Toronto est la championne nord-américaine de la création d'emplois en technologie avec une hausse de 14 %, tandis qu'Ottawa se démarque pour la concentration de talents dans ce secteur

Toronto est la ville qui a créé le plus grand nombre d'emplois en technologie en Amérique du Nord l'an dernier, surclassant New York et la région de la baie de San Francisco. Elle a d'ailleurs connu une plus forte croissance de l'emploi dans ce secteur que la région de la baie, Seattle et Washington réunies, ce qui en fait pour la deuxième année de suite le marché technologique nord-américain croissant le plus rapidement.

Ces résultats sont tirés du rapport sur la carte de pointage annuelle des technotalents de CBRE, où Toronto s'est classée au quatrième rang général, soit un gain de deux échelons par rapport à l'an dernier. C'est la première fois qu'une ville canadienne figure parmi les cinq premières. Ottawa s'est également démarquée, obtenant le 11e rang.

Toronto offre « les meilleures options » à une « fraction du coût »

L'ascension de Toronto s'explique par la plus forte croissance de l'emploi dans le secteur des technologies de tout le continent. La ville a créé 28 900 emplois technos en 2017, ce qui représente une augmentation de 14 %. La ville compte aujourd'hui 240 000 travailleurs dans le domaine, soit 52 % de plus qu'au cours des cinq dernières années. Toronto se situe ainsi devant New York pour ce qui est du talent dans les technologies.

« Nos technotalents de grande qualité et bien formés, nos économies de coûts et nos politiques accueillantes en matière d'immigration s'avèrent des avantages concurrentiels pour les marchés des technologies au Canada », affirme Paul Morassutti, directeur général exécutif à CBRE Canada. « Toronto ne cesse de surpasser ses concurrents nord-américains. » Et la Ville reine trône aussi au sommet du palmarès pour le recrutement de cerveaux, ayant attiré plus de diplômés qualifiés spécialisés dans les technologies que toute autre ville.

« Toronto figure parmi les meilleures options de qualité pour les entreprises technologiques grâce à l'accès moins coûteux à la main-d'œuvre et à l'immobilier, mais également en raison du niveau de scolarité élevé, poursuit M. Morassutti. En d'autres termes, le Canada donne accès à une main-d'œuvre de haut niveau à une fraction du coût. »

En effet, les économies de coûts sont considérables. Selon le rapport, une entreprise technologique type de 500 personnes peut s'attendre à ce que ses prix de revient à Toronto, salaires et locaux compris, soient la moitié de ce qu'ils seraient à San Francisco, et 45 % moins chers qu'à New York. En fait, les prix de revient à Toronto et à Ottawa sont les plus bas de toutes les villes nord-américaines étudiées dans le rapport.

Ottawa enregistre la croissance d'emplois technologiques la plus rapide en Amérique du Nord

Ottawa s'est illustrée cette année comme marché le plus dynamique de l'Amérique du Nord, et elle peut aussi se vanter d'avoir la plus importante concentration de travailleurs en technologies sur le continent. Ce sont 11 % des employés de la ville qui travaillent dans les technologies, soit le triple de la moyenne nationale. Ottawa abrite maintenant 1 700 entreprises et 70 000 travailleurs de ce secteur, ce qui renforce la position de la région comme carrefour technologique mondial.

Secteur/sous-secteur : 

6 mai 2019

Partager

  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook

Commentaire : Cette page a-t-elle été utile?

Parlez-en à un conseiller commercial


Demande d’entretien

Inscrivez-vous à notre bulletin


Ouvrez-en un maintenant

Inscrivez-vous à
notre bulletin

Le formulaire est à des fins commerciales.

Retour en haut de la page