La perception des débouchés, l'internationalisation, le capital de risque et le capital humain représentent la clé de la deuxième place obtenue par le Canada au Global Entrepreneurship Index de 2016

Le Global Entrepreneurship Development Institute (GEDI) place le Canada au deuxième rang des pays qui ont le plus le sens des affaires au monde, selon son Global Entrepreneurship Index (GEI) de 2016. Le Canada s'est classé parmi les deux meilleurs endroits au monde pour les entrepreneurs pour une deuxième année consécutive, devant l'Australie (3e), le Danemark (4e), le Royaume-Uni (9e), Singapour (11e), l'Allemagne (14e) et le Mexique (87e).

Le GEDI est un organisme sans but lucratif qui fait progresser la recherche axée sur l'entrepreneuriat, le développement économique et la prospérité. Il est suivi de près par des médias comme The Wall Street Journal et Forbes. Le GEI classe 132 pays selon quatre piliers pour chacun des trois sous-indices suivants : comportements entrepreneuriaux, capacités en matière d'entrepreneuriat et aspirations entrepreneuriales. Le Canada s'est classé parmi les quatre premiers dans chacun des sous-indices, grâce à d'excellentes notes pour plusieurs piliers.

Le Canada occupe le deuxième rang au chapitre des comportements entrepreneuriaux

Les Canadiens se classent deuxièmes au monde pour les comportements entrepreneuriaux et ils occupent le premier rang pour la perception des débouchés, qui évalue la mesure dans laquelle les gens ont l'impression que des possibilités d'entrepreneuriat existent dans la région où ils vivent. Le Canada s'est placé devant tous les pays du monde, à l'exception des États-Unis.

La note élevée du Canada au chapitre des capacités en matière d'entrepreneuriat est soutenue par un capital humain hautement qualifié

Le Canada a terminé au quatrième rang pour le sous-indice « capacités en matière d'entrepreneuriat », devant la Suède (5e), la France (6e), le Royaume-Uni (7e) et Singapour (8e). Le classement du Canada est le résultat des hautes notes obtenues pour le capital humain et la concurrence.

Les aspirations des Canadiens se classent parmi les trois meilleures au monde

Dans le sous-indice « aspirations entrepreneuriales », le Canada s'est classé au troisième rang, devant l'Australie (4e), Singapour (5e) et la Suisse (6e). La troisième place du Canada peut être attribuée à la plus haute note au monde pour l'internationalisation et un classement parmi les cinq meilleurs pour le capital de risque.

Le Canada a également été reconnu pour le soutien culturel, les possibilités pour les entreprises en démarrage et l'acceptation des risques.

S'inscrire et télécharger le rapport complet du Global Entrepreneurship Index de 2016 (en anglais seulement)

En savoir plus sur l'environnement unique de l'Ontario propice à l'innovation

Secteur/sous-secteur : 

12 février 2016

Partager

Commentaire : Cette page a-t-elle été utile?

Parlez-en à un conseiller commercial


Demande d’entretien

Inscrivez-vous à notre bulletin


Ouvrez-en un maintenant

Inscrivez-vous à
notre bulletin

Le formulaire est à des fins commerciales.

Retour en haut de la page