Environ 30 ans se sont écoulés entre le moment où les professeurs James Till et Ernest McCulloch, de l'Université de Toronto, ont démontré pour la première fois en 1961 l'existence de cellules souches et la reconnaissance de leur importance par le milieu scientifique au début des années 1990. Depuis, l'Ontario demeure à l'avant-plan de la recherche sur les cellules souches et de la mise au point d'utilisations sécuritaires et novatrices des traitements à base de cellules souches en médecine régénérative. Nous avons eu la possibilité de parler avec Janet Rossant, Ph. D., directrice générale de l'Institut ontarien de la médecine régénérative, sur la manière dont l'Ontario joue un rôle de chef de file dans ce secteur prometteur de la médecine.

« Si vous travaillez en médecine régénérative, que ce soit comme chercheur, clinicien ou entrepreneur, c'est en Ontario que vous devez être en ce moment », affirme Janet Rossant avec confiance. « Dans le secteur de la recherche sur les cellules souches, l'Ontario joue vraiment dans la cour des grands. Nous attirons des scientifiques de calibre mondial, nous jouissons d'une communauté de bioingénierie réputée et nous offrons des possibilités de commercialisation. » C'est pour ces raisons que l'Ontario a gagné une réputation en tant que carrefour reconnu dans le monde entier pour ses travaux de recherche sur les cellules souches et la médecine régénérative.

Des essais cliniques offrent l'espoir que les participants quadriplégiques puissent recouvrer l'usage de leurs mains

Au moins huit essais de traitements à base des cellules souches se déroulent cette année en Ontario. Onze organismes partenaires participeront à des essais dans trois villes ontariennes. Ces traitements s'attaqueront à des maladies dégénératives dévastatrices comme la sclérose en plaques, les tumeurs cérébrales malignes, la maladie de Crohn et les traumatismes de la colonne cervicale. Les répercussions de ces essais sur la vie des plus de 647 patients participants sont gigantesques. Le collègue de Mme Rossant, le Dr Michael Fehlings, du Réseau universitaire de santé de Toronto, mène un essai clinique auquel participent 12 personnes ayant subi des blessures aux vertèbres thoraciques. Dans le cadre d'un autre entretien, le Dr Fehlings a parlé de l'effet que peut avoir un traitement à base de cellules souches sur la vie de ces personnes :

« Je pense que ce traitement pourrait avoir de grandes répercussions parce que même de petites quantités de régénération peuvent influencer un ou deux segments de la colonne vertébrale et, si nous pouvons réaliser cette régénération, les participants recouvreront l'usage de leurs mains. »

Les progrès de la recherche-développement à l'égard des traitements à base de cellules souches en Ontario stimulent les membres du milieu médical et les investisseurs, puisque le Centre pour la commercialisation de la médecine régénératrice a réussi à mettre en relation des chercheurs en médecine de l'Ontario et des entreprises offrant des possibilités de commercialisation. Stem Cells Inc. est un exemple de l'intérêt international que suscitent les essais cliniques des traitements à base de cellules souches effectués en Ontario. L'entreprise collabore avec le Dr Fehlings dans le cadre du traitement des traumatismes de la moelle épinière, alors que les médecins et les scientifiques de toute la planète continuent de venir en Ontario pour courir la chance de participer à la prochaine découverte révolutionnaire. Pour reprendre les propos du pionnier canadien de la recherche sur les cellules souches, le professeur James Till, « nous observerons des progrès très constants vers les types de traitement dont tout le monde rêve ». Et c'est en Ontario que ça se passe.

 

Secteur/sous-secteur : 

Commentaire : Cette page a-t-elle été utile?

Vous désirez faire des affaires en Ontario?

Parlez-en à un conseiller commercial.

Inscrivez-vous à
notre bulletin


Le présent formulaire est utilisé uniquement à des fins professionnelles.

*Tous les champs sont obligatoires.



Inscrivez-vous à notre bulletin

Abonnez-vous pour recevoir des nouvelles et des mises à jour d'Investir en Ontario.


Inscrivez-vous

Retour en haut de la page