Imaginez que vous êtes un pilote de la marine conduisant un aéronef de plusieurs millions de dollars et que vous rentrez d'une mission cruciale. Il est déjà assez difficile de se poser sur la petite plateforme d'un navire qui tangue, mais aujourd'hui vous devez en outre affronter une mer déchaînée – non seulement la cible est minuscule, mais elle ne cesse de bouger. Toutefois, vous êtes un pilote professionnel qui peut effectuer et effectuera cette manœuvre. Maintenant, tout ce dont vous avez à vous préoccuper, c'est de ne pas passer par-dessus bord.

Indal Technologies, une unité opérationnelle de Curtiss-Wright Defense Solutions, conçoit et met au point du matériel qui aide les pilotes militaires à poser leur aéronef sur des navires de la marine, même dans des conditions dangereuses. Cette technologie est conçue pour protéger non seulement l'aéronef, mais aussi la vie des pilotes et de l'équipage. Il n'y a simplement aucune marge d'erreur. La conception et la construction de cette solution exigent une main-d'œuvre très instruite et qualifiée. Compte tenu de la nature sophistiquée de cette technologie, l'accès à une chaîne d'approvisionnement aérospatiale extrêmement robuste est essentiel. C'est pourquoi Indal mène ses activités à Mississauga, en Ontario.

« Nous mettons au point un certain nombre de systèmes [aéronavals] et ceux-ci se rapportent tous au soutien des hélicoptères et des aéronefs à voilure fixe sur les navires en mer. Il est très difficile de poser un hélicoptère sur une toute petite plateforme que déplace violemment une mer agitée », explique Don McKay, directeur des ventes et du marketing chez Indal.

Rendre les atterrissages difficiles aussi sécuritaires que possible

Indal conçoit et met au point un certain nombre de solutions qui desservent une clientèle moniale diversifiée :

RAST (Recovery Assist, Secure and Traverse)
ASIST (Aircraft Ship Integrated Secure and Traverse)
TC-ASIST (Twin Claw ASIST)
MANTIS (une batterie spécialisée alimentée par le pilote de l'aéronef)
MAST (Manual Aircraft Secure and Traverse).

« Au cours de notre histoire, nous avons fourni 215 systèmes RAST, 46 systèmes ASIST, 10 systèmes TC-ASIST et plus de 200 systèmes MANTIS », poursuit M. McKay.

Avec le système RAST, un hélicoptère qui tournoie au-dessus du pont d'envol d'un navire descend un câble, qui est attaché à un treuil. L'hélicoptère est ensuite guidé vers le pont. Toutefois, l'hélicoptère n'est pas encore hors de danger : « Une fois que vous vous êtes posé sur le pont mouillé, que le navire tangue et que les rotors tournent, l'hélicoptère est vulnérable », affirme M. McKay.

Afin d'empêcher l'hélicoptère de passer par-dessus bord, un « dispositif de saisie » RAST guide l'hélicoptère une fois qu'il est posé. L'aéronef est ensuite amené le long d'une piste sur le pont vers le hangar.

Propriété américaine. Fabrication ontarienne.

Indal a été constituée en 1951 sous le nom de Dominion Aluminum Fabricators à Etobicoke, en Ontario. Un changement de propriétaire, un nouveau nom et un déménagement à Mississauga ont suivi au cours des années suivantes. Aujourd'hui, Indal est une unité opérationnelle de Curtiss-Wright Defense Solutions, qui appartient à Curtiss-Wright Corporation, établie à Charlotte, en Caroline du Nord.

La Marine royale canadienne utilise le système RAST sur ses frégates de la classe Halifax. La United States Navy a installé le système RAST sur certains de ses navires. Le système ASIST équipe des navires de la marine au Chili, en Turquie, en Malaisie, aux États-Unis et en Australie. Le système ASIST sera utilisé sur des Navires de soutien interarmées (NSI) et des navires de combat de surface canadiens (NCSC) de la Marine royale canadienne.

Atterrissage en douceur en Ontario – Chaîne d'approvisionnement colossale et main-d'œuvre qualifiée

Être à Mississauga permet à Indal d'exploiter la colossale chaîne d'approvisionnement aérospatiale et la main-d'œuvre qualifiée du Sud de l'Ontario.

L'emplacement actuel de l'entreprise – loin du littoral du Canada – est en quelque sorte une chance ironique, dit M. McKay. « Il est un peu étrange de fabriquer du matériel naval à Mississauga. On s'attendrait à ce que nous soyons établis à Halifax ou à Vancouver. Il s'agit en fait d'un très bon endroit », soutient-il.

Conception, mise à l'essai et fabrication en Ontario

« [Indal] est assurément un exemple de réussite : nous exportons nos produits partout dans le monde. De façon générale, nous desservons environ 26 marines avec notre matériel. Tout ce que nous faisons est conçu ici. Rien n'est confié en sous-traitance à aucune autre partie de Curtiss-Wright. Il s'agit de nos produits. Nous les concevons, les mettons à l'essai, les fabriquons et les soutenons sur le terrain. Le produit est donc pris en charge du début à la fin. Voilà un élément clé que nous sommes en mesure de commercialiser », dit-il.

Commentaire : Cette page a-t-elle été utile?

Vous désirez faire des affaires en Ontario?

Parlez-en à un conseiller commercial.

Inscrivez-vous à
notre bulletin


Le présent formulaire est utilisé uniquement à des fins professionnelles.

*Tous les champs sont obligatoires.



Inscrivez-vous à notre bulletin

Abonnez-vous pour recevoir des nouvelles et des mises à jour d'Investir en Ontario.


Inscrivez-vous

Retour en haut de la page