L'Ontario accueille les activités de fabrication de 9 des 15 plus grands fabricants de produits chimiques au monde

Vous êtes bien entouré

L'Ontario a le plus important secteur de la fabrication de produits chimiques au Canada, un secteur qui est en voie de devenir un chef de file mondial des produits chimiques biohybrides. Il y a en Ontario :

  • les installations de fabrication de 9 des 15 plus grandes sociétés de produits chimiques (selon les ventes);
  • plus de 16 milliards de dollars d'expéditions dont près des trois quarts sont exportés vers des marchés mondiaux;
  • près de 700 entreprises de fabrication de produits chimiques;
  • un secteur de fabrication de produits chimiques et biochimiques se classant au cinquième rang en Amérique du Nord pour ce qui est de l'emploi et au neuvième rang pour ce qui est des expéditions;
  • la plus grande usine de production d'acide biosuccinique au monde;
  • la première entreprise au monde à utiliser du gaz naturel liquéfié provenant du bassin de Marcellus comme matière première pour le craquage d'éthane;
  • environ 60 % de l'approvisionnement en maïs grain et en soya du Canada – une matière première clé pour la production biochimique;
  • des instituts de recherche et de commercialisation de renommée mondiale dans le domaine de la biotechnologie industrielle.
Image montrant l'usine de fabrication d'alcools de spécialité GreenField à Chatham (Ontario)
GreenField, à Chatham (Ontario), est le plus grand producteur d'alcools de spécialité au Canada, principalement d’alcool industriel en vrac à base de maïs, d’alcool emballé et d’éthanol carburant.

Regards sur le secteur des produits chimiques

L'Ontario est au cœur du secteur canadien de la fabrication de produits chimiques, contribuant à 40 % de la production totale nationale. En grande majorité, les activités sont regroupées dans trois régions clés : Sarnia-Lambton, la région du grand Toronto (RGT)/Niagara et l'Est de l'Ontario.

Vaste infrastructure et chaîne d'approvisionnement

Ontario : Un groupement de fabricants de produits chimiques hybrides en pleine évolution

Le secteur des produits chimiques de l'Ontario englobe l'ensemble de la chaîne de valeur, des produits chimiques industriels aux résines synthétiques, en passant par les fertilisants, les formulations et le raffinage du pétrole. La chaîne de valeur de la biotechnologie industrielle comprend l'approvisionnement en biomasse agricole et forestière, des minoteries de maïs grain et de soya, des usines de bioraffinage intermédiaires et des usines de transformation de biocarburants ainsi que des fabricants de biomatériaux en aval.

Au cœur du secteur florissant de la biotechnologie industrielle, l'Ontario accueille la plus grande usine de production d'acide biosuccinique au monde. D'une capacité de 30 000 tonnes par année, cette usine située à Sarnia utilise le sucre dérivé du maïs comme matière première. Il s'agit d'une coentreprise réunissant BioAmber Inc. et la multinationale japonaise Mitsui & Co. En outre, Comet Biorefining a annoncé la construction d'une raffinerie de sucre cellulosique d'une capacité de 60 000 livres par année qui utilisera les résidus agricoles et forestiers locaux. Il s'agira de la première usine du genre et elle sera aussi construite à Sarnia.

Sur le plan pétrochimique, l'Ontario offre un accès direct au pétrole brut lourd et léger, au gaz naturel et aux liquides du gaz naturel (dont l'éthane) provenant de toutes les régions de l'Amérique du Nord ainsi qu'aux nouvelles sources non conventionnelles de gaz de schiste, comme les bassins de Marcellus et d'Utica. NOVA Chemicals, la première société au monde à utiliser les liquides du gaz schiste provenant du bassin Marcellus comme matière première, a converti son usine de craquage d'éthylène de l'Ontario pour qu'elle puisse traiter la totalité des liquides du gaz naturel.

L'Ontario accueille également le carrefour de Dawn de Union Gas, qui est le troisième carrefour gazier en importance en Amérique du Nord et la plus importante installation de stockage souterrain de gaz naturel au Canada. Le carrefour de Dawn en chiffres :

  • activités commerciales quotidiennes équivalant à plus de 9 PJ (8 Gpi3);
  • commerce avec plus de 100 sociétés, dont six des dix principaux commercialisateurs de gaz naturel en Amérique du Nord;
  • des installations de stockage souterrain à grand débit de plus de 166 PJ (156 Gpi3) pour répondre aux besoins des clients.
Image d'une carte montrant la proximité de Sarnia au carrefour de Dawn, troisième carrefour gazier en importance en Amérique du Nord, situé en Ontario.
Le carrefour de Dawn en Ontario est le troisième carrefour gazier en importance en Amérique du Nord.

Approvisionnement diversifié en biomasse

Les matières premières sont des matières renouvelables et biologiques pouvant être utilisées directement comme carburant, ou converties en une autre forme de carburant ou d'énergie. Les matières premières dérivant de la biomasse sont des résidus des plantes, du bois et des algues utilisés pour créer des biomatériaux et des carburants comme l'éthanol, le butanol, le biodiésel et d'autres hydrocarbures écologiques.

L'important secteur de l'agriculture et de la foresterie de l'Ontario fournit un approvisionnement abondant et diversifié de matières premières provenant de la biomasse, pour la production de produits chimiques, de carburants et de matériaux biologiques. Les régions agricoles de l'Ontario présentent des volumes élevés de soya, de maïs grain, de blé d'hiver et de bois.

La province fournit plus de 14 millions de mètres cubes de bois récolté. Et le Sud de l'Ontario produit environ 60 % de l'approvisionnement de maïs et de soya du Canada :

Sous-secteurs des produits chimiques de l'Ontario

Le secteur ontarien de la fabrication de produits chimiques englobe l'ensemble de la chaîne de valeur, allant des polymères aux carburants de remplacement, des fertilisants aux gaz et aux adhésifs, en passant par les composants de tissus et de produits de haute technologie.

Le secteur ontarien de la fabrication de produits chimiques
Sous-secteurs des produits chimiques de l'Ontario (liste non exhaustive) Sociétés
Produits chimiques de base
(éthylène, aromatiques, styrène)
NOVA Chemicals, Imperial Oil, Styrolution, Birla (Columbian Chemical), Cabot Canada
Polymères, résines, additifs ARLANXEO, Invista, Chemtura, Mancuso
Fertilisants CF Industries
Gaz industriels Linde, Air Liquide, Air Products, Praxair, Plains Midstream Canada***
Produits chimiques spéciaux
(revêtements, adhésifs, produits chimiques destinés à la production de papier, eau)
Cytec, DuPont, BASF, H.C. Stark, Toda Kogyo Corp, Evonik, ERCO
Produits chimiques et matériaux biologiques Ingredion, Jungbunzlauer, EcoSynthetix, BioAmber**
Raffineurs de pétrole
(diesel; essence; carburéacteur, p. ex., solvants)*
Imperial Oil, Suncor, Shell Canada
* Non classés comme fabricants de produits chimiques, mais comme intervenants clés de la chaîne d'approvisionnement en produits chimiques de l'Ontario.
** En activité depuis le début de 2015.
*** Transport de gaz naturel et de LGN

 

Sarnia-Lambton, port d'attache du secteur des produits chimiques de l'Ontario

C'est dans la région de Sarnia-Lambton que se trouve le pôle des produits chimiques le plus concentré et intégré au Canada composé d'usines de production de produits chimiques et biochimiques ainsi que de raffineries de pétrole. Parmi les points forts de la région, on compte les suivants :

  • des partenariats étroits entre le secteur et le milieu de l'enseignement, comme l'Université Western et le Collège Lambton;
  • une concentration de travailleurs de métiers spécialisés dans le secteur des produits chimiques et une chaîne d'approvisionnement industrielle comprenant des entreprises d'ingénierie spécialisée, d'usinage, de services environnementaux, de fabrication personnalisée de produits métalliques, de tuyautage industriel et de chaudronnerie;
  • des pipelines multiples transportant des matières premières pétrochimiques clés, dont du pétrole brut, du gaz naturel et des liquides du gaz naturel, à partir de tous les principaux bassins d'approvisionnement de l'Amérique du Nord, notamment les bassins de Marcellus et d'Utica;
  • des friches contaminées dotées d'installations, notamment la vapeur, le traitement des eaux usées, l'électricité consommée directement dans les installations où elle est produite ainsi que des terrains industriels entretenus et des terres incultes;
  • une région située dans les principales zones de culture de maïs grain et de soya de la province.

 

Un centre de R-D novateur. Des incitatifs généreux. Des économies globales.

R-D de classe mondiale et soutien financier important

L'Ontario est reconnu à l'échelle internationale pour ses instituts de recherche et ses établissements d'enseignement exceptionnels dans le domaine de la biotechnologie industrielle. La province compte des centres spécialisés offrant des ressources en matière de commercialisation, de soutien consultatif et d'intermédiaires R-D. Il existe quelques accélérateurs de commercialisation pour les innovations biochimiques. Ces accélérateurs comprennent : Bioindustrial Innovation Canada à Sarnia, le Bioproducts Discovery and Development Centre (BDDC) à Guelph, le Centre for Research and Innovation in the Bio-Economy (CRIBE) à Thunder Bay, GreenCentre Canada à Kingston et le District de la découverte MaRS à Toronto.

Bioindustrial Innovation Canada logo
GreenCentre Canada logo
District de la découverte MaRS logo
CRIBE – Centre de recherche et d’innovation en bioéconomie logo
Centre BDDC – Centre de découverte et de développement de bioproduits logo

Excellence universitaire

Des universités ontariennes de renommée mondiale soutiennent la recherche en biotechnologie industrielle.

 

Des travailleurs qualifiés. Des coûts de main-d'œuvre concurrentiels. Une éducation de classe mondiale.

Une éducation de qualité supérieure pour un avenir solide

Dans l'ensemble de la province, 27 universités et collèges ontariens décernent des certificats et des diplômes dans les domaines du génie chimique, de la chimie appliquée, des procédés chimiques et de la fabrication de produits chimiques pour former la prochaine génération des chefs de file du secteur.

L'Ontario a du talent!

Plus de 35 % des travailleurs des métiers spécialisés du Canada résident en Ontario. Le secteur des produits chimiques de la province en emploie plus de 26 000. Uniquement dans la région de Sarnia-Lambton, plus de 5 000 travailleurs sont spécialisés dans la construction et l'entretien de raffineries et d'usines chimiques.

Voici un aperçu des travailleurs de métiers spécialisés de l'Ontario :

  • soudeurs de chaudronnerie, chaudronniers;
  • briqueteurs-maçons, charpentiers, cimentiers;
  • électriciens, spécialistes de l'isolation thermique, monteurs de charpentes métalliques;
  • ouvriers, mécaniciens-monteurs, opérateurs de machinerie lourde;
  • peintres, monteurs d'appareils de chauffage, soudeurs de tuyaux;
  • monteurs de barres d'armature, poseurs de tôle.

 

Des investisseurs internationaux choisissent l'Ontario

Les chiffres en disent long : des expéditions d'une valeur totale de 16,2 milliards de dollars 2015.

Expéditions du secteur des produits chimiques de l'Ontario en milliards de $ (2015)
Produits chimiques Expéditions en G$ Pourcentage des expéditions
Produits chimiques de base 5,0 36
Fibres et résines synthétiques 4,5 28
Fertilisants et pesticides 0,6 3
Peintures, adhésifs et produits d'étanchéité 1,1 6
Savons/produits de nettoyage 2,8 15
Autres produits chimiques 2,1 12
Total 16,2 100

Le secret? L'emplacement!

NOVA Chemicals

NOVA Chemicals est un chef de file multinational en matière de fabrication de matières plastiques et de produits chimiques. Récemment, la société a investi environ 250 millions de dollars pour convertir son usine de craquage d'éthylène de Corunna (Ontario) pour qu'elle puisse manipuler la totalité des liquides du gaz naturel et est devenue la première société à utiliser de l'éthane provenant du gisement de gaz de schiste de Marcellus. NOVA Chemicals a en outre annoncé des investissements supplémentaires de 300 millions de dollars en vue d'accroître la production et de se procurer d'autres matières premières comme le gaz de schiste de Marcellus et d'Utica pour ses installations ontariennes.

Il s'agit d'un aspect essentiel de notre stratégie de croissance NOVA 2020 visant à capitaliser sur de nouvelles sources de matières premières pour répondre à nos besoins actuels et aux exigences croissantes de la clientèle.

– Randy Woelfel, président et chef de la direction, NOVA Chemicals

Image de l'emplacement de NOVA Chemicals à Corunna, dans la vallée de la chimie de la région de Sarnia-Lambton
Située dans la région de Sarnia-Lambton surnommée la vallée de la chimie, l'usine de Corunna de NOVA Chemicals est un complexe pétrochimique produisant 1,8 milliard de livres d'éthylène qui a récemment été converti afin de traiter jusqu'à 100 % des liquides du gaz naturel.

BioAmber Inc.

BioAmber, société inscrite à la Bourse de New York, est un chef de file de la fabrication d'acide biosuccinique, une plateforme chimique, qui a choisi Sarnia parmi plus de 100 autres emplacements pour y construire la plus grande usine de fabrication d'acide succinique d'origine biologique au monde. L'usine a une capacité initiale de 30 000 tonnes par année.

En Ontario, BioAmber a trouvé un emplacement qui offrait un accès aux principaux marchés, à une main-d'œuvre qualifiée, à des coûts d'énergie concurrentiels, à un approvisionnement fiable de matières premières abordables et facilement accessibles et à un gouvernement engagé à appuyer la mise au point et la commercialisation de nouvelles technologies vertes.

D'autres entreprises montrent maintenant un intérêt à s'établir à Sarnia, et nous examinons les autres usines qui pourraient être implantées dans la région dans l'avenir .

– Jean-François Huc, président et chef de la direction, BioAmber

Image montrant l'usine BioAmber à Sarnia (Ontario) et un lien vers l'étude de cas de BioAmber.
Usine BioAmber à Sarnia (Ontario)

 

Commentaire : Cette page a-t-elle été utile?

Vous désirez faire des affaires en Ontario?

Parlez-en à un conseiller commercial.

Inscrivez-vous à notre bulletin

Abonnez-vous pour recevoir des nouvelles et des mises à jour d'Investir en Ontario.


Inscrivez-vous

Retour en haut de la page