C'est en Ontario que FCA, Ford, GM, Honda et Toyota, ainsi que plus de 700 fournisseurs de pièces et 500 fabricants d'outils, de matrices et de moules, travaillent de concert pour mettre au point la prochaine génération d'automobiles. Voici cinq choses intéressantes qui se déroulent ici maintenant dans le développement des voitures branchées et autonomes :

  1. La GM préfère le talent de l'Ontario à celui de Silicon Valley
    Il y a sept universités entre Windsor-Détroit et Oshawa, chacune possédant sa propre expertise automobile de laquelle nous pouvons tirer profit. L'Ontario est également plus proche de notre centre de génie à Détroit. Il est tout simplement sensé de prendre de l'expansion ici.

    - Stephen Carlisle, président-directeur général, GM du Canada

  2. BlackBerry QNX de l'Ontario est un chef de file mondial dans l'intelligence intégrée
    Nous avons l'intention de dominer ce marché [l'intelligence intégrée] et possédons la technologie fondamentale nécessaire pour y parvenir.

    - John Wall, vice-président principal et chef de BlackBerry QNX

  3. L'entreprise ontarienne Nuvation a converti un tracteur à longue distance Peterbilt en y ajoutant un pilote automatique
    Le fait d'être en Ontario présente de très nombreux avantages, en commençant par l'incroyable talent en ingénierie que l'on y trouve à portée de la main.

    - Michael Worry, chef de la direction, Nuvation

  4. L'Ontario a lancé le premier programme pilote de véhicules automatisés au Canada
    Nous sommes la meilleure équipe de recherche dans le domaine des véhicules connectés et autonomes au Canada, comptant des professeurs en génie et en science informatique qui travaillent dans des domaines allant des capteurs intégrés à la commande évoluée et à l'intelligence artificielle, et nous sommes emballés par ce nouveau projet.

    - Pearl Sullivan, doyen de la faculté de génie, Université de Waterloo

  5. Nous avons une longueur d'avance en matière de cryptographie à courbe elliptique
    Dans l'environnement d'aujourd'hui, la sécurité "rajoutée" n'est pas la voie à suivre et le département des Transports des États-Unis de même que les grands FÉO le reconnaissent.

    - Sherry Shannon-Vanstone, présidente et chef de la direction, TrustPoint

Cinq raisons ne vous suffisent pas? Nous souhaitons toujours enrichir notre bibliothèque d'histoires sur les voitures autonomes et les innovations relatives aux voitures branchées.

Secteur/sous-secteur : 

Commentaire : Cette page a-t-elle été utile?

Vous désirez faire des affaires en Ontario?

Parlez-en à un conseiller commercial.

Inscrivez-vous à
notre bulletin


Le présent formulaire est utilisé uniquement à des fins professionnelles.

*Tous les champs sont obligatoires.



Inscrivez-vous à notre bulletin

Abonnez-vous pour recevoir des nouvelles et des mises à jour d'Investir en Ontario.


Inscrivez-vous

Retour en haut de la page