Le programme Velocity de l'Université de Waterloo a eu des répercussions considérables sur la culture entrepreneuriale et innovatrice de Kitchener-Waterloo, consolidant la réputation de la région en tant que principal centre de technologie et de démarrage d'entreprises. « La démarche concentrique de Velocity de superposer des entreprises en démarrage qui en sont à diverses étapes et qui œuvrent dans différents secteurs d'activité crée des effets en réseau, permettant ainsi aux jeunes entrepreneurs de voir où ils en seront six mois plus tard; elle crée une communauté d'entreprises en démarrage qui s'appuient les unes sur les autres », affirme Mike Kirkup, directeur du programme Velocity de l'Université de Waterloo. Investir en Ontario a eu l'occasion de discuter avec Mike Kirkup pour en apprendre davantage sur le programme et pour entendre quelques-unes des nombreuses histoires de réussite qui en sont ressorties.

Le programme Velocity aide les entrepreneurs à chaque étape du démarrage

Le programme Velocity est unique en son genre parce qu'il aide les entrepreneurs à chaque étape du démarrage, de la conception et la validation des idées à la mise sur pied de l'équipe, au prototypage et à la mise au point de produits jusqu'aux possibilités d'investissement et la commercialisation.

Si vous demandez à l'un des entrepreneurs qui a terminé le programme ce qu'il en a retenu, il ne vous parlera pas de moi; il vous parlera des autres entrepreneurs qui ont participé au programme avec lui.

– Mike Kirkup, directeur du programme Velocity de l'Université de Waterloo, dans un entretien avec BetaKit

Les services de divers organismes sont offerts aux entreprises participant au programme Velocity. Le programme vise à donner aux entrepreneurs la confiance de gérer toutes les complexités associées à la création et à la gestion de leur propre entreprise. De plus, les entreprises participant au programme Velocity de l'Université de Waterloo tirent profit du pouvoir de l'infrastructure de soutien de la région de Waterloo et des partenariats entre ces programmes.

Quelles sont les nouvelles technologies mises au point à Waterloo?

Des technologies « prêtes-à-porter » aux véhicules aériens non habités (drones), aux technologies robotiques et aux véhicules autonomes, il semble que de nouveaux produits novateurs sont constamment mis au point à l'Université de Waterloo. « De nos jours, nous constatons une énorme croissance chez les entreprises en démarrage qui mettent au point des drones, des technologies robotiques et celles dans le secteur des sciences de la vie », déclare M. Kirkup.

  • AVIDBOTS (en anglais seulement) définit l'avenir du nettoyage commercial grâce à ces robots autonomes de lavage du sol.
  • Varden Labs (en anglais seulement) met au point une navette électrique entièrement autonome qui assure un transport sans effort vers les campus du monde entier.
  • Lanilabs (en anglais seulement) est un système de paiement et de gestion qui permet à des centres d'impression 3D de gérer les utilisateurs, les conceptions et les matériaux tout en automatisant le processus de paiement.
  • DraftingSPACE, qui s'est récemment joint à Building Direct (en anglais seulement), imagine le jour où chaque propriétaire concevra sa propre maison.
  • Smarter Alloys (en anglais seulement) innove dans le domaine des matériaux intelligents. Sa technologie permet aux matériaux de fonctionner comme des machines, ce qui a une incidence sur tous les genres d'applications, des technologies « prêtes-à-porter » aux appareils médicaux.

Ce qui précède n'est qu'un petit échantillon des nombreuses idées émergeant du programme Velocity de l'Université de Waterloo.

En quoi la région de Waterloo est-elle dans une catégorie à part?

« Waterloo se distingue surtout par sa collectivité vraiment formidable, déclare M. Kirkup. Vous pouvez aller n'importe où dans la ville en l'espace de 10 à 15 minutes et vous n'êtes qu'à un degré de séparation de tout le monde. Il suffit de faire quelques coups de fil pour avoir des renseignements sur une personne et cette proximité aide à bâtir un environnement de confiance. »

Pour les gens qui considèrent la région de Waterloo comme un modèle à suivre pour l'établissement d'un remarquable incubateur d'entreprises, Mike Kirkup a quelques conseils à offrir :

« Il a fallu des décennies pour créer ce programme. Il est né du regroupement d'éléments formatifs comme la politique de l'Université de Waterloo régissant la PI, des entreprises dérivées comme Open Text, du programme coopératif et du virage général vers des techniques logicielles et des compétences techniques et du fait que l'Université est l'établissement d'enseignement de premier plan au Canada pour cet ensemble de compétences. Il est effectivement reproduisible en ce sens que chaque collectivité possède ses propres atouts. Cependant, l'objectif de bâtir ces collectivités n'est pas exactement le même que celui de Waterloo. Les collectivités doivent se poser la question : "Comment misons-nous sur nos atouts pour bâtir une merveilleuse collectivité?" Répondez à cette question, adoptez un point de vue à long terme et vous y parviendrez. »

The UW Velocity Program is always looking for great investors and people: reach out to Mike and his team to learn more

 

Commentaire : Cette page a-t-elle été utile?

Vous désirez faire des affaires en Ontario?

Parlez-en à un conseiller commercial.

Inscrivez-vous à
notre bulletin


Le présent formulaire est utilisé uniquement à des fins professionnelles.

*Tous les champs sont obligatoires.



Inscrivez-vous à notre bulletin

Abonnez-vous pour recevoir des nouvelles et des mises à jour d'Investir en Ontario.


Inscrivez-vous

Retour en haut de la page