logo de Mantech

MANTECH, un fabricant de technologies de vérification de la qualité de l'eau établie en Ontario, a eu un parcours remarquable. La technologie révolutionnaire de l'entreprise, qui a connu un départ très modeste en 2010, est maintenant utilisée par des laboratoires de contrôles de la qualité de l'eau, des usines industrielles et des installations de traitement de l'eau dans 45 pays. Aujourd'hui, 75 % des ventes de l'entreprise proviennent de ses exportations.

Au cœur du succès de cette entreprise ontarienne est un système exclusif de surveillance de la qualité de l'eau qui permet aux sociétés internationales de réduire les coûts et de protéger les travailleurs et l'environnement tout en économisant de l'énergie pendant les procédés de traitement de l'eau et des eaux usées.

MANTECH est une société de technologie de vérification de l'eau florissante établie à Guelph et est bien placée pour profiter des efforts déployés à l'échelle internationale pour protéger l'eau contre la pollution industrielle et pour protéger l'environnement. La mission de MANTECH est d'offrir des solutions écologiques et durables pour vérifier la qualité de l'eau afin de protéger l'environnement et d'améliorer le triple bilan.

La durabilité n'est pas une option, c'est une obligation

– Robert Menegotto, président et directeur général, MANTECH

« Il s'agit d'une occasion significative et importante. Avec l'état actuel de l'environnement, la durabilité n'est pas une option, c'est une obligation », affirme Robert Menegotto, président et directeur général de MANTECH, dans une entrevue menée à son installation d'une superficie de 13 000 pieds carrés à Guelph. Derrière lui, les membres de son équipe analysent en temps réel les données de la demande chimique en oxygène (DCO) et de la demande biochimique en oxygène (DBO) provenant de diverses usines de traitement de l'eau et des eaux usées situées partout dans le monde, dans le cadre de collaborations pour la croissance des ventes et pour la croissance stratégique. Avant l'analyseur PeCOD de MANTECH, l'analyse en temps réel des données de la DCO n'était pas possible.

La démarche unique de MANTECH basée sur la nanotechnologie pour l'analyse de la DCO permet de surmonter bon nombre de problèmes rencontrés par les méthodes existantes. Cette démarche pourrait devenir la nouvelle norme mondiale pour l'analyse de la DCO dans les laboratoires, les usines municipales de traitement de l'eau et des eaux usées et les installations de production industrielles. « Nous avons éliminé le bichromate, le mercure, l'acide et le chauffage à haute température de la méthode actuelle d'analyse de la DCO », affirme M. Menegotto. « Avec notre méthode, l'analyse prend 15 min plutôt que 3 heures ou 5 jours et elle utilise uniquement de la chimie écologique. De plus, nous offrons maintenant des services d'analyse de la DCO sur le terrain et en ligne. L'analyse n'est plus limitée au laboratoire – une solution gagnante pour tous! »

Le succès de MANTECH est un excellent exemple de la manière dont l'écosystème unique de l'Ontario pour la recherche et l'innovation aide les entrepreneurs à mettre à l'essai et à commercialiser leurs produits à l'échelle mondiale.

L'Agence ontarienne des eaux a offert à MANTECH, lorsqu'elle commençait à mettre au point son produit, l'occasion de mettre à l'essai son analyseur PeCOD® à l'usine de traitement des eaux usées Clarkson dans la région de Peel en Ontario. L'Agence ontarienne des eaux a maintenant décidé d'investir dans plusieurs analyseurs PeCOD® en ligne et de lancer de nouveaux projets pour mettre à l'essai les autres valeurs de l'analyse rapide de l'analyseur PeCOD. Grâce à la validation de l'analyseur PeCOD et la publication de la méthode E3515 (« The Determination of Chemical Oxygen Demand (COD) in Water by Photo Electrochemistry ») par le ministère de l'Environnement et de l'Action en matière de changement climatique, MANTECH a pu commercialiser son analyseur de DCO en temps réel innovateur pourvu également de la capacité de mesurer rapidement la DBO et de remplacer la méthode d'analyse du carbone organique total difficile à utiliser.

MANTECH a également collaboré étroitement avec le Projet de développement accéléré des technologies de l'eau (TechnEAU Plus), un organisme sans but lucratif constitué en vertu de la Loi de 2010 sur le développement des technologies de l'eau pour appuyer les entreprises de technologies de l'eau à accroître leur capacité. Grâce à son réseau mondial, TechnEAU Plus a aidé à établir des liens pour MANTECH qui a mené à un projet à succès appelé EUREKA ACQUEAU afin de réduire les composés récalcitrants dans les usines de pâtes et papiers. MANTECH a également fait appel au programme de financement Cadre intégré à court terme de TechnEAU Plus et participe régulièrement aux événements et aux programmes de TechnEAU Plus.

Soutenue par la main-d'œuvre qualifiée de l'Ontario et le programme d'encouragement pour la R-D du gouvernement, MANTECH offre son analyseur PeCOD dans des secteurs où les méthodes utilisées actuellement ne sont pas sécuritaires et consomment beaucoup de temps et d'énergie. Jusqu'à présent, l'entreprise a commencé à augmenter progressivement ses ventes dans les secteurs des pâtes et papiers, les brasseries, les usines municipales de traitement des eaux usées et les services publics d'eau potable.

L'analyseur PeCOD de MANTECH permet de protéger l'environnement tout en faisant d'importantes économies

L'une des plus importantes percées pour l'analyseur PeCOD en ligne de MANTECH découle d'un nouveau projet en Finlande (en anglais seulement) où l'entreprise travaille avec le secteur des pâtes et papiers pour réduire la DCO dans leurs usines. L'initiative aidera à cerner les sources de DCO, à améliorer les technologies de traitement et à optimiser le débit des effluents. En fin de compte, l'analyseur PeCOD soutient les initiatives en matière de changement climatique puisque les secteurs qui utilisent beaucoup d'eau, tel que les pâtes et papiers ont des objectifs de réduction de la DCO à atteindre entièrement en 2030. Les solutions PeCOD en ligne communiquent déjà des données en temps réel avec des alertes automatisées grâce à l'Internet des objets. Offrant également des systèmes PeCOD portatifs et des systèmes PeCOD en laboratoire, MANTECH offre une gamme de produits pour répondre à un cycle complet d'évaluation de la DCO, utilisant la même méthode d'analyse de la DCO.

Dans le cadre de ce projet, MANTECH a conclu un partenariat avec Kemira, une société de produits chimiques établie à Helsinki, qui dessert des clients dans des secteurs qui utilisent beaucoup d'eau, notamment le secteur des pâtes et papiers, du pétrole et du gaz, de l'exploitation minière et du traitement de l'eau.

« Kemira ne voulait pas être toujours à l'emplacement de l'usine. Elle désirait effectuer une surveillance efficace au moyen de l'Internet des objets, dit M. Menegotto, et c'est de cette façon que nous avons relié notre analyseur à leur système. »

La clé de la technologie PeCOD est qu'elle est empirique. L'outil PeCOD n'est pas calibré ou ajusté pour une matrice en particulier comme le sont d'autres technologies. Les résultats de l'analyseur PeCOD sont intrinsèquement bons et ils sont fiables, d'un emplacement à un autre. Il suffit d'embarquer dans sa voiture, de se rendre au site et de prendre des mesures. Nous avons également éliminé la nécessité pour les représentants du soutien technique de Kemira de transporter des produits chimiques dangereux dans leurs voitures.

À des milliers de kilomètres de la Finlande, l'analyseur PeCOD de MANTECH permet également à Arauco (en anglais seulement), une société multinationale de pâtes et papiers chilienne, d'améliorer la santé et la sécurité de ses opérateurs et de réduire considérablement le temps d'analyse de la DCO.

En surveillant constamment les niveaux de la DCO, une usine de traitement de pâtes et papiers d'Arauco a optimisé son processus de traitement de la pâte et a réduit sa consommation de réactif de blanchiment. La réduction de la consommation de produits chimiques s'est soldée par une quantité réduite de matières organiques à traiter et, par le fait même, a réduit la consommation des produits chimiques pour le traitement des eaux usées et la consommation d'énergie. Ces réductions ont permis à l'usine de pâtes et papiers d'Arauco d'économiser environ 3 millions de dollars par année, justifiant facilement l'investissement dans d'autres analyseurs PeCOD avec un rendement du capital investi de seulement 6 jours!

L'eau potable offre une excellente occasion de croissance à MANTECH

MANTECH a comme prochain grand objectif de pénétrer le marché de l'eau potable. Selon l'entreprise, sa technologie offre une proposition de valeur unique à ce marché comparativement aux paramètres d'analyse de la qualité de l'eau traditionnels comme le carbone organique total, le rayonnement ultraviolet à 254 nm et l'absorption de rayons ultraviolets spécifiques.

Grâce à un financement du Consortium pour l'eau du sud de l'Ontario (CESO), MANTECH et des chercheurs de l'Université de Toronto mènent un projet pilote pour mettre à l'essai la nouvelle technologie dans l'usine de traitements des eaux usées de la ville de Peterborough. Grâce à un financement du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie (CRSNG), MANTECH collabore également avec des chercheurs de l'Université Dalhousie où se trouvent trois analyseurs PeCOD, notamment un système en ligne pleine échelle à Water Halifax.

« Nous croyons que le secteur de l'eau potable est la plus grande occasion de croissance pour nos produits PeCOD », affirme M. Menegotto. « Pour l'eau potable, nous pouvons progresser beaucoup plus rapidement parce que nous pouvons obtenir les autorisations réglementaires plus rapidement. Il n'y a pas de paramètre pour l'analyse PeCOD pour l'eau potable, et le paramètre PeCOD a déjà été mentionné dans deux articles différents sur le traitement de l'eau potable. » Les services publics d'eau potable dans certaines des plus grandes villes d'États américains, y compris l'Arizona, l'État de New York, la Virginie, la Géorgie, la Floride et le Colorado, ont déjà commencé à mettre à l'essai la technologie PeCOD. Certaines villes ont déjà investi dans la technologie et ont bénéficié de la sensibilité et de la plage de lecture plus grandes que les technologies traditionnelles. En fin de compte, la technologie PeCOD accorde aux exploitants d'installations de traitement de l'eau l'indication la plus claire d'un événement auquel ils doivent réagir. Comme l'un de nos clients a dit : « La technologie PeCOD donne à l'exploitant des renseignements à portée de main et l'entière confiance dans la mesure qu'il doit prendre », déclare M. Menegotto.

Commentaire : Cette page a-t-elle été utile?

Vous désirez faire des affaires en Ontario?

Parlez-en à un conseiller commercial.

Inscrivez-vous à
notre bulletin


Le présent formulaire est utilisé uniquement à des fins professionnelles.

*Tous les champs sont obligatoires.



Inscrivez-vous à notre bulletin

Abonnez-vous pour recevoir des nouvelles et des mises à jour d'Investir en Ontario.


Inscrivez-vous

Retour en haut de la page