Les entreprises de l'Ontario doivent payer des salaires 36 à 39 % moins élevés pour les talents en technologie

La convergence des secteurs traditionnels et de la technologie de l'information, y compris les répercussions de l'intelligence artificielle et de l'automatisation, ajoute de la pression sur les employeurs qui souhaitent attirer et retenir des employés dans des postes de TI. Et c'est sans surprise que les attentes en matière de salaire chez les personnes possédant les compétences appropriées recherchées n'ont jamais été aussi élevées.

L'une des plus importantes agences de recrutement en Amérique du Nord, Robert Half International, réalise son Guide salarial 2018 pour les technologies en se fondant sur le salaire actuel et l'analyse de données des milliers de placements qu'ils effectuent chaque année. Le rapport compare les salaires de 75 différents postes de TI au Canada et aux États-Unis, et comprend des différences entre les grandes régions métropolitaines.

Les entreprises technologiques qui s'installent en Ontario pourraient réaliser de grandes économies sur les salaires dans le domaine des TI

Les salaires moyens des cinq postes les plus demandés en TI dans les villes de New York, de Boston, de San Francisco, de Kitchener-Waterloo, d'Ottawa et de Toronto, tirés des données du Guide salarial 2018 de Robert Half, se trouvent ci-dessous. La comparaison montre qu'en moyenne, les entreprises qui s'installent en Ontario peuvent avoir accès à la main-d'œuvre dont elles ont besoin à des coûts 36 à 39 % inférieurs à ceux des grands centres américains.

Comparaison des salaires en TI entre les villes américaines et ontariennes

Comparaison des salaires en TI entre les villes américaines et ontariennes
Villes Directeur de l'information Analyste de la veille économique Scientifique des données Développeur de base de données Administrateur de réseau Total
Moy. des villes américaines 202 500 $ 104 000 $ 119 000 $ 116 000 $ 87 000 $ 628 500 $
New York 284 513 $ 146 120 $ 167 195 $ 162 980 $ 122 235 $ 883 043 $
Boston 271 350 $ 139 360 $ 159 460 $ 155 440 $ 116 580 $ 842 190 $
San Francisco 283 500 $ 145 600 $ 166 600 $ 162 400 $ 121 800 $ 879 900 $
Moy. des villes canadiennes 165 000 $ 93 500 $ 105 000 $ 104 000 $ 62 500 $ 530 000 $
Kitchener Waterloo 158 895 $ 90 041 $ 101 115 $ 100 152 $ 60 188 $ 510 390 $
Ottawa 168 300 $ 95 370 $ 107 100 $ 106 080 $ 63 750 $ 540 600 $
Toronto 173 085 $ 98 082 $ 110 145 $ 109 096 $ 65 563 $ 555 970 $

Les salaires moins élevés des employés sont compensés par le coût de la vie moins élevé

Bien que les coûts salariaux en Ontario soient de beaucoup inférieurs, les employés n'ont pas à faire de sacrifices sur le plan de la qualité de vie. Dans son article Debunking the myth of higher pay in Silicon Valley (en anglais seulement) (briser les mythes des salaires plus élevés à Silicon Valley), Stephen Lake de Thalmic Labs (qui compte des bureaux à la fois à Waterloo et dans la région de la baie de San Francisco) explique que si vous tenez compte des coûts élevés de la vie dans les grands centres comme San Francisco, vous vous retrouvez avec moins d'argent en poche – surtout si vous élevez une famille.

Vous connaissez quelqu'un qui est prêt à faire l'essai du marché du travail au Canada? Vous avez de la chance, parce que l'Ontario permet aux entreprises à croissance rapide de les recruter facilement.

Les politiques ouvertes d'immigration liée au développement des affaires permettent aux employeurs de recruter facilement des talents étrangers

Les meilleurs endroits au monde où faire des affaires accueillent à bras ouverts la main-d'œuvre qualifiée du monde entier afin qu'elle mette à profit son énergie et ses idées. C'est pourquoi les gouvernements fédéral et provincial travaillent de concert pour mettre en œuvre des programmes d'immigration liée au développement des affaires qui aident les entreprises à recruter et à retenir la main-d'œuvre internationale hautement qualifiée dont elles ont besoin pour alimenter rapidement leurs entreprises technologiques à croissance accélérée en assurant un traitement des permis de travail dans un délai de dix jours ouvrables.

Et bien que le Canada soit devenu la destination de choix pour les étudiants internationaux (en anglais seulement), le gouvernement de l'Ontario investit également dans le but d'accroître le nombre de diplômés postsecondaires en STIM et en intelligence artificielle pour veiller à ce que les entreprises aient également accès au talent dont elles ont besoin à l'avenir.

La Stratégie en matière de compétences mondiales

Ontario veut devenir l’une des principales sources de diplômés en STIM

L'Ontario, qui s'est engagé à accroître le nombre de diplômés annuels en STIM afin de les faire passer de 40 000 à 50 000, deviendra l'une des principales sources de diplômés en STIM en Amérique du Nord.

Cette initiative fait partie intégrante d'un effort conscient visant à positionner l'Ontario afin qu'il prospère en dépit du virage vers une économie axée sur le savoir en attirant les entreprises en leur permettant d'avoir accès aux meilleurs talents du monde, tout en continuant à être un endroit où la population peut mener une vie enrichissante.

Restons en contact; inscrivez-vous au bulletin d'Investir en Ontario.

Secteur/sous-secteur : 

Contenu connexe

Commentaire : Cette page a-t-elle été utile?

Parlez-en à un conseiller commercial


Demande d’entretien

Inscrivez-vous à notre bulletin


Ouvrez-en un maintenant

Inscrivez-vous à
notre bulletin

Le formulaire est à des fins commerciales.

Retour en haut de la page