Le 30 mai 2017, Havelaar Canada a dévoilé le véhicule Bison, première camionnette entièrement électrique au monde, lors de la conférence de Mobilité électrique Canada ayant eu lieu à Markham, en Ontario.

Dotée d'un cadre de châssis en treillis en acier renforcé de fibre de carbone, la camionnette Bison est non seulement à zéro émission, mais également conçue pour les conditions météorologiques et les terrains les plus rudes au monde. En outre, elle peut parcourir 300 km (186 milles) lorsque sa batterie est pleinement chargée.

La Bison est un impressionnant bijou d'ingénierie et l'histoire derrière sa conception, sa mise à l'essai et sa construction en Ontario est tout aussi remarquable.

Tout a commencé en 2011 lorsque l'étudiant en génie électrique Tony Han se trouvait au Japon, inscrit à un programme de stage rémunéré. Le pays a été touché par un puissant séisme suivi d'un terrifiant tsunami, ce qui a généré des vagues de pannes d'électricité localisées. Tony Han a été profondément marqué par cet événement. C'est alors qu'il a décidé d'inclure dans sa carrière le souci d'améliorer l'environnement. Quelle meilleure façon de commencer qu'en élaborant une camionnette électrique qui pourrait plaire à tout le monde, des exploitants de parcs automobiles jusqu'aux citadins actifs?

Jeune homme en complet-veston, agenouillé à côté d'une camionnette de couleur bleu électrique.
Havelaar, l'entreprise fondée par Tony Han, a conçu et construit la Bison en 12 mois.

L'Ontario fournit à l'entreprise Havelaar ce dont elle a besoin pour demeurer au sommet de la nouvelle vague

Personnes regroupées autour d'une camionnette de couleur bleu électrique.
La camionnette Bison a attiré les foules lors de son dévoilement à la conférence de Mobilité électrique Canada.

M. Han a dressé une liste de choses qu'il savait nécessaires au succès. La première était le talent. Pour en trouver, il n'avait nul besoin de chercher ailleurs qu'au sein de son alma mater.

« L'Université de Toronto est riche en capacités de recherche de pointe, affirme M. Han. Je savais que j'y trouverais la meilleure expertise qui soit. » En fait, M. Han a aidé à créer le nouveau centre de recherche Havelaar en véhicules électriques à l'Université de Toronto et a fort bien réussi à attirer et à conserver les gens les plus talentueux dans ce domaine.

Quelle serait la suite? Une fenêtre ouverte sur un marché mondial. Là encore, l'Ontario arrivait en tête de liste étant donné sa participation à l'Accord de libre-échange nord-américain, à l'accord de libre-échange avec l'Europe et au très attendu accord du même genre avec la Chine.

Autre élément incontournable de la liste de M. Han : les crédits d'impôt à la R-D offerts par l'Ontario, qui compte parmi les plus généreux au monde. Ces crédits pouvant réduire de 40 % à 60 % les coûts de la R-D apportent une aide précieuse aux entreprises de recherche intensive comme Havelaar.

« L'Ontario dispose d'une industrie automobile bien établie, qui joue un rôle important dans l'économie, indique M. Han. Le gouvernement de l'Ontario nous a soutenus depuis le tout début, notamment par une assistance pratique de la part de l'équipe du ministère du Développement économique et de la Croissance. »

En mai 2016, M. Han et son équipe d'ingénieurs au sein de la toute nouvelle entreprise Havelaar Canada se sont mis au travail, passant de l'étape de la conception à celle de la réalisation d'un prototype en seulement 12 mois. Depuis son dévoilement, le véhicule Bison attire beaucoup d'attention, et pas seulement au Canada – une bonne nouvelle pour M. Han, car cette camionnette est destinée aux marchés mondiaux.

Que réserve l'avenir pour Havelaar?

En 2018, la société entamera un programme pilote d'essais bêta d'un parc de 100 véhicules qui seront utilisés par des municipalités et des sociétés de services publics. Ces véhicules sont actuellement en construction à l'établissement de prototypes d'Havelaar, à Toronto.

Parallèlement, les responsables de la sélection de sites du gouvernement ontarien aident M. Han à trouver l'emplacement d'une usine de fabrication pour l'obtention d'une usine de fabrication à grande échelle, en vue de la production et de la vente commerciales du véhicule Bison en 2019.

L'échéancier peut sembler ambitieux, mais M. Han a confiance dans la capacité de son entreprise à le respecter.

Travailleur aidant à assembler une camionnette de couleur bleu électrique.
Le nom « Bison » a été choisi parce qu'il représente la perception du Canada dans le monde : innovateur, socialement responsable et amical.

« Les véhicules électriques ont un avenir radieux devant eux, affirme-t-il. C'est l'évidence même, lorsque l'on voyage en Europe et en Asie et que l'on y constate le niveau du développement des dernières années seulement. Nous devons garder la tête baissée et les yeux ouverts et travailler avec les sociétés les plus innovantes à l'échelle mondiale pour demeurer au sommet de cette vague. »

Secteur/sous-secteur: 

Commentaire : Cette page a-t-elle été utile?

Vous désirez faire des affaires en Ontario?

Parlez-en à un conseiller commercial.

Inscrivez-vous à
notre bulletin


Le présent formulaire est utilisé uniquement à des fins professionnelles.

*Tous les champs sont obligatoires.



Inscrivez-vous à notre bulletin

Abonnez-vous pour recevoir des nouvelles et des mises à jour d'Investir en Ontario.


Inscrivez-vous

Retour en haut de la page