ort de dépenses d'investissement ayant bondi de 53 %, l'Ontario surpasse la Californie et New York pour la première fois depuis 2014

L'Ontario se classerait de nouveau parmi les destinations de choix pour les investissements directs étrangers (IDE), selon le rapport 2018 de fDi Intelligence sur l'investissement en installations nouvelles à travers le monde (en anglais seulement). Publié chaque année par une division du Financial Times, ce document, référence absolue en matière d'investissements réels dans l'économie mondiale, couvre des projets d'investissement en installations nouvelles de tous les secteurs et aux quatre coins du globe.

En 2017, l'Ontario a attiré 6,9 milliards de dollars en dépenses d'investissement qui, bien que réparties sur un éventail de projets de 12 % inférieur à celui de 2016, représentent un bond en valeur de 53 %. La province a ainsi dépassé la Californie et New York pour la première fois depuis 2014, et se taille une place parmi les trois grands pôles nord-américains de l'investissement en installations nouvelles pour la deuxième année consécutive.

Voir aussi : La confiance des IDE au Canada atteint des sommets inégalés

En parallèle, l'investissement direct étranger en Amérique du Nord a connu une hausse de 76 %, ce qui représente des dépenses d'investissement totalisant 100,3 milliards de dollars. Quant à eux, les projets d'IDE canadiens se sont multipliés de 1,2 % pour atteindre le nombre de 257, et près de la moitié – soit 7 % des projets en Amérique du Nord – se réalisent en Ontario.

Bien que le Texas et le Wisconsin se sont vus couronnés champion et vice-champion par l'explosion de leurs IDE, cet essor est le fruit de transactions substantielles, mais ponctuelles, plutôt que d'une fluctuation des tendances d'investissement. En effet, Saudi Basic Industries a annoncé la construction d'une usine pétrochimique à Portland, au Texas; et Foxconn, celle d'une fabrique d'écrans ACL au Wisconsin : deux investissements de 10 milliards de dollars chacun.

Cette année, en se concentrant sur la croissance de son économie et la création d'emplois, l'Ontario envoie au message clair au monde : il est ouvert aux affaires.

Entrées d'IDE en Amérique du Nord en 2017
État/Province Part du marché nord-américain Dépenses d'investissement (en G$)
Texas 18 % 18,4
Wisconsin 10 % 10,3
Ontario 7 % 6,9
New York 6 % 6,3
Californie 5 % 4,9
Source : fDi Markets

Inscrivez-vous au bulletin Investir en Ontario pour savoir pourquoi la province demeure l'un des grands pôles de l'IDE.

Secteur/sous-secteur : 

4 décembre 2018

Partager

  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook

Commentaire : Cette page a-t-elle été utile?

Parlez-en à un conseiller commercial


Demande d’entretien

Inscrivez-vous à notre bulletin


Ouvrez-en un maintenant

Inscrivez-vous à
notre bulletin

Le formulaire est à des fins commerciales.

Retour en haut de la page