Selon une étude réalisée par la Fondation Citi de Citibank en partenariat avec l'Economist Intelligence Unit (EIU), Toronto est la meilleure ville au monde où vivre pour les jeunes. Dans le cadre de l'initiative « Accelerating Pathways » de la Fondation Citi, on a examiné en profondeur la façon dont 35 villes du monde soutiennent les ambitions économiques des jeunes, en établissant l'indice « Youth Economic Strategy » (YES) et en réalisant plus de 5 000 entrevues avec des experts. Toronto est arrivée devant les villes de New York, Chicago, Singapore et Hong Kong.

Toronto est une ville mondiale de premier plan selon l'indice « Youth Economic Strategy »

L'indice YES est constitué de 31 indicateurs, dont 24 ont été recueillis par l'Economist Intelligence Unit (EIU) et la Banque mondiale. Les sept autres perspectives qualitatives ont été tirées de recherches secondaires et d'entrevues réalisées auprès d'au moins 150 jeunes provenant de chacune des 35 villes mondiales. Les indicateurs sont regroupés en quatre catégories : soutien gouvernemental et cadre institutionnel pour les jeunes, emploi et entrepreneuriat, éducation et formation, ainsi que capital humain et social. Toronto est arrivée au premier rang, seule ou à égalité avec une autre ville, de 10 des indicateurs, ce qui comprend au moins un indicateur dans chacune des catégories.

Toronto est au premier rang mondial en matière de soutien gouvernemental et de cadre institutionnel pour les jeunes

Dans la catégorie du soutien gouvernemental et du cadre institutionnel pour les jeunes, Toronto s'est classée première dans deux indicateurs : soutien gouvernemental local pour les jeunes et programmes gouvernementaux locaux de collecte de données et d'évaluation des jeunes. Globalement, la ville s'est classée au deuxième rang dans cette catégorie. Les auteurs du rapport soulignent la stratégie pour la jeunesse, « Working as One », de la ville et mentionnent les nombreux programmes offerts par les paliers de gouvernement provincial et fédéral qui soutiennent les jeunes de Toronto. La Stratégie ontarienne d'emploi pour les jeunes, par exemple, a investi près de 300 millions de dollars sur deux ans pour offrir à 30 000 jeunes les outils, les expériences et le soutien entrepreneurial dont ils ont besoin pour trouver un emploi ou lancer leur propre entreprise.

Toronto se classe au deuxième rang dans la catégorie de l'emploi et de l'entrepreneuriat

Bien qu'elle se soit classée deuxième dans la catégorie de l'emploi et de l'entrepreneuriat, Toronto est arrivée au premier rang dans quatre indicateurs : facilité de faire des affaires, présence et efficacité de réseaux jeunesse, qualité des possibilités d'emploi et importance du financement [pour les jeunes]. À l'échelon de la ville, le rapport désigne le Partnership to Advance Youth Employment (PAYE) comme étant le programme le plus important. Établi en 2009, le programme PAYE est une initiative conjointe entre les employés du secteur privé et la ville de Toronto qui contribue à améliorer l'accès aux possibilités économiques pour les jeunes de Toronto.

Toronto affiche un bon rendement en matière d'éducation et de formation

Suivant les traces de l'Université de Toronto (en anglais seulement), qui a mérité des éloges pour être l'une des meilleures universités du monde, Toronto a obtenu un solide rendement dans la catégorie de l'éducation et de la formation. Dans un pays qui affiche le plus haut taux d'adultes ayant fait des études postsecondaires parmi les pays de l'OCDE, il n'est pas surprenant que Toronto offre le meilleur accès au financement de l'enseignement supérieur. Selon l'indice, elle offre également un accès à la technologie inégalé, ce qui lui a permis de terminer au 11e rang, soit près de 10 points au-dessus de la moyenne.

Toronto est le meilleur endroit au monde pour le capital humain et social

Le centre du commerce du Canada attire les meilleurs talents à l'échelle mondiale grâce à sa qualité de vie imbattable. Se classant au premier rang à égalité avec une autre ville pour la qualité des soins de santé, Toronto est arrivée première en ce qui a trait au capital humain et social. La ville a éclipsé la moyenne du groupe par plus de six points, se classant devant Washington, D.C., Sydney, Chicago et New York.

Lisez le rapport intégral (en anglais seulement) : Indice « Youth Economic Strategy » de la Fondation Citi (en anglais seulement)

Secteur/sous-secteur : 

Commentaire : Cette page a-t-elle été utile?

Vous désirez faire des affaires en Ontario?

Parlez-en à un conseiller commercial.

Inscrivez-vous à
notre bulletin


Le présent formulaire est utilisé uniquement à des fins professionnelles.

*Tous les champs sont obligatoires.



Inscrivez-vous à notre bulletin

Abonnez-vous pour recevoir des nouvelles et des mises à jour d'Investir en Ontario.


Inscrivez-vous

Retour en haut de la page