Secteur/sous-secteur : 


En cette Journée internationale des femmes, continuons d’insister pour que les choses progressent. Continuons de travailler ensemble pour faire tomber les barrières. Et continuons d’encourager les jeunes femmes et les jeunes hommes à choisir une carrière en STIM.


Transcription :

[musique]

TEXTE SUR L'ÉCRAN :
Dre Molly Shoichet, scientifique en chef de l'Ontario

MOLLY SHOICHET :
Je suis Dre Molly Shoichet, scientifique en chef de l'Ontario.

Mon rôle en tant que scientifique en chef est de développer une culture scientifique en Ontario, pour offrir les meilleurs programmes aux résidents de la province, investir de manière stratégique dans la recherche.

Nous évoluons dans une économie du savoir, qui est ancrée dans la recherche. Ensemble, nous pouvons bâtir une province et une économie plus fortes pour que nous profitions tous d'une vie plus longue et plus riche.

Nous sommes reconnus à l'international pour notre excellence en intelligence artificielle, en médecine régénérative et en fabrication de pointe. Nous pouvons nous appuyer sur ces forces et les développer en comptant sur notre propre réseau, celui de tous nos collègues et l'infrastructure de recherche de l'Ontario.

J'adore voir de jeunes femmes, ou de jeunes hommes, s'intéresser aux STIM. Je crois que la science, la technologie, l'ingénierie et les maths forment une base parfaite pour façonner le futur. Et quoi de plus excitant que de façonner le futur?

Je pense qu'ici au Canada, les femmes ont davantage de possibilités. Il s'agit d'un moment idéal pour les femmes qui souhaitent intégrer le domaine des STIM. Mais je sais que nous avons tous des préjugés inconscients, femmes comme hommes, envers les femmes en science.

Il n'y a pas de solution facile pour faire tomber ces barrières. Mais nous pouvons célébrer les femmes en science – ce que nous faisons aujourd'hui –, et communiquer aux hommes et aux femmes que la science peut mener à une brillante carrière.

Lorsque j'ai entrepris ma carrière à l'Université de Toronto, il existait un programme qui faisait spécifiquement la promotion des carrières scientifiques auprès des femmes. Cette initiative a été ma première ouverture, ma première porte vers une carrière universitaire très prolifique.

TEXTE SUR L'ÉCRAN :
Dre Molly Shoichet, scientifique en chef de l'Ontario

MOLLY SHOICHET :
En cette Journée internationale des femmes, continuons d'insister pour que les choses progressent. Continuons de travailler ensemble pour faire tomber les barrières. Et continuons d'encourager les jeunes femmes et les jeunes hommes à choisir une carrière en STIM.

TEXTE SUR L'ÉCRAN :
En Ontario, au Canada. L'avenir du monde.

Commentaire : Cette page a-t-elle été utile?

Parlez-en à un conseiller commercial


Demande d’entretien

Inscrivez-vous à notre bulletin


Ouvrez-en un maintenant

Retour en haut de la page