Centre des sciences de la vie occupant le 2e rang en Amérique du Nord

Faites partie des chefs de file de l'innovation actifs dans tous les domaines d'activités des sciences de la vie. Le grand secteur innovant des sciences de la vie de l'Ontario comprend plus de 1 000 entreprises.

Un centre des sciences de la vie de premier plan

L'Ontario se classe au cinquième rang en Amérique du Nord en ce qui a trait au nombre d'établissements de sciences de la vie et au sixième rang en ce qui a trait au nombre d’employés. Nous accueillons un groupement remarquable d'établissements, de chercheurs, de développeurs et de fabricants de premier plan.

Parmi les multinationales, notons les suivantes :

Agfa Healthcare, Amgen (en anglais seulement), AstraZeneca (en anglais seulement), Baxter (en anglais seulement), GE Santé, GlaxoSmithKline (en anglais seulement), Hoffman-La Roche (en anglais seulement), Johnson & Johnson (en anglais seulement), Medtronic (en anglais seulement), Philips Santé, Pfizer (en anglais seulement), Sanofi

Parmi les sociétés locales, notons les suivantes :

Apotex, Bioniche, Biovail (maintenant Valeant), Connaught Laboratories (maintenant Sanofi Pasteur), Nordion (en anglais seulement), Novopharm (maintenant Teva), Nucro Technics (en anglais seulement), Patheon (en anglais seulement), Plantform (en anglais seulement), Sentinelle Medical (maintenant Hologic) (en anglais seulement), Therapure Biopharma (en anglais seulement), Trudell Medical, Xagenic (en anglais seulement)

 

Centres des sciences de la vie classés par nombre d'établissements
Rang État ou province
1 Californie
2 Ontario
3 Floride
4 New York
5 Texas

Le succès de Sanofi Pasteur assuré par un siècle passé en Ontario

Le plus grand producteur de vaccins à usage humain a trouvé l'endroit idéal pour l'innovation : l'Ontario. (Découvrez l'influence d'un siècle passé en Ontario sur le succès de Sanofi Pasteur.) L'innovation est vitale aux organismes en sciences de la vie mais, pour transformer les grandes idées du laboratoire en produits commercialisés, il faut également du talent, du soutien de partenaires privés et publics, et un régime de propriété intellectuelle concurrentiel.

 

Le noyau des sciences de la vie est en croissance ici, en Ontario, et il évolue rapidement. J'aime en parler ou y faire référence en tant qu'écosystème. Vous y trouvez de grosses entreprises comme la nôtre, des universités et des instituts de recherche, une main-d'œuvre qualifiée, des petites entreprises — ils sont tous réunis. Vous y trouvez aussi des fournisseurs de biens et de services. Beaucoup de gens le soutiennent et nous tentons de bâtir, de croître, et je suis certain que nous réussirons.

- Mark Lievonen, président et chef de la direction, Sanofi Pasteur Canada

 

Transcription

 

Document téléchargeable connexe : Biotechnology Focus : Sanofi Pasteur Canada (format PDF - 163,83 KB) [requiert le logiciel Adobe Acrobat Reader®].

Une masse critique de talent en sciences de la vie

Il vous faut une source fiable d'innovateurs de talent hautement qualifiés pour assurer votre croissance et demeurer concurrentiel. Nous avons la main-d'œuvre dont vous avez besoin.

Des gens talentueux issus de grands établissements

  • Six universités ontariennes ont une école de médecine associée, notamment l'Université de Toronto, qui a l'une des plus grandes facultés de médecine d'Amérique du Nord.
  • Nous produisons plus de 10 000 diplômés par année dans des domaines comme la biotechnologie, la biochimie, la biologie, le génie chimique, la chimie et autres domaines connexes.
  • Cinquante-trois pour cent de la main-d'œuvre canadienne la plus qualifiée dans le domaine des sciences de la vie, y compris les titulaires de maîtrises et de doctorats, résident en Ontario.
  • Le réseau ontarien d'enseignement postsecondaire produit chaque année plus de 35 000 diplômés compétents en sciences, en technologie, en ingénierie et en mathématiques.

L'Ontario produit le plus grand nombre de diplômés en sciences, en technologie, en ingénierie et en mathématiques (STEM) de toutes les régions des pays du G7.

Diplômés en STEM*
Pays du G7 Nombre de diplômés
Ontario 2,73
Royaume-Uni 2,28
France 1,77
Allemagne 1,75
Italie 1,39
États-Unis 1,27
Japon 1,21
* Par tranche de 1 000 personnes
Source : Statistique Canada et OCDE.

Pourquoi Hoffmann-La Roche a choisi l'Ontario

Dans le contexte actuel hautement concurrentiel du marché des sciences de la vie, ce sont les talents exceptionnels qui mènent au succès. Il n'est toutefois pas toujours évident de trouver les personnes talentueuses en science et en affaire dont vous avez besoin pour innover, commercialiser et prospérer à l'échelle mondiale. Hoffmann-La Roche a gardé cela en tête pendant qu'elle cherchait un emplacement pour son centre de développement pharmaceutique de classe mondiale. Le bassin de l'emploi en Ontario compte plus de 38 000 personnes dans le domaine des sciences de la vie, ainsi qu'un grand nombre de spécialistes des affaires. Quatre des quinze meilleures écoles de commerce international, d'où sortent plus de 40 000 diplômés chaque année, se trouvent en Ontario. Lisez cette histoire pour savoir pourquoi Hoffman-La Roche a choisi l'Ontario pour implanter son nouveau centre de développement.

Je crois que le plus grand atout que l'Ontario offre aux sociétés comme la nôtre est son vaste bassin de main-d'oeuvre. Nous avons été très impres-sionnés par la qualité des gens que nous avons embauchés à l'échelle locale pour le centre et je crois que la qualité de la main-d'oeuvre indique que la province effectue des recherches extraordinaires. Elle forme d'excellents scientifiques et il faut parfois chercher à l'échelle locale avant de chercher à l'échelle mondiale.

- Ronnie Miller, président et chef de la direction, Roche Canada

Document téléchargeable connexe : Biotechnology Focus : Roche Canada (format PDF – 146,52 KB) [requiert le logiciel Adobe Acrobat Reader®].

Dépenses de plus de 14,6 milliards de dollars en R-D par année

Grâce à sept des dix principaux hôpitaux de recherche canadiens, l'Ontario est le quatrième plus important centre de recherche biomédicale en Amérique du Nord.

Une histoire d'innovation qui stimule les découvertes de demain

L'Ontario est un endroit où les idées novatrices d'aujourd'hui deviennent rapidement les découvertes scientifiques, médicales et technologiques reconnues mondialement de demain, offrant la possibilité d'améliorer la vie de millions de personnes dans le monde.

  • Saviez-vous que les principales découvertes et innovations suivantes ont été faites en Ontario?
    • cellules souches hématopoïétiques
    • cellules souches cancéreuses en leucémie
    • découverte du récepteur des neuroleptiques
    • diagnostic précoce de la maladie d'Alzheimer
    • stimulateur cardiaque externe
    • identification des gènes liés à la fibrose kystique
    • insuline
  • L'excellence dont nous faisons preuve en sciences de la vie est alimentée par l'investissement public et privé et façonnée au moyen de partenariats axés sur la collaboration. En travaillant ensemble, il n'existe réellement aucune limite à l'innovation!

Instantané : la R-D en Ontario

  • Les entreprises, les collèges et universités, les organismes sans but lucratif, les pouvoirs publics et les sociétés étrangères dépensent plus de 14,6 milliards de dollars en R-D chaque année.
  • Environ 60 % des dépenses de R-D dans le secteur canadien des sciences de la vie sont engagées en Ontario.
  • Les 24 hôpitaux de recherche universitaire de l'Ontario ont investi 1,2 milliard de dollars en R-D et emploient 16 000 chercheurs et préposés à la recherche dans l'ensemble de la province.
  • Le secteur privé finance 15 % des travaux de R-D des hôpitaux de recherche de l'Ontario – soit 2,5 fois la moyenne des pays de l'OCDE en ce qui a trait à l'investissement privé en R-D dans les établissements d'enseignement supérieur.
  • Les dix plus grandes entreprises pharmaceutiques au monde mènent des essais cliniques en Ontario.
  • L'Ontario fait figure de chef de file en matière de propriété intellectuelle (PI), ses sociétés possédant plus de la moitié du nombre total de brevets déposés au Canada entre 2005 et 2010.

Principales activités de recherche

L'Ontario possède des regroupements universitaires d'excellence scientifique dans divers domaines, dont les suivants :

Principales activités de recherche : génomique (médecine régénérative et personnalisée)
génomique (médecine régénérative et personnalisée)
Principales activités de recherche : neuroscience
neuroscience
Principales activités de recherche : oncologie
oncologie
Principales activités de recherche : maladies cardiovasculaires
maladies cardiovasculaires
Principales activités de recherche : essais cliniques
essais cliniques

Établissements de recherche et universitaires de renommée mondiale

  • L'Ontario, chef de file de la recherche biomédicale, compte des centres universitaires et de recherche spécialisés qui effectuent des travaux de recherche dans presque tous les domaines des sciences de la vie.
  • Depuis 2005, de nouvelles installations de recherche ont été construites, dont la superficie est supérieure à 1 million de pieds carrés et la valeur, supérieure à 1 milliard de dollars.

 

 

Programmes et incitatifs favorisant la croissance

L'Ontario offre les crédits d'impôt à la R-D les plus généreux des pays du G7. Le programme ontarien d'encouragement fiscal pour la R-D, jumelé aux programmes fédéraux de R-D, peut ramener le coût après impôt d'une dépense de 100 $ en R-D à une valeur allant de 61 $ à 37 $.

Incitatifs fiscaux

  • L'Ontario offre les crédits d'impôt à la R-D les plus généreux des pays du G7. Le programme ontarien d'encouragement fiscal pour la R-D, jumelé aux programmes fédéraux de R-D, peut ramener le coût après impôt d'une dépense de 100 $ en R-D à une valeur allant de 61 $ à 37 $.
  • Les coûts donnant droit à des déductions sont plus nombreux en Ontario que dans un grand nombre de territoires et les crédits d'impôt peuvent être reportés rétrospectivement sur trois ans ou prospectivement sur 20 ans.
  • Les sociétés qui ont droit aux crédits d'impôt fédéraux pour les activités de recherche scientifique et de développement expérimental en Ontario sont en outre admissibles au crédit d'impôt de 4,5 % non remboursable au titre du crédit d'impôt de l'Ontario pour la recherche et le développement.
  • Un crédit d'impôt de l'Ontario pour les entreprises parrainant les instituts de recherche remboursable de 20 % (jusqu'à 4 millions de dollars par année) au titre de la R-D confiée aux établissements de recherche admissibles en Ontario tels que les universités, les établissements d'enseignement supérieur d'arts appliqués et de technologie et les hôpitaux de recherche.
  • Pour les petites et moyennes entreprises, l'Ontario ajoute un crédit d'impôt à l'innovation de l'Ontario remboursable de 10 % pouvant atteindre 300 000 $ par année.
  • Le taux effectif marginal d'imposition de 16,6 % (taux fédéral et provincial combinés) sur les nouveaux investissements en immobilisations est plus faible que les moyennes des États-Unis et des pays membres de l'OCDE.

 

Comparaison internationale des coûts de R-D entre le Canada et d'autres pays du G7 (KPMG, 2014)
Pays Avantage/désavantage sur le plan des coûts par rapport aux États-Unis (%)
Canada 15,8
Royaume-Uni 11,2
France 10,8
Italie 3,3
Japon 1,1
États-Unis Pourcentage de base
Allemagne -0,4
Source : Choix concurrentiels, KPMG LLP (Canada, 2014)

 

Davantage de coûts donnent droit à des crédits d'impôt à la R-D
  Ontario États-Unis
Rémunération
Matériel
Frais généraux  
Frais contractuels 80 % 65 %
Source : Agence du revenu du Canada et Internal Revenue Service des États-Unis, 2014

Le programme ontarien d'encouragement fiscal pour la R-D

Sélectionnez la meilleure description de votre entreprise afin de déterminer les possibilités d'économies après impôts que vous pourriez réaliser sur vos dépenses en R-D en Ontario.

Sociétés publiques, privées ou étrangères

  Dépenses en R-D Dépenses en R-D dans les instituts admissibles1
Dépense brute 100,00 $ 100,00 $
Ontario – CIOEPIR2 de 20 %   -20,00 $
Ontario – CIORD3 de 4,5 % -4,50 $ -3,60 $
Crédit d'impôt à l'investissement fédéral – 20 % -14,33 $ -11,46 $
Déduction fiscale4 :
(Déduction combinée de 15 % au fédéral
et de 10 % au provincial = 25 %)
-20,29 $ -16,24 $
Coût après impôt d'une dépense de 100 $ 60,88 $ 48,71 $

REMARQUES :
  1. Les instituts de recherche ontariens admissibles comprennent les universités, les collèges d'arts appliqués et de technologie, les hôpitaux de recherche ainsi que d'autres établissements ontariens.
  2. Les 20 % remboursables du crédit d'impôt de l'Ontario pour les entreprises parrainant les instituts de recherche.
  3. Les 4,5 % du crédit d'impôt de l'Ontario pour la recherche et le développement.
  4. Taux d'imposition des grands fabricants : Fédéral 15,0 % plus Ontario 10,0 % = 25,0 %.

Sociétés publiques, privées ou étrangères

  Dépenses en R-D Dépenses en R-D dans les instituts admissibles2
Dépense brute 100,00 $ 100,00 $
Ontario – CIOEPIR3 de 20 %   -20,00 $
Ontario – CIIO4 de 10 % -10,00 $ -10,00 $
Ontario – CIORD5 de 4,5 % -4,05 $ -3,15 $
Crédit d'impôt à l'investissement fédéral – 15 % -12,89 $ -10,03 $
Déduction fiscale6 :
(Déduction combinée de 15 % au fédéral
et de 10 % au provincial = 25 %)
-18,26 $ -14,21 $
Coût après impôt d'une dépense de 100 $ 54,79 $ 42,62 $

REMARQUES :
  1. Les moyennes entreprises ont un revenu imposable inférieur à 500 000 $ et un capital imposable inférieur à 50 millions de dollars.
  2. Les instituts de recherche ontariens admissibles comprennent les universités, les collèges d'arts appliqués et de technologie, les hôpitaux de recherche ainsi que d'autres établissements ontariens.
  3. Les 20 % remboursables du crédit d'impôt de l'Ontario pour les entreprises parrainant les instituts de recherche.
  4. Les 10 % remboursables du crédit d'impôt à l'innovation de l'Ontario.
  5. Le crédit d'impôt de l'Ontario de 4,5 % pour la recherche et le développement.
  6. Taux d'imposition des fabricants : Fédéral 15,0 % plus Ontario 10,0 % = 25,0 %.

Sociétés publiques, privées ou étrangères

  Dépenses en R-D Dépenses en R-D dans les instituts admissibles1
Dépense brute 100,00 $ 100,00 $
Ontario – CIOEPIR2 de 20 %   -20,00 $
Ontario – CIORD3 de 4,5 % -4,50 $ -3,60 $
Crédit d'impôt à l'investissement fédéral – 15 % -14,33 $ -11,46 $
Déduction fiscale4 :
(Déduction combinée de 15 % au fédéral
et de 11,5 % au provincial = 26,5 %)
-21,51 $ -17,21 $
Coût après impôt d'une dépense de 100 $ 59,66 $ 47,73 $

REMARQUES :
  1. Les instituts de recherche ontariens admissibles comprennent les universités, les collèges d'arts appliqués et de technologie, les hôpitaux de recherche ainsi que d'autres établissements ontariens.
  2. Les 20 % remboursables du crédit d'impôt de l'Ontario pour les entreprises parrainant les instituts de recherche.
  3. Le crédit d'impôt de l'Ontario de 4,5 % pour la recherche et le développement.
  4. Taux d'imposition des entreprises non fabricantes : Fédéral 15,0 % plus Ontario 11,5 % = 26,5 %.

Sociétés publiques, privées ou étrangères

  Dépenses en R-D Dépenses en R-D dans les instituts admissibles2
Dépense brute 100,00 $ 100,00 $
Ontario – CIOEPIR3 de 20 %   -20,00 $
Ontario – CIIO4 de 10 % -10,00 $ -10,00 $
Ontario – CIORD5 de 4,5 % -4,05 $ -3,15 $
Crédit d'impôt à l'investissement fédéral – 15 % -12,89 $ -10,03 $
Déduction fiscale6 :
(Déduction combinée de 15 % au fédéral
et de 11,5 % au provincial = 26,5 %)
-19,36 $ -15,06 $
Coût après impôt d'une dépense de 100 $ 53,70 $ 41,76 $

REMARQUES :
  1. Les moyennes entreprises ont un revenu imposable inférieur à 500 000 $ et un capital imposable inférieur à 50 millions de dollars.
  2. Les instituts de recherche ontariens admissibles comprennent les universités, les collèges d'arts appliqués et de technologie, les hôpitaux de recherche ainsi que d'autres établissements ontariens.
  3. Les 20 % remboursables du crédit d'impôt de l'Ontario pour les entreprises parrainant les instituts de recherche.
  4. Les 10 % remboursables du crédit d'impôt à l'innovation de l'Ontario.
  5. Le crédit d'impôt de l'Ontario de 4,5 % pour la recherche et le développement.
  6. Taux d'imposition des entreprises non fabricantes : Fédéral 15,0 % plus Ontario 11,5 % = 26,5 %
  Dépenses en R-D Dépenses en R-D dans les instituts admissibles2
Dépense brute 100,00 $ 100,00 $
Ontario – CIOEPIR3 de 20 %   -10,00 $
Ontario – CIIO4 de 10 % -10,00 $ -10,00 $
Ontario – CIORD5 de 4,5 % -4,05 $ -3,15 $
Crédit d'impôt à l'investissement fédéral – 35 % -30,08 $ -23,40 $
Déduction fiscale6 :
(Déduction combinée de 11 % au fédéral
et de 4,5 % au provincial = 15,5 %)
-8,06 $ -6,73 $
Coût après impôt d'une dépense de 100 $ 47,21 $ 36,72 $

REMARQUES :
  1. Les petites SPCC ont un revenu imposable inférieur à 500 000 $ et un capital imposable inférieur à 15 millions de dollars.
  2. Les instituts de recherche ontariens admissibles comprennent les universités, les collèges d'arts appliqués et de technologie, les hôpitaux de recherche ainsi que d'autres établissements ontariens.
  3. Les 20 % remboursables du crédit d'impôt de l'Ontario pour les entreprises parrainant les instituts de recherche.
  4. Les 10 % remboursables du crédit d'impôt à l'innovation de l'Ontario.
  5. Le crédit d'impôt de l'Ontario de 4,5 % pour la recherche et le développement.
  6. Taux d'imposition de la première tranche de 500 000 $ de revenu imposable des petites SPCC : Fédéral 11 % plus Ontario 4,5 % = 15,5 %

Source des données du tableau : ministère des Finances de l'Ontario, janvier 2014

* Les renseignements fournis dans le présent document présentent un coût potentiel après impôt d'après les hypothèses à propos des dépenses en R-D, des encouragements fiscaux et des taux d'imposition qui peuvent ne pas s'appliquer à votre entreprise. Ces renseignements ne sauraient constituer des avis fiscaux. Veuillez consulter votre conseiller fiscal afin de déterminer le coût après impôt des dépenses en R-D de votre entreprise.

Télécharger le document PDF sur le programme ontarien d'encouragement fiscal pour la R-D (format PDF – 1,47 Mo) [requiert le logiciel Adobe Acrobat Reader®].


Programmes de l'Ontario

Autres programmes

 

 

Programmes fédéraux

 

Prix de revient les plus bas des pays du G7

Le Canada offre un environnement dans lequel les prix de revient pour les sociétés du secteur des sciences de la vie sont inférieurs à ceux des États-Unis, de l'Allemagne, de l'Italie, de l'Australie ou du Japon, selon un document de KPMG intitulé Choix concurrentiels 2014.

Réduisez vos coûts en Ontario

  • Nous maintenons de faibles prix de revient. Ces faibles prix assurent le dynamisme de nos groupements sectoriels.
  • Selon une étude exhaustive de KPMG, les coûts en Ontario sont les plus bas des pays du G7 dans les secteurs à forte concentration de R-D.
  • Le secteur canadien des sciences de la vie, dont la moitié est concentrée en Ontario, offre les plus faibles coûts de recherche et développement en biotechnologie des pays du G7.
  • De plus, les coûts des essais cliniques et de la production pharmaceutique au Canada sont les deuxièmes plus bas parmi les pays du G7.
  • Les coûts des soins de santé pour les employeurs américains peuvent atteindre le double de ceux de l'Ontario.

 

Indice des prix globaux de revient (États-Unis = 100)
Pays Indice des coûts
Ontario 93,7
Royaume-Uni 94,6
France 97,4
Italie 98,8
Japon 99,2
États-Unis 100,0
Allemagne 100,9
Source : Analyse du ministère du Développement économique, de l'Emploi et de l'Infrastructure effectuée à l'aide de données tirées du modèle de coût de Choix concurrentiels, 2014. Consultée en mars 2014.

Taux d'imposition des sociétés concurrentiels

Avec un taux combiné total fédéral-provincial (15 %) d'imposition des sociétés de 26,5 %, le taux général combiné fédéral-provincial d'imposition des sociétés de l'Ontario est inférieur au taux moyen des pays du G20 et au taux moyen combiné fédéral et étatique des États-Unis.

Plus :

  • Le taux effectif marginal d'imposition de l'Ontario sur les nouveaux investissements d'entreprise s'élève à environ 16,6 % pour 2014
  • Les petites entreprises bénéficient d'un faible taux d'imposition des sociétés de 4,5 %
  • Le régime d'imposition des sociétés et l'administration de la taxe de vente sont simplifiés, faisant ainsi économiser aux entreprises ontariennes 635 millions de dollars chaque année en coûts de conformité
Taux général combiné fédéral-provincial d'imposition des sociétés
régions pourcentage
Ontario 26,5
Moy. du G20 28,2
Moy. du G8 30,0
Moy. des É.-U. 39,2
Source : ministère des Finances de l'Ontario et KPMG International, 2014

 

 

Nos taux d'imposition des sociétés se comparent en outre favorablement à ceux des États américains.

Taux d'imposition des sociétés comparativement à ceux de certains États américains, 2014 (%)
Territoire de compétence Taux général Fabrication
Ontario 26,5 25,0
Texas 35,7 32,5
Floride 38,6 35,3
Caroline du Nord 38,9 35,9
New York 39,6 36,3
Californie 40,7 37,9
Source : Ministère des Finances de l'Ontario, 2014.

 

Découvrez les groupements des sciences de la vie de l'Ontario

Notre secteur diversifié des sciences de la vie compte des groupements dans l'ensemble de la province. À l'aide de la carte, explorez les groupements et les emplacements des sociétés qui se spécialisent en technologies de pointe en santé, en produits pharmaceutiques, en biotechnologie et en appareils médicaux.

 

1 600 entreprises des sciences de la vie et ça continue

Choisissez pour prospérer une région où l'on trouve des entreprises de toutes sortes : des entreprises en démarrage prometteuses, aux entreprises bien établies en passant par les moyennes entreprises innovatrices.

Quelques exemples

Quelque 1 600 entreprises des sciences de la vie mènent des activités en Ontario, des petites sociétés en démarrage ayant seulement une poignée d'employés à des entreprises bien établies qui en comptent des milliers. Voici quelques exemples :

Entreprises en démarrage prometteuses

  • La société Alpha Cancer Technologies (en anglais seulement) de Toronto a déposé plus de 20 brevets internationaux et a récemment attiré des investissements provinciaux et providentiels de près de 3 millions de dollars.
  • ChipCare, l'entreprise innovatrice à l'origine d'un analyseur portatif au point de service mettant à profit la technologie mobile, a récemment attiré, dans le cadre du financement de la deuxième phase, un investissement providentiel de 2,05 millions de dollars, l'un des plus importants investissements du genre dans le domaine des soins de santé de l'histoire du Canada.
  • La société eSight Eyewear (en anglais seulement) d'Ottawa a mis au point un nouvel appareil fonctionnel portable qui aide les personnes ayant une basse vision à mieux voir.
  • Profound Medical met actuellement au point un traitement avec effraction minimale du cancer de la prostate, qui s'appuie sur l'ultrasonothérapie à haute fréquence par IRM et qui vise à réduire les dommages collatéraux et les effets secondaires des traitements actuels.
  • Rna Diagnostics travaille à la mise au point d'outils de diagnostic moléculaire afin d'améliorer radicalement la gestion de la chimiothérapie pour le traitement du cancer. Au début de 2012, Rna Diagnostics a bouclé un financement par actions de 925 000 $ auquel a participé un consortium de quatre groupes providentiels agréés en Ontario, ce qui représente l'un des accords de financement providentiels les plus importants de l'histoire des technologies médicales de l'Ontario.
  • Le marché potentiel de la technologie de diagnostic portative de Xagenic (en anglais seulement) est supérieur à 2,5 milliards de dollars et l'entreprise a obtenu plus de 30 millions de dollars en deux rondes de financement de sources publiques et privées.

 

Moyennes entreprises innovatrices

  • Natrix Separations (en anglais seulement), qui met au point et commercialise des produits innovateurs servant à la fabrication de vaccins et de produits biopharmaceutiques, investit 5 millions de dollars afin d'agrandir ses installations de Burlington.
  • Nucro-technics (en anglais seulement) est la plus grande entreprise canadienne de soutien contractuel dans le secteur pharmaceutique appartenant à des intérêts privés. Au cours des 40 dernières années, elle a fourni un large éventail de services personnalisés d'expertise-conseil et de R-D à la communauté mondiale des sociétés biotechnologiques et pharmaceutiques.
  • Pillar5 Pharma (en anglais seulement), société ontarienne de fabrication de produits pharmaceutiques qui compte une centaine d'employés, est en train d'agrandir son usine de fabrication d'Arnprior.
  • Qvella (en anglais seulement) met actuellement au point un système de laboratoire automatisé permettant l'identification rapide d'espèces bactériennes. La plateforme de Qvella assure une identification plus rapide et plus précise des bactéries tout en améliorant le déroulement des activités et en réduisant les coûts du laboratoire de microbiologie.
  • Therapure Biopharma (en anglais seulement) a récemment investi 28 millions de dollars dans l'agrandissement de ses installations de Mississauga.
  • Baylis Medical (en anglais seulement) est une société de dispositifs médicaux appartenant à des intérêts privés qui se spécialise dans la cardiologie et la radiologie d'intervention de pointe, ainsi que dans les technologies médullaires minimalement effractives.

 

Entreprises bien établies

  • GlaxoSmithKline possède cinq bureaux d'affaires en Ontario, y compris son siège canadien, et des installations de fabrication et de mise au point de produits de pointe d'une valeur de 120 millions de dollars à Mississauga.
  • Hoffman-La Roche a investi 190 millions de dollars dans un nouveau centre international de développement pharmaceutique à Mississauga.
  • Medtronic, dont le siège canadien est situé à Mississauga, est le chef de file mondial des technologies médicales, qui vont du soulagement de la douleur et du recouvrement de la santé au prolongement de la vie de millions de personnes dans le monde.
  • Novocol Pharmaceuticals (en anglais seulement) a investi 54 millions de dollars dans l'augmentation de sa capacité de production et de R-D à son usine de Cambridge.
  • Patheon (en anglais seulement), qui a connu des débuts modestes à Fort Erie, en Ontario, possède aujourd'hui 14 usines dans cinq pays, emploie 7 000 personnes et a des revenus de 700 millions de dollars (en 2011). L'entreprise a gagné l'European Outsourcing Award (EOA) dans la catégorie du transfert technique et de la mise à niveau les plus efficaces.

  • Sanofi Pasteur est la division des vaccins du Groupe Sanofi-Aventis, l'une des plus importantes sociétés pharmaceutiques mondiales. En 2011, Sanofi Pasteur a ouvert un établissement de R-D sur les vaccins de 101 millions de dollars à Toronto, bénéficiant d'un financement du gouvernement de l'Ontario de 13,9 millions de dollars. Cet établissement constitue le centre d'excellence nord-américain de Sanofi Pasteur en R-D analytique et en biotransformation.
  • Teva Canada (en anglais seulement) a lancé un projet d'agrandissement de son centre d'excellence en fabrication de produits très puissants à Stouffville, d'une valeur de 56 millions de dollars, faisant de cette usine l'une des plus avancées du secteur pharmaceutique en Amérique du Nord.

Renseignements connexes

En savoir plus

Photo de Trisha Grant

Comment nous pouvons vous aider

Nos conseillers en affaires sont à votre disposition pour vous donner les renseignements que vous cherchez.

Trisha Grant
Directrice,
Direction de la représentation à l'étranger

Pour nous joindre

Il est facile de communiquer avec un représentant de l'Ontario.

Commentaire : Cette page a-t-elle été utile?