Receptiviti, une entreprise en démarrage basée à Toronto, crée des milieux de travail plus sains grâce à des analyses psychologiques menées par une IA

Au travail, vous avez beaucoup de choses à penser. En plus du stress de votre emploi, vous ressentez le stress provoqué par les collègues et celui de faire partie d'une entreprise complexe. Ces éléments ont tous une incidence sur l'état psychologique d'une personne et entraînent une dynamique de groupe qui a des répercussions sur tout, du rendement professionnel au bien-être personnel. Receptiviti, une entreprise en démarrage basée à Toronto, a créé une plateforme qui utilise l'IA afin d'analyser la psychologie du milieu de travail. Après tout, « une entreprise n'est pas seulement un groupe de personnes, c'est aussi une structure sociale », explique le cofondateur et chef de la direction, Jonathan Kreindler.

« L'objectif est non seulement de créer des milieux de travail plus sains et moins stressants, mais aussi d'améliorer la société elle-même », affirme-t-il. Cet objectif ambitieux commence par la compréhension des émotions et de l'état psychologique derrière notre façon de communiquer.

Bien que la communication écrite permette d'exprimer des émotions par son ton et son contenu, c'est son aspect inconscient de l'utilisation du langage qui intéresse Receptiviti. La plateforme SaaS de Receptiviti analyse la manière dont les gens utilisent les mots-outils (les prépositions et les pronoms) afin de déterminer leur état psychologique. « Nous ne nous intéressons pas aux sujets abordés par les gens, mais plutôt à état de ces derniers sur le plan cognitif, explique M. Kreindler. Sont-ils heureux? Stressés? Intéressés? Et de quelle façon les choses ont changé pour eux. »

À ses débuts, Receptiviti a parfois été accueillie avec scepticisme. « Certains y voient de la sorcellerie, admet M. Kreindler, mais l'entreprise se fonde sur la science. Nous, ainsi que d'autres acteurs dans le domaine, avons mené de nombreuses recherches universitaires et rédigé énormément d'articles à ce sujet. » D'ailleurs, l'un des cofondateurs de Receptiviti, James Pennebaker, Ph. D., a été un pionnier en recherche dans ce domaine. M. Pennebaker, un professeur de psychologie à l'Université du Texas, a élaboré le Linguistic Inquiry and Word Count (LIWC), un cadre d'analyse textuelle qui relie les schémas linguistiques aux états psychologiques.

Le LIWC est utilisé dans le milieu universitaire pour l'analyse psychologique depuis plus de trente ans. Receptiviti réalise des analyses à grande échelle en exploitant la puissance de l'intelligence artificielle, de façon à reconnaître des schémas et à créer une analyse chronologique continue des changements psychologiques au sein des équipes, des groupes et des services des entreprises. « Nous aidons les entreprises à mieux comprendre l'expérience humaine dans leur milieu de travail et à résoudre une bonne partie de leurs plus importants problèmes en matière de capital humain », affirme-t-il.

S'occuper de ses affaires

Plutôt que de faire appel à des sondages ou à des questionnaires, Receptiviti analyse les communications au sein de l'entreprise afin de dévoiler la véritable culture de la main-d'œuvre. Le programme rassemble et anonymise toutes les données. « Nous ne nous attardons pas aux personnes, mais à la dynamique de groupe dans son ensemble », précise M. Kreindler. L'objectif est d'acquérir une compréhension dynamique et en temps réel de ce qui se passe au sein d'une entreprise.

« Cette méthode permet de déceler les problèmes de culture. Un milieu de travail toxique peut sonner l'alarme », indique M. Kreindler. « En analysant la dynamique, la plateforme détecte les problèmes, peut-être même avant qu'ils ne dégénèrent. Elle peut également déceler les nouvelles positives, aider les entreprises à évaluer les progrès et à voir ce qui fonctionne bien. »

Jusqu'à présent, les clients qui ont adopté Receptiviti sont, en majeure partie, d'importantes entreprises, comme des banques et des compagnies d'assurance. « Lorsque votre entreprise compte des milliers d'employés, comment savez-vous ce qu'ils vivent vraiment? », demande M. Kreindler. « Ces entreprises sont très conscientes des risques et savent que les problèmes des gens sont à la source de nombreux scandales dispendieux. La situation ne dépend pas seulement des RH, puisqu'il existe une culpabilité juridique. »

« La culture est absolument essentielle pour nous assurer que les entreprises fonctionnent de façon éthique. Elle est toutefois difficile à mesurer », souligne M. Kreindler. Receptiviti permet aux entreprises de mieux comprendre leur culture d'entreprise, entre autres grâce à des données. « Une analyse vous permet de constater d'où vient la véritable influence au sein de l'entreprise, ce qui diffère parfois de ce qu'indique l'organigramme. »

Arrivée au MaRS

Receptiviti connaît une croissance rapide depuis son arrivée au MaRS en 2016, un an après sa création. « Le MaRS nous procure de nombreux avantages. Nous recevons de l'aide d'un réseau de soutien et nous avons la chance d'apprendre d'autres entreprises qui sont passées par là », indique M. Kreindler. « Lorsque vous êtes en démarrage, vous ne disposez pas nécessairement d'un service de marketing ou de ressources humaines. Le MaRS peut vous offrir des conseils et vous présenter aux bonnes personnes. »

Article similaire : Toronto : du talent à revendre, à faibles coûts

M. Kreindler recommande également l'Ontario comme endroit formidable pour faire croître une entreprise innovante comme la sienne. « Notre bureau se situe près de l'Université de Toronto et de la ville de Waterloo, où un grand nombre de personnes talentueuses sont diplômées. C'est important pour une entreprise comme la nôtre, qui gravite dans le milieu universitaire », affirme-t-il. « En plus d'offrir un important accès aux talents, notre province propose évidemment des avantages financiers par rapport aux États-Unis », souligne-t-il.

Secteur/sous-secteur : 

Balises : 

11 février 2019

Partager

  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook

Commentaire : Cette page a-t-elle été utile?

Parlez-en à un conseiller commercial


Demande d’entretien

Inscrivez-vous à notre bulletin


Ouvrez-en un maintenant

Inscrivez-vous à
notre bulletin

Le formulaire est à des fins commerciales.

Retour en haut de la page