Le Canada s'est classé deuxième au Digital Effectiveness Index (indice d'efficacité numérique), un outil de mesure élaboré dans le cadre d'une étude réalisée par CA Technologies et Freeform Dynamics, qui indique que les « agitateurs numériques » connaissent une croissance des revenus deux fois plus grande que les entreprises traditionnelles et que leurs profits sont deux fois et demie plus élevés que ceux de ces dernières.

CA Technologies, l'une des plus grandes sociétés indépendantes de génie logiciel au monde, crée des logiciels d'exploitation pour ordinateurs centraux, environnements d'informatique répartie, machines virtuelles et environnements infonuagiques. En juillet 2015, la société a lancé un sondage mondial en ligne intitulé : « Exploiting the Software Advantage: Lessons from Digital Disruptors ». Ce sondage a été envoyé à 1 442 directeurs des TI et chefs d'entreprises. Des entrevues approfondies avec les principaux dirigeants du secteur sont venues étoffer les résultats du sondage en expliquant comment la technologie numérique a changé les comportements et les attentes des consommateurs tout en réduisant les obstacles à l'entrée sur le marché, selon un communiqué de CA Technologies (en anglais seulement).

CA Technologies : Les « agitateurs numériques » se démarquent de leurs concurrents

Les auteurs du rapport affirment qu'il est « désormais monnaie courante de miser sur la technologie et sur les communications modernes pour transformer un ou plusieurs aspects de son entreprise afin d'atteindre un état de maturité numérique en vue de favoriser le rendement du capital investi » [traduction], mais Otto Berkes, DTI de CA Technologies, ajoute que « bien que certains vont de l'avant, d'autres prennent du retard » [traduction]. Les grandes différences décelées sur le plan de l'efficacité globale et de la maturité des initiatives numériques ont incité CA Technologies et Freeform Dynamics à élaborer le Digital Effectiveness Index. Cet indice a permis de cerner un groupe hautement performant qui comprend environ 14 % des répondants, soit ceux qui sont appelés « agitateurs numériques », en plus de révéler la liste des pays qui sont des chefs de file mondiaux en matière d'efficacité numérique. Le Canada occupe le deuxième rang de cet indice, suivant de près les États-Unis, tandis que l'Allemagne et la France se sont classées ex æquo au troisième rang.

Commentaire : Cette page a-t-elle été utile?

Vous désirez faire des affaires en Ontario?

Parlez-en à un conseiller commercial.

Inscrivez-vous à
notre bulletin


Le présent formulaire est utilisé uniquement à des fins professionnelles.

*Tous les champs sont obligatoires.



Inscrivez-vous à notre bulletin

Abonnez-vous pour recevoir des nouvelles et des mises à jour d'Investir en Ontario.


Inscrivez-vous

Retour en haut de la page