Canada : le pays où les fabricants peuvent réduire les coûts de revient tout en répondant à la demande croissante des consommateurs

« La nécessité d'avoir une gestion des produits, de la production et de la chaîne d'approvisionnement plus efficace continue de poser un défi aux fabricants et d'influencer leur décision quant à l'endroit où s'établir », affirment les auteurs du Manufacturing Risk Index 2017 de Cushman & Wakefield (en anglais seulement). Ses coûts de revient les plus faibles parmi les pays du G7, une proximité et un accès aux marchés mondiaux, ainsi que ses politiques et ses investissements favorisant la R-D permettent au Canada d'offrir une proposition de valeur équilibrée.

Articles similaires : Programmes d'encouragement et services offerts aux entreprises qui exercent leurs activités en Ontario

L'indice de risque de la production manufacturière de Cushman & Wakefield – Explication

L'indice de Cushman & Wakefield classe les 30 pays les plus importants (selon la production manufacturière) selon des critères que les fabricants jugent essentiels lorsqu'ils évaluent le lieu le plus approprié pour élargir leurs activités ou déménager leur usine et leurs installations. L'indice prend en compte 13 facteurs, regroupés en trois catégories, qui sont pondérés différemment selon s'il s'agit d'activités de fabrication hautement automatisées ou sensibles à l'évolution des coûts.

Conditions : talent/main-d'œuvre, logistique/accès aux marchés, climat d'affaires, délai avant le premier approvisionnement, durabilité/responsabilité organisationnelle.

Risques : catastrophe naturelle, économie, risques liés à l'entreprise et à l'énergie.

Coûts : main-d'œuvre de fabrication à l'heure, électricité pour le secteur industriel/industrie lourde, construction d'édifice, coûts d'enregistrement de propriété.

Pondération de l'indice principal (activités hautement automatisées) : Conditions = 40 %, risques = 20 % et coûts = 40 %

Pondération des activités sensibles à l'évolution des coûts : Conditions = 20 %, risques = 20 % et coûts = 60 %

Indice des lieux de fabrication de Cushman & Wakefield – Activités hautement automatisées (pays du G7)

Se classant au sixième rang, le Canada est l'un des deux pays du G7 figurant sur la liste des dix principales destinations de Cushman & Wakefield pour la fabrication hautement automatisée parmi tous les lieux établis.

  • É.-U. (4)
  • Canada (6)
  • Japon (15)
  • Royaume-Uni (16)
  • Allemagne (21)
  • France (24)
  • Italie (30)

Silfab Solar : Technologies d'avant-garde de l'une des usines de production les plus automatisées au monde

Indice des lieux de fabrication de Cushman & Wakefield – Activités sensibles à l'évolution des coûts (tous les lieux établis)

Dans l'ensemble des 30 lieux établis, le Canada se classe au troisième rang des destinations les plus intéressantes pour les activités sensibles à l'évolution des coûts.

  1. Malaisie
  2. Taïwan
  3. Canada

Les entreprises mondiales innovantes choisissent l'Ontario

Des investissements dans les centres de R-D en véhicules autonomes et la médecine régénératrice à la mise au point de solutions de production d'énergie, l'environnement d'affaires concurrentiel, le talent de qualité supérieure et l'incomparable qualité de vie de l'Ontario attirent les investissements d'entreprises mondiales et lui ont valu le titre de lieu par excellence où investir au Canada.

Découvrez des sites et des emplacements où établir votre entreprise en Ontario

Apprenez-en plus sur ce qui pousse les chefs de file mondiaux de l'innovation à choisir l'Ontario

Commentaire : Cette page a-t-elle été utile?

Vous désirez faire des affaires en Ontario?

Parlez-en à un conseiller commercial.

Inscrivez-vous à
notre bulletin


Le présent formulaire est utilisé uniquement à des fins professionnelles.

*Tous les champs sont obligatoires.



Inscrivez-vous à notre bulletin

Abonnez-vous pour recevoir des nouvelles et des mises à jour d'Investir en Ontario.


Inscrivez-vous

Retour en haut de la page