Rover est un marché mobile et en ligne de places de stationnement qui offre aux usagers de meilleures options de stationnement, tout en donnant aux collectivités l'occasion de tirer profit de leurs entrées de cour ou places de stationnement vacantes. Les particuliers ou entreprises qui disposent d'entrées de cour ou de places de stationnement vides pendant des heures peuvent partager ces espaces moyennant des frais, ce qui leur permet de se faire rapidement un peu d'argent. Le cofondateur de Rover, Grant Brigden, a parlé avec Investir en Ontario au sujet de l'impact que Rover et la nouvelle économie de partage auront sur nos collectivités en optimisant de façon spectaculaire des ressources autrement sous-utilisées, tout en réduisant la dégradation environnementale et en améliorant le mieux-être général.

Rover (en anglais seulement), lancée à Toronto à la fin 2015, a eu plus de 50 000 téléchargements et compte une liste de plus de 3 000 places de stationnement partout au Canada situées principalement dans les grands centres urbains à haute densité comme Toronto, Montréal et Ottawa.

« Nous utilisons un modèle semblable à Airbnb, mais nous allons faire beaucoup plus que simplement garer des voitures sur des places de stationnement, affirme le cofondateur, Grant Brigden. Je crois que nous changeons vraiment le portrait de la mobilité, en favorisant de réels changements de pensée et de comportement. » Contrairement aux parcs de stationnement centralisés, le modèle de Rover crée un modèle de répartition complet pour l'offre de stationnement. Il permet aux conducteurs de se garer à l'extérieur de secteurs encombrés, là où ils peuvent choisir d'établir des liens avec le covoiturage, de sauter sur un vélo ou de marcher la dernière partie du chemin, ce qui rend le parcours plus agréable, moins coûteux et meilleur pour l'environnement. « En ville, les conducteurs réduisent le temps qu'ils passent dans leur véhicule de 30 à 40 %, simplement en sachant où ils se gareront », prétend Grant Brigden. « De plus, si vous passez la dernière partie de votre voyage en transport en commun ou dans un véhicule d'Uber, vous pouvez commencer à travailler plus tôt que si vous passiez ce temps dans votre automobile à naviguer dans la circulation du centre-ville. »

Rover platforme de partage entre pairs

Il y a plusieurs autres avantages à l'horizon pour ceux qui renoncent aux parcs de stationnement traditionnels au profit d'une place de stationnement déterminée par Rover. « Actuellement, si vous avez un véhicule électrique, vous pouvez vous garer dans une entrée de cour et vous recharger, mais nous cherchons aussi à ajouter plusieurs services, comme l'esthétique automobile, l'entretien régulier du véhicule, la location de vélos…Un jour, vous pourriez même faire livrer des envois à votre voiture plutôt que chez vous – c'est là quelque chose que je verrais bien intégré un jour à notre application. [Et] quand les voitures deviendront pleinement autonomes, ce seront elles qui prendront les décisions en matière de stationnement, explique M. Bridgen de sa vision de l'avenir du stationnement. Lorsque cela arrivera, occuper une place près du centre-ville deviendra encore moins important. » À court terme, certaines places de stationnement vont commencer à être munies de capteurs IdO, qui non seulement indiqueront si la place est occupée ou vacante, mais qui permettront aux usagers de Rover d'être avisés des enjeux liés à la circulation locale, ainsi que d'être alertés d'offres spéciales dans les magasins situés à proximité de l'endroit où ils sont garés.

Rover remporte des prix et du soutien au financement

Rover a récolté une grande reconnaissance sous forme de prix et de soutien au financement. « Nous avons obtenu des appuis exceptionnels en cours de route. Nous avons obtenu du financement des Centres d'excellence de l'Ontario, des crédits d'impôt au chapitre de la RS&DE, de l'aide du PARI ainsi que des subventions à l'embauche d'étudiants », indique M. Bridgen. Au cours de l'année dernière, la société a été finaliste pour le prix Vision to Reality Innovator of the Year de PwC, et Bridgen et son cofondateur, Timothy Wooton, ont été mis en candidature au Grand prix de l'entrepreneur de l'année de EY. En juillet 2017, Rover a remporté le concours Inaugural Infiniti Start-up Accelerator Lab à Toronto, qui permettra à l'entreprise de participer à un programme d'accélération de 6 mois à Hong Kong à la fin de l'année. « À l'Infiniti Lab, nous explorons l'intégration de notre produit à d'autres canaux. Par exemple, lorsque vous achèterez un véhicule neuf, il pourra être offert avec le stationnement gratuit sur Rover pour toute la durée de la location ou du financement. »

Apprenez-en plus sur ce qui permet aux entreprises internationales de technologie de prospérer en Ontario

Secteur/sous-secteur : 

Balises : 

Commentaire : Cette page a-t-elle été utile?

Vous désirez faire des affaires en Ontario?

Parlez-en à un conseiller commercial.

Inscrivez-vous à
notre bulletin


Le présent formulaire est utilisé uniquement à des fins professionnelles.

*Tous les champs sont obligatoires.



Inscrivez-vous à notre bulletin

Abonnez-vous pour recevoir des nouvelles et des mises à jour d'Investir en Ontario.


Inscrivez-vous

Retour en haut de la page