Lorsque vous vous assoirez ce soir pour regarder votre émission préférée, il y a fort à parier que le signal transmis à votre téléviseur sera acheminé par un satellite comprenant des pièces fabriquées par COM DEV, ici en Ontario.

L'Épicentre de l'innovation

COM DEV a son siège social à Cambridge, au milieu du triangle technologique du Canada, et possède d'autres bureaux à Ottawa, en Californie, en Angleterre et en Écosse. Parmi les produits de base fabriqués par l'entreprise, citons le matériel de satellite, et notamment les multiplexeurs intégrés, les composants à micro-ondes secondaires et les commutateurs électromécaniques qui ont été installés sur plus de 900 satellites à ce jour.

« Plus de 80 % des satellites commerciaux de communication lancés dans le monde entier contiennent de l'équipement de COM DEV », affirme Jeff Codispodi, directeur, Relations et communications avec les investisseurs. « Nous pensons être l'entreprise dans le monde dont l'équipement se retrouve sur le plus grand nombre de satellites. »

Installations d'électroplacage et d'atelier d'usinage de COM DEV.
COM DEV a récemment investi dans ses installations d'électroplacage et d'atelier d'usinage à son siège social mondial de Cambridge.

Délocalisation en Ontario - un pas vers la réussite

Siège social de COM DEV à Cambridge, en Ontario.
Siège social de COM DEV à Cambridge, en Ontario.

COM DEV, une société ouverte inscrite à la Bourse de Toronto, a été fondée par l'homme d'affaires Val O'Donovan à Montréal en 1969. Cependant, en 1979, M. O'Donovan a compris que COM DEV devait accélérer considérablement son exploitation pour profiter des occasions offertes par cette industrie à croissance rapide que représentaient les communications par satellite. Il a conclu que la délocalisation de la société en Ontario serait le meilleur moyen d'assurer l'accès aux talents dont il avait besoin.

Après des recherches approfondies, il a choisi Cambridge, une ville parfaitement située, voisine de plusieurs établissements d'enseignement postsecondaire qui lui garantiraient un flux régulier de talents qualifiés pour le travail de haute technologie de COM DEV.

Mettre le talent à profit

« Il nous faut un éventail complet de compétences pour faire ce que nous faisons ici », explique M. Codispodi. « Nous avons besoin d'ingénieurs et d'employés de R et D brillants, mais aussi de technologues, de machinistes et d'assembleurs qui peuvent fabriquer et tester nos produits de façon très minutieuse. Il [M. O'Donovan] a pris la décision consciente de déménager ici assez tôt, et nous ne sommes jamais repartis. »

Aujourd'hui, la société emploie 900 personnes à 2 emplacements à Cambridge, et 30 autres personnes dans ses installations d'Ottawa.

« Notre position unique nous permet de demeurer indépendants et de fournir tous les fabricants de satellites », mentionne M. Codispodi. « Il existe environ une douzaine d'entreprises dans le monde qui sont les grands donneurs d'ordres. Nous traitons avec chacune d'elles, et ce, depuis des décennies. »

Des assembleurs se servent de microscopes pour assembler des commutateurs électromécaniques.
Des assembleurs se servent de microscopes pour se guider dans leur tâche de précision : l'assemblage de commutateurs électromécaniques.

Le télescope spatial James Webb

Interprétation artistique du télescope spatial James Webb
Interprétation artistique du télescope spatial James Webb

Bien que l'équipement de satellites commerciaux représente environ les trois quarts des activités de COM DEV, l'entreprise possède également une division systèmes comptant des installations à Ottawa et à Cambridge. Cette division se concentre sur les technologies d'optique, de recherche et de sauvetage, ainsi que sur les missions satellitaires pour applications spatiales civiles. L'un de ses programmes importants à long terme est le télescope spatial James Webb. Le « Webb » est un observatoire de prochaine génération qui servira à des milliers d'astronomes, leur permettant d'observer et d'examiner des événements qui se sont produits dans l'Univers il y a des milliards d'années. Le télescope infrarouge comprendra un miroir principal de 6,5 mètres.

« Le télescope James Webb est peut-être notre projet le plus spectaculaire, souligne Jeff Codispodi. C'est une des machines les plus complexes jamais construites. Ce télescope nous permettra de voir des choses que nous n'avons encore jamais vues. COM DEV a fabriqué l'appareil qui oriente le miroir, et il doit être précis à un millionième d'un degré. »

Une chaîne d'approvisionnement rigoureuse : Aucune marge d'erreur

Lorsqu'un satellite est lancé, il n'est pas possible de le ramener sur terre pour le réparer. C'est pourquoi toutes les pièces doivent fonctionner exactement comme prévu. Pour COM DEV, garantir la fiabilité des pièces que l'entreprise fabrique passe par une chaîne d'approvisionnement aussi rigoureuse que possible.

COM DEV s'approvisionne régulièrement auprès de 30 fournisseurs locaux qui se trouvent à courte distance de route de ses installations. Le fait que ses fournisseurs principaux se trouvent dans la province de l'Ontario s'avère un avantage stratégique pour COM DEV. L'entreprise peut ainsi accélérer son processus de production et n'a pas à se plier aux exigences réglementaires associées à l'importation de matériel. Les pièces finies sont soumises à des tests de vibration et de chaleur intenses avant d'être certifiées. COM DEV réalise toutes les évaluations de produits dans ses installations de production. Elle a recours à des chambres de vibration et d'environnement thermique dans le vide à la fine pointe de la technologie pour évaluer la fiabilité des éléments qu'elle fabrique.

COM DEV effectue le cuivrage des pièces destinées aux satellites dans des installations à la fine pointe de la technologie.
COM DEV effectue le cuivrage des pièces destinées aux satellites dans des installations à la fine pointe de la technologie.

Bien placée pour assurer sa croissance

Au fil du temps, COM DEV a investi de grosses sommes dans son siège social. La superficie au sol du bâtiment a été augmentée à plusieurs reprises. En 2013, par exemple, l'entreprise a dépensé huit millions de dollars pour créer un atelier d'usinage et de galvanisation à la fine pointe de la technologie.

Selon Jeff Codispodi, l'entreprise, tout en accroissant sa présence physique, travaille à diversifier sa gamme de produits.

« Si nous voulons grandir, nous devons élargir notre gamme de produits et offrir d'autres pièces de la charge utile d'un satellite », explique-t-il. Il souligne les récentes acquisitions faites par l'entreprise, dont les technologies devraient lui permettre d'entrer dans de nouveaux secteurs d'activités.

Pour augmenter son accès aux personnes les plus talentueuses, COM DEV travaille à mettre en place des partenariats avec la collectivité universitaire du triangle technologique, au moyen de bourses d'études offertes à son personnel et d'occasions d'enseignement à temps partiel. L'écosystème d'innovation de collaboration que l'on trouve en Ontario est propice à de telles relations.

Les technologistes de COM DEV intègrent des conjoncteurs à des multiplexeurs.
Les technologistes de COM DEV intègrent des conjoncteurs à des multiplexeurs.

« Nous contribuons au perfectionnement des personnes qui sortent de ces écoles », souligne Jeff Codispodi, qui ajoute que cela permet à l'entreprise d'avoir une emprise sur la croissance de son effectif.

Si ses produits sont omniprésents dans l'espace, l'histoire de l'entreprise COM DEV est unique. Déménagée de Montréal à ses débuts, l'entreprise a grandi dans l'environnement favorable du noyau technologique de l'Ontario. Ayant à sa portée un bassin important de diplômés talentueux et une chaîne d'approvisionnement spécialisée, COM DEV est une histoire à succès rayonnante parmi les 1 000 entreprises de technologies — qui génèrent collectivement des revenus de 30 milliards de dollars — que l'on trouve dans le seul secteur de Waterloo.

Secteur/sous-secteur: 

Commentaire : Cette page a-t-elle été utile?

Vous désirez faire des affaires en Ontario?

Parlez-en à un conseiller commercial.

Inscrivez-vous à
notre bulletin


Le présent formulaire est utilisé uniquement à des fins professionnelles.

*Tous les champs sont obligatoires.



Inscrivez-vous à notre bulletin

Abonnez-vous pour recevoir des nouvelles et des mises à jour d'Investir en Ontario.


Inscrivez-vous

Retour en haut de la page