Comme des applications de téléphone intelligent pour la voiture branchée, une nouvelle génération de produits après-vente aide les conducteurs férus de technologie à réduire le nombre d'accidents, à abaisser les tarifs d'assurances, à économiser du carburant et à planifier les itinéraires plus efficacement.

Les voitures et les camions sont devenus des plateformes informatiques mobiles, et la transformation technologique s'accélère. D'ici 2020, tous les véhicules neufs seront branchés à Internet et entre eux par la technologie Wi-Fi. Des études menées par le département des Transports des États-Unis estiment que ces technologies de voitures branchées pourraient réduire le nombre de collisions de 80 pour cent.

Pour des entreprises comme Intelligent Mechatronic Systems (IMS), établie à Waterloo, en Ontario, cette richesse sans précédent de données provenant des voitures branchées est une ressource précieuse qui peut aider les conducteurs à économiser de l'argent et à améliorer leurs compétences en conduite automobile.

La plateforme DriveSync d'IMS peut recueillir des données par l'intermédiaire de systèmes installés par les fabricants automobiles, d'appareils après-vente ou d'applications pour téléphone intelligent. Ces données sont à leur tour analysées en temps réel, et les résultats sont fournis sous forme de renseignements exploitables.

Ces renseignements peuvent servir d'outil d'accompagnement pour les jeunes conducteurs qui veulent améliorer leurs compétences en conduite automobile ou de système de gestion de parc automobile pouvant aider les exploitants commerciaux à réduire leur consommation de carburant. Ils peuvent également réduire les coûts des assurances. Un certain nombre des principales compagnies d'assurance offrent aux conducteurs des primes réduites s'ils installent DriveSync et partagent les données.

« IMS veut transformer votre automobile en la faisant passer de machine idiote en dispositif intelligent », a déclaré Otmar Basir, Ph. D., fondateur et chef de la direction d'IMS, pendant une présentation tenue au siège social et centre de conception de logiciels de l'entreprise. « DriveSync est une plateforme favorisant une conduite plus écologique, plus sécuritaire et plus axée sur l'être humain. »

La vitesse à laquelle les consommateurs acceptent les technologies branchées à Internet et la demande pour ces technologies surprennent même certains vétérans de l'industrie. La haute technologie est devenue un élément qui permet aux produits de se démarquer sur le marché farouchement compétitif de l'automobile.

« Ce qui distingue une automobile de nos jours, ce n'est pas l'acier, mais la technologie », a affirmé Bob Moran, chef de la direction et fondateur de Weather Telematics, dans le cadre d'un entretien mené au siège social de la société à Ottawa, en Ontario. « Autrefois, les voitures, c'était de l'acier et du caoutchouc. Aujourd'hui, ce qui compte, c'est l'information et la connectivité. »

Weather Telematics applique la science météorologique avancée aux besoins de conduite du monde réel. La société combine les données en temps réel recueillies à l'aide des capteurs d'un véhicule et l'information météorologique provenant de diverses sources sur Internet afin de fournir aux conducteurs des renseignements exacts sur les conditions routières immédiates.

Il ne s'agit pas d'une prévision météorologique du type « risque de pluie de 40 pour cent dans votre région », mais de renseignements sur les conditions précises auxquelles le conducteur sera confronté sur cette route pour le prochain kilomètre en particulier ou sur une route précise programmée dans le système de localisation GPS.

Un composant matériel conçu par Weather Telematics

« Il s'agit d'un conseil météorologique hyper-local », a déclaré M. Moran. » « Nous les appelons des observations météo en temps réel, et non des prévisions météorologiques.

L'objectif prévalant est d'utiliser ces technologies pour sauver des vies et réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES).

« En transport, les risques météorologiques comme la pluie, le brouillard et la neige contribuent à 10 000 décès chaque année aux États-Unis seulement, et la congestion routière entraîne des pertes de 2,9 milliards de gallons d'essence annuellement », a ajouté M. Moran. « Nous fournissons aux conducteurs une nouvelle sorte de technologie qui peut les aider à atténuer les risques pour la sécurité et à réduire la consommation de carburant. »

Le marché en croissance des technologies automobiles de prochaine génération attire davantage d'entreprises au sein de l'industrie. En Ontario, l'un des rares territoires de compétence au monde hébergeant des groupements de catégorie mondiale en production automobile et en technologie de l'information, près de 100 entreprises travaillent maintenant dans le domaine des technologies pour voitures branchées.

Et c'est une excellente nouvelle. On estime que le nombre de véhicules sur la totalité des routes de la planète doublera d'ici 2035, c'est-à-dire qu'il passera de un à deux milliards. Toutes les technologies qui peuvent rendre nos routes plus sûres et réduire les émissions de gaz à effet de serre devraient être accueillies à bras ouverts.

Commentaire : Cette page a-t-elle été utile?

Vous désirez faire des affaires en Ontario?

Parlez-en à un conseiller commercial.

Inscrivez-vous à
notre bulletin


Le présent formulaire est utilisé uniquement à des fins professionnelles.

*Tous les champs sont obligatoires.



Inscrivez-vous à notre bulletin

Abonnez-vous pour recevoir des nouvelles et des mises à jour d'Investir en Ontario.


Inscrivez-vous

Retour en haut de la page