IBM, qui existe depuis plus d'un siècle au Canada, est l'un dix principaux investisseurs privés en R-D. En effet, la société a consacré plus de un demi-milliard de dollars au cours des dix dernières années seulement à cet effet. Le président d'IBM Canada Ltée, Dino Trevisani, croit que l'une des meilleures façons de stimuler l'innovation est d'améliorer la collaboration entre les universités, l'industrie et le gouvernement. Une grande partie des efforts déployés par IBM à cette fin est la Plateforme d'innovation dans l'information intelligente du Sud de l'Ontario (SOSCIP) qui met l'accent sur l'élaboration de technologies perturbatrices au Canada. Depuis le début du programme en 2012, la SOSCIP a lancé plus de 60 projets, faisant participer ou créant 38 entreprises tout en générant des revenus de plus de 2 milliards de dollars pour les entreprises nouvelles ou en expansion.

La SOSCIP offre un accès à des plateformes de calcul avancé, à une expertise technique et à du financement pour les boursiers postdoctoraux et les étudiants aux études supérieures

Le programme offre un accès aux plateformes de calcul avancé les plus puissantes au Canada, comme les super-ordinateurs IBM Blue Gene/Q, et au financement nécessaire pour appuyer le travail des étudiants au postdoctorat et aux études supérieures de bon nombre des universités les plus reconnues de l'Ontario. Parmi les établissements partenaires de la SOSCIP figurent l'Université Carleton, l'Université Wilfrid Laurier, l'Université McMaster, l'Institut universitaire de technologie de l’Ontario, l'Université d’Ottawa, l'Université Queen’s, l'Université Ryerson, l'Université de Toronto, l'Université de Waterloo, l'Université Western et l'Université York. Les participants à la SOSCIP peuvent en outre accéder à l'expertise technique des Centres d'excellence de l'Ontario (CEO) et du Centre de recherche et de développement d’IBM Canada.

Histoires de réussites de la SOSCIP : exemples de technologies perturbatrices

Les histoires de réussites de la SOSCIP proviennent d'un éventail d'organismes œuvrant dans les secteurs de la fabrication de pointe, de l'informatique souple, des médias numériques, des soins de santé et plus encore. Chaque exemple de technologies perturbatrices utilise les plateformes souples de calcul avancé et d'analyse de données massives pour favoriser de nouvelles occasions de commercialisation pour les entreprises de l'Ontario.

Les mégadonnées et le nuage IBM accélèrent les recherches sur le cerveau

Vous êtes-vous déjà demandé de quoi avait l'air le fonctionnement du cerveau en temps réel (en anglais seulement)? Le Dr Mark Daley de l'Université Western se sert de l'imagerie par résonance magnétique fonctionnelle (IRMf) pour nous montrer les zones du cerveau « très sollicitées » à un moment précis. En observant la communication entre les divers réseaux dans le cerveau, nous pouvons mieux comprendre les zones particulières qui sont les plus importantes et comment elles évoluent au fil du temps. La capacité de condenser des propriétés complexes en quelques chiffres nous permettra bientôt de comparer les données de chaque personne à celles tirées d'une « population normale ». Selon le Dr Mark Daley (en anglais seulement), cela signifie que « tout comme nous déterminons le développement staturo-pondéral d'un enfant en le comparant à un enfant "normal", nous serons bientôt en mesure de comparer le pointage relatif aux réseaux du cerveau des individus et de possiblement déceler les pathologies des réseaux du cerveau ». [traduction] Le Dr Daley et son équipe ont construit leur pipeline de réseau-analyse sur la plateforme InfoSphere Streams d'IBM, tournant sur un nuage IBM fourni par la SOSCIP.

L'Université McMaster et l'Université de Waterloo travaillent au suivi de l'exposition au rayonnement

Même si les avantages des rayons X sont indéniables, un taux élevé de rayons X exposent les patients à des niveaux potentiellement dangereux de rayonnements ionisants. Afin d'assurer la protection des patients contre le rayonnement, le Dr David Koff travaille de concert avec des chercheurs de l'Université de Waterloo et de l'Université McMaster dans le but d'élaborer un programme national de validation de principe pour le suivi des doses. Le projet vise à offrir du soutien décisionnel en temps réel à des fins de justification de la procédure tout en brisant les mythes entourant les doses de rayonnement trop élevées.

Pouvons-nous utiliser des logiciels pour accélérer la découverte de médicaments?

Abraham Heifets, chef de la direction d'Atomwise Inc., croit que oui. Atomwise met au point un logiciel qui permettra de découvrir plus rapidement, à moindres coûts et plus efficacement de nouveaux médicaments. Grâce au programme de la SOSCIP, M. Heifets et son équipe se sont joints à des chercheurs de l'Université de Toronto qui disposent des capacités haute performance des super-ordinateurs IBM Blue Gene/Q de la SOSCIP. Ce partenariat a permis de traiter des ensembles de données imposants au moyen de techniques d'apprentissage machine et d'intelligence artificielle. M. Heifets et son équipe travaillent désormais de concert avec des chercheurs d'hôpitaux et d'établissements de recherche afin de découvrir de nouveaux traitements pour le cancer, la sclérose en plaques, la malaria et les maladies nosocomiales.

Avez-vous un problème relatif aux mégadonnées ou au calcul avancé que la SOSCIP peut résoudre? Obtenez de l'aide pour mettre au point des technologies perturbatrices canadiennes

La SOSCIP collabore avec des chercheurs universitaires et des entreprises qui exercent leurs importantes activités dans le Sud de l'Ontario. La SOSCIP peut mettre en relation votre entreprise avec des chercheurs universitaires ou vous aider à relever un défi technique ou à mettre au point des technologies perturbatrices.

Voyez si la SOSCIP convient à votre entreprise (en anglais seulement)

Commentaire : Cette page a-t-elle été utile?

Vous désirez faire des affaires en Ontario?

Parlez-en à un conseiller commercial.

Inscrivez-vous à
notre bulletin


Le présent formulaire est utilisé uniquement à des fins professionnelles.

*Tous les champs sont obligatoires.



Inscrivez-vous à notre bulletin

Abonnez-vous pour recevoir des nouvelles et des mises à jour d'Investir en Ontario.


Inscrivez-vous

Retour en haut de la page