NCR Corporation (en anglais seulement) est une société internationale, dont la division de logiciels canadienne est située à Waterloo, en Ontario, qui s'est bâti une réputation d'excellence à l'échelle mondiale pour son matériel informatique, notamment des terminaux d'ordinateur, des processeurs de cartes de crédit et des systèmes de terminaux de point de vente. Grâce à sa division de logiciels de plusieurs milliards de dollars, NCR prend les devants en améliorant la technologie omnicanale en vue de développer des voies de paiement plus rapides pour le secteur des services financiers.

Les attentes des consommateurs alimentent la révolution des technologies financières

La demande d'accès sans interruption à des opérations financières plus rapides engendre le besoin de solutions de technologies financières qui sont davantage axées sur le client. Le Canada est l'un des quelque 29 pays qui explorent actuellement des voies de paiement plus rapides intégrant le règlement brut en temps réel (RBTR), un système dans lequel les transferts de fonds ont lieu d'une banque à une autre « en temps réel » sans compensation des crédits et des débits. La division de logiciels de paiement de NCR située à Waterloo met au point des applications et des technologies qui aident à la création de réseaux de paiement en temps réel et à l'accélération du commerce mondial. Selon Andrew Short, directeur du développement des activités, nouveaux produits, chez NCR, la société est en bonne position pour mener la mise au point de cette technologie.

Voici quelques exemples concrets de nouvelles technologies financières :

Scénario 1 : Un caissier inscrit un dépôt de chèque au compte d'un nouveau client. Il reçoit immédiatement un avertissement que le chèque est frauduleux. Le client est détenu à la banque pendant que des recherches supplémentaires sont faites.

Scénario 2 : Un commerçant traite un paiement par carte de crédit pour un article à prix élevé. En quelques secondes, il reçoit la confirmation que les fonds sont disponibles.

Scénario 3 : Une étudiante internationale a besoin de fonds pour acquitter les droits de scolarité du nouveau semestre. Ses parents transfèrent les fonds de leur banque outre-mer à la banque de leur fille à Waterloo. L'étudiante et ses parents reçoivent simultanément la confirmation que l’opération a été traitée et compensée, puis l'étudiante peut payer ses droits de scolarité le jour même.

Voies de paiement plus rapides dans le secteur des services financiers

Les consommateurs et le secteur des services financiers cherchent des processus d'omnicommerce. « La technologie doit être solide et évolutive. Elle doit être sûre, chiffrée et sécuritaire. En outre, chaque pays dans le monde a des contrôles de réglementation et de conformité stricts devant être intégrés afin d'assurer la conformité aux normes bancaires nationales et internationales », a déclaré M. Short. Les règlements internationaux en matière de blanchiment d'argent exigent une tenue de dossiers détaillée afin de suivre les fonds du début à la fin et de fournir un historique au besoin. Le milieu des services financiers s'est d'abord montré réticent à l'adoption de certains aspects de la numérisation des paiements, mais il oriente maintenant la demande d'une technologie améliorée.

Le RBTR existe, mais seulement pour les opérations entre les comptes d'une même banque ou les virements télégraphiques interbancaires qui ont tendance à être de valeur élevée et de faible volume parce que les frais peuvent être prohibitifs pour les consommateurs. Des intermédiaires tiers, comme PayPal, peuvent combler un vide pour ce qui est des opérations de faible valeur et de volume élevé. Les frais peuvent toutefois être élevés. Le RBTR entre les banques permettrait de répondre aux besoins des consommateurs et des commerçants.

« NCR travaille à la création d’une infrastructure de paiement en temps réel qui éliminera la nécessité de retenir les fonds d'un chèque et permettrait de détecter les fraudes plus rapidement. Nous mettons au point un éventail complet de produits de paiement, y compris des produits de détection des fraudes en temps réel. Les opérations bancaires s'accélèrent, ce qui représente des possibilités pour NCR. Dans ce domaine, nous faisons concurrence à de plus petites entreprises qui se concentrent sur un aspect de la solution. Nous avons une réputation et une crédibilité à l'échelle internationale et pouvons offrir une solution complète à nos clients mondiaux », a indiqué M. Short.

Mettre à profit la main-d'œuvre de l'Ontario pour innover

Neil Boyd, vice-président de l'ingénierie logicielle des services financiers chez NCR, a déclaré que la société est bien positionnée pour répondre aux changements dans le secteur des services financiers, et que sa proximité avec l'Université de Waterloo et le carrefour Communitech lui permet de mettre à profit la théorie d'innovation. Les facultés des sciences informatiques, des mathématiques et de génie prennent part à la recherche et aux essais visant à tester les limites de la technologie.

« Nous examinons de nouvelles applications pour la technologie existante ainsi que la création de synergies entre les plateformes. NCR a une relation de longue date avec les programmes coopératifs et de stages, qui nous donnent accès à un bassin d'étudiants, d'universitaires et d'entrepreneurs en vue de trouver de nouvelles façons de penser. Les entreprises en démarrage de Communitech créent des applications et fournissent des occasions d'établir des partenariats stratégiques avec NCR. Les étudiants cultivent l'innovation et peaufinent l'expérience de l'utilisateur alors que des théories et des recherches de pointe sont élaborées à l'Université de Waterloo. »

Université extérieure de Waterloo signe avec les étudiants marchant en arrière-plan.

Une mentalité internationale

Les processus dorsaux du système bancaire international sont plutôt uniformes, mais la technologie doit être adaptée aux exigences réglementaires particulières de chaque pays. « NCR fait déjà des affaires dans la plupart des pays; nous avons une bonne compréhension des exigences commerciales internationales. Nous possédons l'expertise requise pour ajuster la technologie en vue de satisfaire les spécifications internationales », a dit M. Boyd.

Actuellement, chaque opération inscrite doit être examinée, puis confirmée ou rejetée. Les délais varient de trois à cinq jours au Canada et peuvent aller jusqu'à 30 jours à l'échelle internationale. La capacité de traiter les paiements plus efficacement peut réduire les coûts, accélérer le commerce mondial et réduire les risques d'opérations frauduleuses.

De nouvelles possibilités pour les institutions financières

« La numérisation stimule les attentes des consommateurs en matière d'expérience omnicanale et peut simplifier les opérations bancaires courantes », a déclaré M. Boyd. Présentement, l'ouverture d'un compte et l'achat ou le rachat de placements nécessitent beaucoup de paperasse et de rencontres en personne. Dans le passé, les opérations bancaires se faisaient surtout de façon isolée. Une opération au comptoir et une opération de placement nécessitaient plusieurs rendez-vous avec différents représentants de la banque. « L'envoi préalable de documents courants à un client peut simplifier le processus. Une rencontre en personne peut tout de même être nécessaire pour terminer l'opération, mais la signature des documents ne prendra que quelques instants et le reste du rendez-vous pourra être consacré à des services de planification financière et de conseils plus spécialisés. Il s'agit d'une solution avantageuse pour les consommateurs et les institutions financières à la fois », a indiqué M. Boyd.

Alors que les personnes âgées peuvent se montrer plus méfiantes à l'égard de la communication de leurs renseignements personnels, les jeunes Canadiens sont enclins à partager des données avec des sources de confiance. Cette ouverture d'esprit offre des occasions d'établir des partenariats stratégiques permettant l'utilisation de données prédictives intégrées en vue d'améliorer l'expérience de la clientèle. « La capacité d'analyser immédiatement les habitudes de dépenses en fonction de données prédictives mène non seulement à la détection plus rapide des fraudes, a dit M. Short, mais aussi à la capacité de personnaliser le marketing et l'expérience d'achat des consommateurs. Un couple qui commence à acheter des couches au moyen d'une carte de crédit bancaire pourrait recevoir des renseignements sur l'ouverture d'un REEE. Des points de fidélité peuvent engendrer des offres de coupons reflétant les habitudes de consommations des détenteurs. Il existe pour le secteur des services financiers des occasions de créer des alliances stratégiques bénéfiques pour tous. »

« Les services financiers adoptent la numérisation. Nous travaillons à la mise au point d'une technologie qui permettra à un consommateur de commencer une opération sur son téléphone intelligent, puis de la terminer au guichet automatique de son choix à l'aide d'un code à barres ou d'un NIP, sans carte bancaire. Les consommateurs veulent un accès financier immédiat et remettent en question la notion bancaire traditionnelle des opérations cloisonnées exigeant de nombreuses visites à la banque parce qu'un caissier ne peut pas aussi ouvrir un compte de placement. La rationalisation des opérations courantes accroît significativement le rendement du capital investi pour le secteur des services financiers tout en favorisant la cote d'estime de la clientèle. Les banques offrant de tels services attireront des clients, et NCR dirige l'innovation qui s'y rattache », a déclaré M. Boyd.

« Il y aura toujours un besoin pour les services bancaires en personne, a indiqué M. Boyd. L'idée, c'est d'utiliser ces occasions pour ajouter de la valeur à l'offre aux consommateurs. »

L'avantage stratégique du triangle technologique de l'Ontario

« [Les consommateurs] veulent un accès plus rapide aux fonds et une accessibilité permanente pour payer des factures et effectuer des opérations. Ils stimulent l'innovation dans le milieu des services financiers. Des voies de paiement plus rapides et le règlement brut en temps réel entraînent une augmentation du rendement du capital investi pour les institutions financières, diminuent les risques financiers en assurant la détection des fraudes plus rapidement et peuvent simplifier les processus courants afin de répondre à la demande des consommateurs. Comme nous sommes situés au cœur du triangle technologique de l'Ontario, nous pouvons former des alliances stratégiques avec des entrepreneurs tout en profitant des dernières technologies et recherches des universités locales. NCR s'est déjà forgé une réputation d'excellence à l'échelle mondiale grâce à sa division de matériel informatique, et maintenant sa division de logiciels de deux milliards de dollars assure sa propre renommée. Nous bénéficions d'une position unique pour réussir », a conclu M. Short.

Commentaire : Cette page a-t-elle été utile?

Vous désirez faire des affaires en Ontario?

Parlez-en à un conseiller commercial.

Inscrivez-vous à
notre bulletin


Le présent formulaire est utilisé uniquement à des fins professionnelles.

*Tous les champs sont obligatoires.



Inscrivez-vous à notre bulletin

Abonnez-vous pour recevoir des nouvelles et des mises à jour d'Investir en Ontario.


Inscrivez-vous

Retour en haut de la page