Où se produisent les percées importantes dans le secteur des technologies propres? Sûrement en Ontario, le chef de file du Canada dans le domaine de la croissance des technologies propres.

Les entreprises de l'Ontario sont à la tête de l'innovation dans le secteur des technologies propres

Les entreprises du secteur des technologies propres de l'Ontario aident les organismes et les collectivités de la planète à mettre en œuvre des solutions efficientes et efficaces aux défis environnementaux les plus difficiles. De l'atténuation des répercussions du changement climatique et de l'urbanisation à l'approvisionnement en eau potable, le secteur des technologies propres de l'Ontario est à l'avant-garde du développement durable. Voici quelques exemples d'entreprises chefs de file du secteur établies dans la province :

Hydrostor Inc. est une entreprise en démarrage de Toronto qui a mis au point une solution de stockage de l'énergie qui tient compte de l'intermittence de la charge (énergies solaire et éolienne), de l'équilibrage de la charge, de la puissance de réserve et de l'écrêtement des pointes.

Hydrogenics travaille à la mise en œuvre de piles à combustible et de générateurs d'hydrogène pour aider ses clients à faire la transition vers les énergies propres de l'avenir.

Silfab Solar est une entreprise de Mississauga qui fabrique des modules photovoltaïques à haut rendement pour la production d'énergie solaire.

Lystek International Inc. est une entreprise de récupération des matières organiques de Cambridge qui aide les municipalités et les autres producteurs de matières résiduelles à réduire leurs quantités de déchets, les coûts, les odeurs et les émissions de gaz à effet de serre au moyen d'une méthode innovatrice de gestion des matières organiques et biosolides.

Trojan Technologies est une entreprise de London qui a élaboré des solutions de traitement des eaux de pointe fonctionnant à l'aide de la lumière ultraviolette. Ses produits et services sont conçus pour accroître l'efficacité, l'efficience et la durabilité des diverses étapes du processus de traitement des eaux.

Pond Technologies est une entreprise de Markham qui utilise des microalgues pour convertir les émissions de CO2 de grands émetteurs industriels en biocarburant au moyen d'un procédé de photosynthèse, dans le but ultime de produire de l'huile de pyrolyse et du biodiesel.

Aslan Technologies est une entreprise de conception et de fabrication de Burlington œuvrant dans le secteur du traitement de l'eau, des eaux usées et des produits chimiques.

L'Ontario offre un extraordinaire réseau de soutien aux entreprises du secteur des technologies propres

Le Water Technology Acceleration Project (WaterTAP) appuie l'Ontario en tant que carrefour mondial des technologies de l'eau en offrant des services d'aide aux entrepreneurs du domaine des technologies de l'eau, aux services publics et aux investisseurs.

L'Ontario Environment Industry Association (ONEIA) représente plus de 200 entreprises et offre des produits, des technologies et des services au gouvernement et au secteur.

L'Association des industries solaires du Canada (CanSIA) travaille à promouvoir et à faire progresser toutes les formes d'énergie solaire au profit de la population canadienne et de l'environnement.

L'Association canadienne de l'énergie éolienne (CanWEA) représente les organismes et les personnes qui s'investissent dans la conception et la mise en place de services, de produits et de technologies liés au domaine de l'énergie éolienne.

L'Ontario Sustainable Energy Association (OSEA) représente les organismes et les personnes qui travaillent à la mise en œuvre de projets d'énergie communautaire et renouvelable.

Le Centre d'innovation en matière d'énergie favorise l'adoption de technologies énergétiques innovatrices en Ontario et au Canada et s'efforce de transformer l'expérience et les réussites locales en débouchés dans les marchés internationaux.

Energy Storage Ontario est un organisme formé de membres dont la mission est de faire progresser l'industrie du stockage d'énergie en Ontario par la collaboration, l'information, la défense de politiques et la recherche.

Le Bloom Centre for Sustainability réunit des intervenants des secteurs public et privé dans le but de promouvoir le recours à des solutions innovatrices qui permettent de gérer les risques tout en offrant des avantages sur les plans économique, environnemental et social.

Le Consortium pour l'eau du Sud de l'Ontario (CESO) a le mandat d'encourager la collaboration entre des entreprises du secteur privé et des chercheurs universitaires afin d'accélérer la commercialisation de technologies de l'eau innovatrices.

Description

Infographie 1 : L'Ontario façonne l'avenir des technologies propres

Les efforts stratégiques de l'Ontario pour promouvoir les technologies écologiques qui luttent contre le réchauffement de la planète attirent les talents de haut niveau et les investissements. Les chiffres dressent un portrait fort intéressant :

  • L'Ontario accueille 3 000 entreprises canadiennes du secteur des technologies propres et écologiques qui emploient 65 000 personnes.
  • Le secteur des technologies propres et écologiques de l'Ontario génère des revenus annuels estimés à huit milliards de dollars.
  • Chaque année, des acheteurs internationaux de produits de technologie propre s'approvisionnent en solutions économiques auprès de l’Ontario pour une valeur de un milliard de dollars.
  • 35 % des entreprises innovantes canadiennes du secteur des technologies propres sont établies en Ontario.
  • 110 entreprises du secteur des énergies renouvelables et des technologies propres sont inscrites à la Bourse de Toronto et à la Bourse de croissance TSX, représentant une capitalisation boursière d'une valeur de 30 milliards de dollars. Il s'agit de la plus importante concentration de capitaux du secteur des technologies propres au monde.
  • L'Ontario a progressivement éliminé toutes ses centrales au charbon, accomplissant ainsi la plus importante initiative de lutte contre le changement climatique en Amérique du Nord.

Infographie 2 : Les atouts du secteur des technologies propres de l'Ontario en chiffres

Grâce à ses talents de haut niveau et à son formidable réseau de soutien, l'Ontario possède des atouts dans tous les sous-secteurs des technologies propres :

Énergie solaire :

  • La quantité de panneaux photovoltaïques installés est suffisante pour générer plus de 2 GW d'électricité, ce qui place le Canada parmi les 20 plus importants pays producteurs d'énergie solaire au monde.
  • Canadian Solar, le deuxième plus important fabricant de matériel photovoltaïque au monde, se trouve en Ontario.

Énergie éolienne :

  • L'Ontario est le chef de file en matière d'énergie éolienne au Canada grâce à une capacité de production installée de plus de 3 500 MW.

Eau :

  • Le domaine des technologies de traitement de l'eau et des eaux usées constitue le plus important sous-secteur des technologies propres.
  • Il comprend 900 entreprises qui représentent 22 000 emplois.

Biocarburant :

  • Les centrales produisant de l'électricité à partir de la biomasse ou du biocarburant de l'Ontario ont une capacité de 495 MW.
  • S'élevant à 296 millions de litres par année, la production de biodiesel ontarienne représente plus du tiers de la capacité totale de production au Canada, qui se chiffre à 809 millions de litres par année.

Réseau intelligent :

  • Grâce à sa Loi sur l'énergie verte et à son Plan énergétique à long terme, l'Ontario est un chef de file dans l'élaboration de politiques en matière de réseau intelligent. L'Ontario est le premier territoire de compétence en Amérique du Nord a avoir installé dans les petites entreprises et les résidences 4,7 millions de compteurs intelligents afin de pouvoir appliquer une tarification en fonction de l'heure.
  • L'Ontario investit dans les nouvelles technologies de réseau intelligent, comme les réseaux à remise en état automatique, les miniréseaux et une infrastructure de compteurs de pointe.

Stockage de l'énergie :

  • L'Ontario est un des premiers à s'être imposé comme chef de file dans la conception et le déploiement de technologies de stockage de l'énergie.
  • Le réseau de la province utilise les chutes Niagara depuis plus de six décennies pour stocker 170 MW d'énergie en pompant l'eau dans un réservoir hors des périodes de pointe.
  • Le Plan énergétique à long terme de l'Ontario, qui prévoit l'acquisition obligatoire d'une capacité de stockage de l'énergie nouvelle de 50 MW, vise directement à combler le besoin d'un accroissement des technologies de stockage de l'énergie dans la province.

Bâtiments écologiques :

  • Selon une estimation de la section torontoise du Conseil du bâtiment durable du Canada, le marché des bâtiments écologiques en Ontario a englobé environ 38 % de toutes les activités de construction résidentielle, commerciale et institutionnelle menées en 2013, pour une valeur approximative de cinq milliards de dollars.

Commentaire : Cette page a-t-elle été utile?

Parlez-en à un conseiller commercial


Demande d’entretien

Inscrivez-vous à notre bulletin


Ouvrez-en un maintenant

Retour en haut de la page