Auparavant, les entreprises établies, pour la plupart, regardaient les entreprises en démarrage avec une certaine indifférence, mais les percées technologiques de la dernière décennie ont fait en sorte que même les grandes banques se sentent menacées, explique Iain Klugman, chef de la direction de Communitech à Waterloo, en Ontario. « Elles se demandent désormais ''quelle est l'incidence d'une économie du partage sur la façon dont nous gérons l'argent? Quel est le risque de perturbation dans les secteurs établis?'' » Investir en Ontario présente une entrevue avec Iain Klugman afin d'en apprendre davantage sur les entreprises en démarrage de la région de Waterloo qui ont des entreprises établies à leurs trousses et qui tiennent les investisseurs en haleine.

Des multinationales puisent dans le potentiel des entreprises en démarrage de la région de Waterloo

« De plus en plus d'entreprises technologiques et non technologiques se rendent compte qu'il y a probablement quelques milliers de personnes partout dans le monde qui essaient de perturber leurs activités. L'une des tendances que nous observons est un nombre croissant de grandes entreprises non technologiques comme Financière Manuvie, TD et d'autres qui disent : "Nous avons vraiment besoin de savoir ce qui se passe au sein des entreprises en démarrage parce que nous devons déterminer comment changer notre entreprise ou nous allons nous faire changer malgré nous." Elles veulent se rapprocher des entreprises en démarrage et être à proximité des idées nouvelles et émergentes afin qu'elles puissent comprendre leur incidence sur elles et comment elles peuvent réagir. » Selon M. Klugman, cette conception fait partie de l'intérêt grandissant pour la région de Waterloo. « Je ne peux pas vous dire le nombre de sociétés Fortune 100 et Fortune 50 qui sont venues ici au cours des 6 à 12 derniers mois en demandant comment s'intégrer dans la région parce qu'elles désirent se rapprocher de ce qui est émergent. »

Des investissements dans l'éducation, les centres de recherche et les gens portent leurs fruits pour l'Ontario

Une confluence des percées technologiques et des investissements dans l'infrastructure et les gens promet un avenir brillant pour l'Ontario. « D'une part, l'accès aux grandes infrastructures comme le nuage élimine les obstacles au démarrage d'entreprises. Ainsi, les entrepreneurs peuvent affirmer avec confiance "Oui, je peux faire concurrence à une banque" », affirme M. Klugman. « D'autre part, les investissements dans les établissements d'enseignement, les chercheurs et les centres de recherche commencent vraiment à porter leurs fruits. Par conséquent, il y a une foule d'entrepreneurs en Ontario qui sont déterminés à mettre à profit chaque ressource qu'ils ont sous la main pour réussir. Les universités ontariennes se sont ouvertes davantage; elles sont bien plus disposées à laisser les gens utiliser les installations, les outils et les ressources et à travailler sur les idées des sociétés, et non seulement sur la science. Ce qui se concrétise devant nos yeux, ce sont les nombreuses années d'investissements dans les établissements universitaires ainsi que dans la formation et l'éducation des gens. Nous commençons à voir les résultats de ces investissements. »

Trois importantes tendances en matière de technologies perturbatrices sont profondément ancrées en Ontario

M. Klugman décrit trois tendances excitantes en matière de technologies perturbatrices qui sont menées par des chercheurs et des entrepreneurs innovateurs dans la région de Waterloo et dans l'ensemble de la province de l'Ontario.

Nanotechnologie et matériaux de pointe

« Premièrement, il y a quelques entreprises vraiment intéressantes qui ont été créées par des diplômés du programme de génie nanotechnologique de l'Université de Waterloo. Nous constatons l'apparition d'un nouveau type d'entreprises en démarrage. Dans le passé, nous avons vu une vague importante d'appareils mécaniques, de matériel informatique et de logiciels. Désormais, il existe des produits comme Suncayr, un marqueur à couleur changeante qui vous indiquera lorsque votre écran solaire ne vous protège plus et Neverfrost, une pellicule transparente qui, lorsqu'elle est appliquée sur un pare-brise, peut protéger la surface de la vitre contre le gel. Et nous ne voyons pas seulement la science, mais la commercialisation assurée par les nouvelles entreprises émergentes. »

Informatique quantique

« Une autre tendance intéressante est celle que nous observons dans le domaine de l'informatique quantique », nous dit M. Klugman. Mis sur pied il y a dix ans, l'Institute for Quantum Computing (IQC) de l'Université de Waterloo a rapidement été reconnu en tant que « vallée quantique » du monde – l'épicentre de la prochaine révolution informatique.

Technologies transversales

« La troisième tendance est un croisement entre plusieurs technologies différentes qui créent des choses dont nous rêvions seulement dans le passé. Combinez les mathématiques appliquées à l'informatique à grande échelle, la capacité d'accéder à de grands ensembles de données et les technologies de détection et vous obtenez la capacité de rendre les choses réelles, comme les véhicules autonomes. Ces technologies n'offrent pas uniquement des possibilités à grande échelle, mais permettent aussi un grand nombre de plateformes machine-machine intelligentes très spécifiques qui peuvent, par exemple, raccorder tous les éléments et les capteurs d'un restaurant pour améliorer la salubrité des aliments; ou des capteurs et des technologies de pointe sur les trains qui tiennent compte non seulement de la vitesse du train, mais aussi du contenu qu'il transporte.

Ce qui est vraiment excitant, ce n'est pas que ces choses se réalisent, mais que c'est le genre de choses que nous faisons extraordinairement bien en Ontario. Voilà pourquoi nous sommes si confiants en l'avenir de cette province », déclare M. Klugman.

 

Secteur/sous-secteur : 

Commentaire : Cette page a-t-elle été utile?

Vous désirez faire des affaires en Ontario?

Parlez-en à un conseiller commercial.

Inscrivez-vous à
notre bulletin


Le présent formulaire est utilisé uniquement à des fins professionnelles.

*Tous les champs sont obligatoires.



Inscrivez-vous à notre bulletin

Abonnez-vous pour recevoir des nouvelles et des mises à jour d'Investir en Ontario.


Inscrivez-vous

Retour en haut de la page