L’adoption de l’ère numérique va de pair avec la compréhension que les renseignements personnels sont plus vulnérables aujourd’hui que jamais, ce qui fait de la cybersécurité un élément indéniable de la vie quotidienne. Heureusement, les entreprises mettent au point des produits et des services visant à protéger vos renseignements en empêchant les accès non autorisés des pirates et en atténuant les risques. L’Ontario est un chef de file en cybersécurité, comptant des entreprises établies comme Herjavec Group, Blackberry et eSentire, tout en accueillant des établissements de renommée mondiale fortement axés sur les technologies, dont l’Université de Toronto et l’Université de Waterloo.

Voici 10 des entreprises ontariennes les plus prometteuses du secteur de la cybersécurité à surveiller en 2019.

Herjavec Group

Emplacement : Toronto

Reconnu comme le fournisseur de services de cybersécurité de premier plan à l’échelle mondiale, Herjavec Group a connu une croissance exceptionnelle depuis sa création à titre de fournisseur de pare-feu en 2003. Aujourd’hui, Herjavec a été classé comme l’entreprise de cybersécurité la plus novatrice pour la troisième année de suite. Le fondateur, Robert Herjavec, a également agi à titre de conseiller en cybersécurité pour le gouvernement du Canada et a participé au sommet de la Maison-Blanche sur la cybersécurité. La société s’est adaptée à un paysage de menaces évolutif qui va au-delà des pirates et comprend désormais des acteurs étatiques et le crime organisé. Comme le dit le vice-président principal, Ira Goldstein, « En matière de cybersécurité, ce n’est pas une question de si, mais bien de quand vous serez piraté ».

Blackberry

Emplacement : Waterloo

L’un des premiers géants de la technologie au Canada, Blackberry a choisi une nouvelle direction pour son avenir. La société est passée des téléphones à la cybersécurité. Sa mission consiste à être le fournisseur le plus fiable et sécurisé au monde de solutions de mobilité de bout en bout. Cela comprend également la cybersécurité pour les véhicules. « Une voiture moderne comporte plus de 100 millions de lignes de code de logiciel », explique Grant Courville, le vice-président de la gestion des produits pour BlackBerry QNX, le groupe chargé des solutions logicielles pour l’automobile de BlackBerry. « À mesure que la taille du logiciel dans une voiture augmente, la surface d’attaque en fait autant, ce qui le rend plus vulnérable aux cyberattaques. » Le logiciel de cybersécurité de Blackberry se trouve désormais dans plus de 240 modèles de véhicules, soit plus de 150 millions d’automobiles dans le monde entier.

Arctic Wolf

Emplacement : Waterloo

Arctique Wolf est un centre des opérations de sécurité à titre de service, qui fournit des services de cybersécurité de pointe aux entreprises de moyenne envergure qui ne possèdent pas d’équipe de cybersécurité à l’interne. La société utilise un mélange d’intelligence artificielle et d’expertise humaine pour proposer des mécanismes de défense pour la prévention, la détection et la réponse aux menaces. Elle offre un outil d’IA hybride qui surpasse à la fois l’apprentissage machine et les analystes humains seuls.

SecureKey

Emplacement : Toronto

SecureKey compte parmi les principaux fournisseurs de services d’identité et d’authentification qui maintient la sécurité de l’accès des consommateurs aux services en ligne. C’est le fournisseur de services auquel les banques et les gouvernements font confiance pour conserver l’identité de leurs clients à l’abri des pirates et des voleurs d’identité. Cette année, SecureKey a collaboré avec des banques du Canada pour lancer Vérifiez.Moi, une application offrant la validation mobile d’identité plus rapide et aisée tout en fournissant un niveau élevé de sécurité.

Resolver

Emplacement : Toronto

Le logiciel infonuagique de Resolver protège plus de 1 000 employés, clients, chaînes d’approvisionnement et actionnaires des plus grandes organisations au monde. Les gouvernements, les sociétés de télécommunications et les compagnies aériennes ont tous utilisé Resolver pour leurs solutions de gestion des risques et de cybersécurité. Le logiciel de gestion des risques intégré de la société est conçu pour aider les organisations à réduire la fréquence, la gravité et les conséquences des événements négatifs.

eSentire

Emplacement : Waterloo

En combinant le savoir-faire humain et l’apprentissage machine, ce chef de file de la cybersécurité de Waterloo offre l’expertise humaine à l’échelle d’une machine. Pour eSentire, le temps est un facteur crucial. Dans les 35 secondes suivant la détection d’une brèche de sécurité, les analystes commenceront à l’enquêter. La société a constaté que les clients internationaux sont intéressés par le secteur de la cybersécurité de l’Ontario. Selon le président et chef de l’exploitation, J. Paul Haynes, « notre régime de protection de la vie privée est sans égal. Nos clients aux États-Unis, lesquels constituent notre marché principal, sont bien placés pour le savoir; ils aiment nos normes élevées en matière de protection de la vie privée. »

Phirelight

Emplacement : Ottawa

Phirelight a été créée en 2001 par une équipe composée d’experts des renseignements de la défense, de la cybersécurité et militaires qui ont reconnu la nécessité d’aider les organismes à gérer et à protéger leurs biens numériques essentiels. La plateforme rapidPHIRE de la société combine la détection des menaces contre les renseignements et l’analyse comportementale à grande échelle afin de fournir une évaluation des menaces et une réponse à ces dernières en temps réel.

Interset

Emplacement : Ottawa

La solution intitulée User and Entity Behavior Analytics (UEBA) d’Interset détecte les menaces avant que les données ne soient compromises. Au moyen de l’analyse des données et de l’apprentissage machine, la plateforme peut reconnaître les anomalies qui représentent des menaces pour le réseau tout en évitant les faux positifs. Les analyses comportementales peuvent reconnaître les atteintes à la protection des données, le vol de propriété intellectuelle ou d’autres menaces internes.

OpenText

Emplacement : Waterloo

Ce qui a commencé comme un projet de l’Université de Waterloo visant à indexer le dictionnaire Oxford est maintenant la plus grande entreprise de logiciel au Canada desservant plus de 100 000 clients partout dans le monde et comptant une équipe de 12 000 employés dans 130 pays. Un chef de file en matière de gestion de l’information organisationnelle, OpenText allie la technologie aux services de consultation dans des secteurs comme la sécurité des réseaux et l’analyse des données. Les clients de l’entreprise comptent nombre des plus grandes sociétés au monde.

Bluecat

Emplacement : Toronto

Bluecat propose des systèmes de noms de domaines (DNS) évolutifs qui offrent aux entreprises une pleine visibilité de toutes les activités du réseau. L’entreprise utilise également l’automatisation pour la détection des menaces et les mesures correctives. Ses clients comptent des entreprises du Fortune 500, des organismes gouvernementaux et des universités. Depuis sa création en 2001, Bluecat a connu une expansion et dispose maintenant de bureaux dans sept pays.

Vous pensez que votre société devrait se trouver dans cette liste? Veuillez communiquer avec notre équipe.

Abonnez-vous pour recevoir des mises à jour régulières sur la cybersécurité et la technologie financière en Ontario.

Secteur/sous-secteur : 

16 août 2019

Partager

  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook

Commentaire : Cette page a-t-elle été utile?

Parlez-en à un conseiller commercial


Demande d’entretien

Inscrivez-vous à notre bulletin


Ouvrez-en un maintenant

Inscrivez-vous à
notre bulletin

Le formulaire est à des fins commerciales.

Retour en haut de la page