constitue l'une des régions les plus boisées du Canada. Les forêts de l'Ontario se composent d'une variété d'espèces prisées, dont l'épinette, le pin, le peuplier, le bouleau, le chêne et l'érable, qui sont utilisées dans la fabrication d'une vaste gamme de produits recherchés, comme le bois, la pâte, les meubles, le plancher, les panneaux de copeaux orientés, le contreplaqué, le placage et les granules de bois.

Volume de récolte par espèce
Essences 2013 2014 2015 2016 2017 Moyenne sur 5 ans
Pin blanc 334 506 303 169 336 116 374 543 395 304 348 728
Pin rouge 210 022 188 687 202 229 188 144 209 024 199 621
Pin gris 3 338 574 3 349 585 3 792 590 3 865 515 3 954 139 3 660 081
Épinette 5 861 628 5 513 742 5 870 787 6 108 754 6 083 019 5 887 586
Sapin baumier 377 046 437 953 414 366 510 878 497 157 447 480
Autre bois de résineux 84 166 48 149 48 302 66 732 41 954 57 861
Peuplier 2 015 373 1 988 276 2 170 390 2 165 680 2 317 716 2 131 487
Bouleau gris 310 068 287 975 287 662 272 013 277 492 287 042
Érable 475 753 437 170 461 358 465 406 393 348 446 607
Chêne 47 643 33 539 25 352 34 659 41 411 36 521
Bouleau jaune 43 447 43 275 34 728 30 249 35 590 37 458
Autre bois de feuillus 44 951 46 996 40 033 46 097 36 122 42 840
Mixte 303 945 412 979 649 530 523 532 286 243 435 246
Total 13 447 122 13 091 495 14 333 443 14 652 202 14 568 519 14 018 556
Source : Ministère des Richesses naturelles et des Forêts

Le secteur forestier de l'Ontario est soutenu par un réseau routier fiable et bien entretenu vous facilitant l'accès aux ressources et aux matières premières dont vous avez besoin. Grâce à des programmes de partage des frais du gouvernement, environ 20 000 kilomètres de routes forestières sont entretenus et 800 kilomètres de nouvelles routes sont construits chaque année pour fournir un accès fiable et rentable aux ressources forestières de la province.

Un accès sécurisé à vos ressources

La grande majorité (81 %) des forêts de l'Ontario sont la propriété de la province. Le gouvernement de l'Ontario mène des activités dans l'un des territoires de compétence les plus stables au monde et assure ainsi un accès sécuritaire, fiable et à long terme aux ressources dont vous avez besoin pour réussir.

L'approvisionnement disponible en fibre de bois de l'Ontario dépasse constamment le volume réel récolté annuellement, ce qui a donné confiance aux entreprises forestières pour investir dans le secteur.

Volume de récolte disponible et réel au fil du temps

Volume de récolte – disponible et réel
Année Volume de récolte réel (m3) Volume de récolte disponible (m3)
2003 21 412 920 32 326 330
2004 21 846 670 32 268 810
2005 21 681 990 32 174 880
2006 17 857 900 31 474 740
2007 14 895 580 31 601 110
2008 11 658 240 31 079 640
2009 9 691 260 30 181 400
2010 12 515 770 30 070 020
2011 11 738 400 30 116 370
2012 11 773 940 30 393 880
2013 13 447 120 30 352 450
2014 13 091 500 30 190 540
2015 14 333 440 30 035 930
2016 14 652 200 28 577 140
2017 14 568 520 28 617 900
Source : Ministère des Richesses naturelles et des Forêts

Un chef de file reconnu dans la gestion durable des forêts

Le marché mondial exige de plus en plus la confirmation que les produits de bois proviennent de forêts bien gérées. En tant que chef de file reconnue dans la gestion durable des forêts, l'Ontario offre à votre entreprise un net avantage sur la scène mondiale.

Une reconnaissance internationale

Des études internationales menées par l'entreprise de recherche finlandaise Indufor Oy et par l'Université Yale ont conclu que les normes de gestion des forêts de l'Ontario sont parmi les plus responsables dans le monde et que les provinces canadiennes, notamment l'Ontario, sont des chefs de file mondiaux dans la gestion durable des forêts.

« Le Canada (la Colombie-Britannique et l'Ontario) et l'Australie (la Nouvelle-Galles-du-Sud) sont les pays ayant les dispositions législatives les plus exigeantes sur les éléments étudiés. »
Source : Indufor Oy. Comparaison des normes de certification des forêts choisies.

La certification de tierces parties

L'Ontario est un chef de file mondial en certification de tierces parties. Actuellement, plus de 75 % des terres de la Couronne de l'Ontario qui contribuent à la foresterie commerciale sont certifiées conformément aux normes internationalement reconnues de pratiques de gestion durable des forêts. À l'échelle mondiale, il est notoire qu'à peine 10 % des forêts sont certifiées. L'Ontario a une longueur d'avance en matière de satisfaction de la clientèle.

De récents sondages indiquent que la demande en produits forestiers certifiés ne fera qu'augmenter. En investissant en Ontario, vous garantissez votre accès au marché mondial.

image de forestiers sur le terrain
Source : Ministère des Richesses naturelles et des Forêts.
Zone par système de certification - de 2008 à 2017
Year CSA SFI FSC FSC/SFI Total
2008 7 023 640,00 8 062 970,00 10 508 770,00 0,00 25 595 380,00
2009 3 401 970,00 11 063 300,00 10 508 770,00 621 340,00 25 595 380,00
2010 2 429 890,00 11 264 420,00 9 598 560,00 621 340,00 23 914 210,00
2011 1 490 560,00 10 695 010,00 10 771 240,00 2 565 620,00 25 522 430,00
2012 1 490 560,00 6 653 800,00 12 600 130,00 2 565 620,00 23 310 110,00
2013 593 419,00 6 216 861,00 11 706 593,77 6 457 873,00 24 974 746,77
2014 593 791,53 6 253 254,03 11 688 902,71 6 382 958,36 24 918 906,63
2015 593 791,53 6 253 254,03 12 147 023,45 7 136 521,15 26 130 590,16
2016 593 791,53 6 859 350,66 10 975 053,91 7 702 394,06 26 130 590,16
2017 593 791,53 7 945 855,36 9 981 654,00 7 702 394,06 26 223 694,95
Source : Ministère des Richesses naturelles et des Forêts. Rapport sur l'état des ressources : Certification forestière en Ontario.

Certification de la foresterie en Ontario

Value scale for slider
2011
2012
2013
2014
2015
2016
2017
CSA FSC SFI FSC/CSA FSC/SFI Aucun

Programmes concurrentiels de réduction des coûts

L'engagement de l'Ontario à créer un environnement d'affaires concurrentiel ne se limite pas aux faibles taux d'imposition des sociétés – une multitude de programmes ont été mis en place dans le but de réduire l'ensemble des coûts du secteur forestier, notamment :

D'autres initiatives clés ont été mises en place afin de réduire les coûts et de fournir un soutien financier provincial au secteur forestier, notamment :

image d'un grumier chargeant des grumes
Source : Ministère des Richesses naturelles et des Forêts.

Un engagement dans l'innovation

L'Ontario est un chef de file reconnu dans l'innovation de produits forestiers. Grâce à des partenariats stratégiques et au soutien financier de diverses initiatives en recherche et développement, le secteur forestier de l'Ontario entre dans une nouvelle ère de la bioéconomie où des produits biochimiques et des biomatériaux à valeur ajoutée sont fabriqués en plus des produits existants comme la pâte et le bois. Aujourd'hui, la fibre de bois provenant de l'Ontario est déjà utilisée dans l'élaboration de nouveaux produits innovants, comme des portières de voiture, des vêtements, des produits chimiques, des cosmétiques et des biocarburants liquides.

Recherche et développement

Dans le cadre de ses efforts déployés pour passer à une nouvelle bioéconomie, l'Ontario a créé le Centre de recherche et d'innovation en bioéconomie (CRIBE) (en anglais seulement) pour soutenir la création de nouveaux emplois et entreprises innovants dans la bioéconomie en croissance du secteur forestier.

Depuis 2009, le CRIBE a investi plus de 23 millions de dollars en projets de recherche et développement et tire parti de plus de 96 millions de dollars d'investissements en immobilisations. Cela signifie que pour chaque dollar dépensé en recherche, près de quatre dollars ont été investis dans l'élaboration de nouvelles gammes de produits, ce qui démontre ainsi le degré élevé de confiance des investisseurs.

Dépenses du CRIBE prévues par secteur (2015-2018)
Secteur Dépenses (%)
Récolte de précision et gestion forestière 4
Administration 9
FPInnovations (FPI) – support de lignine 6
FPI – évaluation de nouveaux produits du bois 5
FPI – projet-pilote – sucres (dépenses de capital) 8
FPI – projet-pilote – sucres (dépenses d’exploitation) 6
Prétraitement biologique de la pâte 7
Pyrolyse rapide/polyol 13
Partenariat avec des entreprises biochimiques 2
Composites renouvelables 10
Systèmes d’énergie renouvelable 3
Produits du bois primaires et secondaires 16
Nouveaux produits et nouvelles applications 11
Source : Centre de recherche et d'innovation en bioéconomie. Plan stratégique 2015-2018

Partager

  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook

Commentaire : Cette page a-t-elle été utile?

Parlez-en à un conseiller commercial


Demande d’entretien

Inscrivez-vous à notre bulletin


Ouvrez-en un maintenant

Retour en haut de la page